Accueil Actualité Soutien aux professions mobilisées.
Soutien aux professions mobilisées

Soutien aux professions mobilisées.

par Trugluff

Soutien aux professions mobilisées.

 

Cake 40 – Ce que je vais vous dire va m’attirer vos foudres mais tant pis, j’assume. Je viens de voir un panneau d’affichage 4 par 3 exhortant le soutien aux soignants avec un appel aux dons ! Je suis révolté. Certes ils sont actuellement fortement sollicités, enfin une partie d’entre eux, mais ils ne font que leur travail et dans ce contexte sanitaire ne soutenir qu’eux est une offense à la grande majorité de ceux qui travaillent silencieusement aussi, j’apporte donc mon Soutien aux professions mobilisées.

Madgic – Je reconnais bien là, ton esprit de mousquetaire facho et étroit.

Cake 40 – Si ça te fait plaisir, tu peux m’appeler l’étroit mousquetaire.

Madgic – Ces fonctionnaires sont admirables dans leur activité et il faut les saluer et les applaudir comme on l’a fait.

ARCHIBALD – Certainement, mais comme le dit Cake 40, ils ne font que leur travail. Est-ce que cela mérite d’être applaudi ? Pourquoi pas ! Je trouve tout de même que c’est une lâcheté que d’applaudir à toutes les influences dont on nous bourre le crâne, sous prétexte de surfer sur la vague populi ! Le courage c’est aussi de réagir quand les soignants font des fêtes clandestines sans masque et sans respect des gestes barrière et quand ils refusent d’être vaccinés. Mais là, il n’y a personne pour réagir !

Madgic – Tu cites une minorité de faits qui couvre l’ensemble de ton raisonnement et qui limite la pertinence de ta pensée.

ARCHIBALD – Bravo ! Le philosophe Madgic a parlé et nous témoigne une fois encore son art de compliquer la vie en cherchant à se convaincre de sa simplicité. C’est simple, les faits sont là, indiscutables.

Blaireau – Tout à l’heure vous parliez d’applaudissements, moi je trouve que ça fait otarie.

ARCHIBALD – Décidemment aujourd’hui je ne suis entouré que de philosophes.

Huby – Pour ma part je suis ébahie de constater les applaudissements destinés aux soignants qui ne s’occupent de nous que ponctuellement dans une vie, Dieu merci, et que nous ne saluons jamais les :

  • Flics, gendarmes qui veillent sur la Paix civile en risquant leur vie, tout au long de la nôtre. Nous profitons de cette Paix comme un fait établi, sans jamais les remercier. Nous ne savons que les critiquer,
  • Paysans qui vivent dans l’intimité de la boue et des mauvaises odeurs et qui nourrissent le pays. Jamais un applaudissement …

Blaireau – … d’accord les agriculteurs nourrissent le pays, mais la vaisselle, c’est pour nous.

Huby – Je reprends après cette remarque pertinente de notre Blaireau. Il y a aussi les :

  • Militaires, après les gardiens de la Paix, ce sont les gardiens de la guerre, que l’on oublie tout autant d’applaudir à l’abri de nos certitudes,
  • Chauffeurs livreurs, maçons, plombiers, carreleurs, couvreurs, éboueurs, etc, etc.

Bref, en un mot tous ceux qui travaillent silencieusement et que nous n’applaudissons jamais ! Pourquoi ? Parce qu’aucun leader d’opinion ne nous a dit de le faire. La vérité c’est ça, nous ne faisons qu’obéir aux idées d’une minorité invisible. Voilà pourquoi nous sommes devenus aussi cons.

ARCIBALD – Ce que tu as dit est fort et terriblement exact. Un autre exemple – par les mots, nous sommes tous prêts à vouloir sauver la planète, mais personne ne ramasse le papier qui se trouve sur son chemin.

 


 

C’est à vous de poster un commentaire (ci-dessous)

 


Sur le même thème  (cliquez sur le lien)

Il était une fois les restaurants

Coronavirus et port du masque

Fêtes clandestines CORONAVIRUS

Sources :   Ouest France

#LesTronchesDeCake #SoutienAuxProfessionsMobilisées #COVID19 #UnitésDeRéanimation

close

Je m'abonne

dans le strict respect de la RGPD

Nous gardons vos données privées et ne les partageons pas. Seules les tierces parties qui rendent ce service possible y ont accès.

