Accueil Politique Travailleurs pauvres.
Travailleurs pauvres

Travailleurs pauvres.

Capitalisme et pauvrisme.

Temps de lecture : 3 min

Les personnages                   et                      Qui sommes-nous ?


Travailleurs pauvres, capitalisme et pauvrisme.

 

Cet exceptionnel soleil de février éclate, sans un bruit, ses rayons sur la terrasse du Balto. On en oublierait presque l’hiver, accompagné de ces pèlerins de misère que sont les Travailleurs pauvres. Comment est-il possible qu’en France, pays des lumières et des Gauchistes millionnaires, il y ait encore des Travailleurs pauvres en 2024 ?

Quelle mascarade Bobo-politico-médiatique que cette solidarité. On vous fait culpabiliser si vous ni adhérez pas, pour aider les sans-papiers, les émigrés, l’Ukraine et autres causes humanitaires. Causes à afficher sur son polo Boss le tout animé par une paire de Nike du prix d’un SMIC.

Heureusement nos Tronches de Cake sont là pour bousculer les idées en place.

 

Madgic – La pauvreté se démocratise. Avant elle n’était réservée qu’aux pauvres, SDF, émigrés. Maintenant elle touche tout le monde. Personne n’est à l’abri d’un licenciement, d’un divorce et te voilà avec le statut de Travailleur pauvre. Tu te retrouves dans la rue, parce que tu n’as plus les moyens de subvenir à tes besoins.

Huby – Il n’est pas besoin d’être licencié. Une maladie longue peut, elle aussi te faire quitter le confort de tes certitudes. Il est terrible de penser, qu’en France il y a encore 2 millions de Travailleurs pauvres ! Effarante réalité.

ARCHIBALD – Ce qui est stupéfiant est de comparer les moyens mis en œuvre pour loger sans-papiers, Roms et autres hors la loi. Leur présence est stérile pour le pays et dans l’histoire on oublie nos travailleurs. Jamais une grève ni manifestation de soutien des gras du bide syndiqués !

Cake 40 – Il est anormal qu’un travailleur ne puisse pas vivre de son effort lorsque des tas de branleurs vivent grassement du chômage et autres aides sociales.

Blaireau – Il est sûr que si Dieu avait mis du papier de verre au creux des mains de l’homme, il y aurait moins de branleurs.

Magmax – Ca c’est sûr. La semaine du travailleur a 5 jours, celle du branleur 5 doigts, tous disposant d’une licence de doigts.

Cake 40 – Le travail doit être récompensé d’une manière juste et équitable. On doit protéger ceux qui produisent l’activité nécessaire à notre bien-être. Ce devrait être la priorité de tous les programmes politiques. La réalité appelle à donner plus facilement l’aumône aux pauvres qu’un salaire honorable aux travailleurs.

Cake 40 – Moi, le capitaliste à tout crin, je ne peux admettre ces archis milliardaires au regard de ces travailleurs pauvres. C’est une anomalie morale. Ces nouveaux pauvres sont condamnés à utiliser des moyens de fortune. A ne jamais avouer qu’ils en ont assez – à eux d’avoir une riche idée. Un comble pour ces ratés de gauche.

Madgic – Tu n’es pas juste en parlant de gauche …

Cake 40 – … si je suis juste. Moins de chômeurs, plus de travailleurs pauvres. Voilà le résultat d’une politique de gauche caviar irresponsable qui se veut sociale à tous les étages. Regardons nos travailleurs pauvres partir au boulot avec des boules de cérumen dans les oreilles en guise de walkman. Ils appuyent bien fort sur les pédales de leur vélo pourri, la Harley du pauvre.

A la semaine prochaine  …

                                               

Maintenant à vous de poster un commentaire et de noter l’article (ci-dessous)    


Sur le même thème  (cliquez sur le lien) 

Les sans dents

Roms logés aux frais du Contribuable

SDF en france


Sources :        Wikipédia

#LesTronchesDeCake #TravailleursPauvres # Pauvrete # Sdf

Choisissez le nombre d'étoiles pour noter cet article

Note moyenne 4.8 / 5. Nombre d'avis 4

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le/la premier(e) à noter cet article.

Laissez un commentaire

7 commentaires

luidgi 21 février 2024 - 11h12

Nous n’avons que ce que nous méritons : le riche Français est une race à abattre , quel raisonnement simpliste ; on peut déplorer des écarts gigantesques de revenus, je suis d’accord , à quoi cela leur sert-il de gagner plusieurs millions d’euros par mois… mais à pourchasser ces riches, qui nous font vivre malgré tout, et bien on s ‘appauvrit, et on va faire nos courses chez action , et après ?? et ben il nous restera les resto du cœur… et les riches qui habitent le monde, ne seront plus là… bien fait pour nous !

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 21 février 2024 - 11h44

C’est un excellent résumé, rempli de bon sens.

Réponse
zoiszau 22 février 2024 - 12h01

La répartition des gains et des richesses… peut-être le sujet le plus débattu et ancien de nos civilisations.
Contrairement à ce qu’on voudrait nous faire croire les hommes sont loins d’être égaux et dotés des mêmes atouts.
La plus grosse différence se situe au niveau de l’étage supérieur entre ceux qui sont bien éclairés, moyennement ou dont la lumière est carrément éteinte.
Il y a ensuite le facteur amplificateur de l’environnement social et familial… avec la modulation plus subtile de la déontologie et l’honnêteté qui va pousser certains à aller jusqu’à abuser du système sans vergogne ni scrupules.
Et vous voudriez qu’au final le niveau de vie de chacun soit comparable ?

Ceci dit, je pense qu’il serait normal que les personnes qui bossent puissent vivre de leur travail dans une société élaborée comme la nôtre sous réserve d’un minimum de clairvoyance dans la façon de gérer leurs revenus.
Je suis souvent effaré en faisant mes courses de constater comme des personnes aux revenus manifestement modestes gaspillent de l’argent en plats cuisinés, packaging tape à l’œil, jouets dispendieux pour calmer les enfants… Que d’économies réalisables rien que sur la nourriture, sans parler de ces grosses voitures probablement achetées en leasing parce que ça semble moins cher !
Vivre décemment aujourd’hui c’est parfois se payer plein d’écrans, des abonnements dispendieux, des vacances à la neige, des fringues de marque neuves pour chaque enfant… et des crédits qui s’accumulent !

Tout à fait d’accord aussi pour sanctionner les tricheurs en tous genres, ceux qui abusent des pénuries pour s’enrichir honteusement, tout en sachant que ce sont les grosses fortunes qui alimentent le budget du pays par les impôts lourds et taxes en tous genres, sous réserve qu’ils payent tout !

Sujet passionnant très vaste, qui mérite réflexion, modulation en évitant les jugements à l’emporte pièce.
Un dernier mot pour dire que les très riches ont rarement le loisir de bien en profiter et se retrouvent face à des pb de gestion de leur biens…
L’idéal pour moi est d’avoir assez pour pouvoir se faire des petits plaisirs sans devenir odieux pour l’entourage ni envié !
“Ne quid nimis ” comme disait le Sieur de Montagne !

Réponse
luidgi 23 février 2024 - 11h43

c’est vrai , j’aime bien lire zoizeau … et pour completer , quand j’etais en classe de maths on parlais de raisonnement par l’absurde : et bien voila : imaginons a un instant T que l’on partage équitablement toute la fortune du monde entre chaque habitant : je vous donne 15 jours