Laissez un commentaire

10 commentaires

CANDIDE 4 avril 2021 - 9 h 25 min

Article hautement pertinent !
Tout à fait d’accord en esprit, pour ma part j’aurais même été plus incisif envers nos concitoyens. Nos soignants ont été applaudis, nourris, fêtés comme le sauveur avec des petites bougies par un peuple qui avait peur. C’était au début de la pandémie, on ne savait jusqu’où ça allait déraper et chaque citoyen se demandait plus ou moins consciemment si il ne serait pas un patient à son tour… Alors oui il fallait les encourager !
Ca n’a pas empêché certains “applaudisses” de se montrer hostiles à ces mêmes soignants qui habitaient dans leur immeuble et qui craignaient qu’ils ne leur rapportassent le virus…
Alors oui il faut les encourager encore maintenant, saluer le travail qu’ils font… comme tous les invisibles de notre société ! Moi c’est mon facteur que j’encourage souvent. Il n’a jamais le temps de prendre le café, mais il a toujours le sourire même lorsqu’il nous glisse aimablement les vœux des services fiscaux !
Ce sont tous les gens qui font bien leur métier et nous rendent la vie plus facile parfois dans l’anonymat le plus complet et certainement pour beaucoup d’indépendants avec une plus grande précarité et des revenus plus modestes que la plupart de nos soignants qui ont plus de travail qu’ils n’en voudraient… à vie ! Ce n’est pas négligeable non plus.

Réponse
Trugluff 4 avril 2021 - 10 h 31 min

Merci pour cet excellent commentaire, un bon complément à lire sans modération. A bientôt.

Réponse
Valérianne 4 avril 2021 - 9 h 04 min

je n’applaudis pas, Les soignants font leur boulot, j’ai fait une chute lors de l’épisode verglas, j’ai passé 11h aux urgences, ils n’étaient pas speed comme ont les voie à la TV, non ils entassaient les patients dans une grande salle, pour faire croire qu’ils étaient débordés, pendant qu’ils discutaient dans leur bureau/salle de soins
j’ai fait 60h par semaine toute ma vie, je n’ai pas été applaudie

Réponse
Trugluff 4 avril 2021 - 10 h 29 min

Merci pour ce témoignage, j’en ai un autre où cet été lorsque je rendais visite à oncle hospitalisé d’une pneumonie, je trouvais toujours, les infirmières réunies à discuter dans leur local – ça s’est produit 5 ou 6 fois. Voilà une autre vérité.

Réponse
Paul de Métairy 3 avril 2021 - 11 h 59 min

Une aide financière aux soignants est un moyen pratique de rendre bonne conscience à tous ceux qui ont été contaminés “à l’insu de leur plein gré”…

Réponse
Trugluff 3 avril 2021 - 15 h 03 min

C’est la phrase du jour du Père Fouras. Joyeuses Pâques et à la prochaine

Réponse
Jeff 1 avril 2021 - 20 h 31 min

Encore une fois, le doigt où ça fait mal.
Tout à fait d’accord, il y a beaucoup trop d’oubliés.
Pensez à moi avant de jeter vos liasses dans l benne à papier !

Réponse
Trugluff 2 avril 2021 - 11 h 28 min

C’est plus qu’un commentaire, c’est un compliment. Merci Jeff et promis je pense à toi en jetant mes papiers à la corbeille. A bientôt.

Réponse
BENICHOU 1 avril 2021 - 18 h 49 min

Je m’adresse a MADGIC ! Les industries pharmaceutiques croulent sous les milliards et pour autant, leurs ESCLAVES doivent mandiez pour compenser leurs efforts et c’est à nous qu’ils s’adressent ? alors moi, qui suis à l’extrême de l’extrême droite, j’ai décidé d’aider toutes les MADAMES PIPI de France et de NAVARRE ! ” Un pour tous pourris “

Réponse
Trugluff 1 avril 2021 - 19 h 05 min

Bin voilà, c’est dit ! Merci de l’avoir exprimé, je vais informé Madgic de ton point de vue. A la prochaine.

Réponse

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 14ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.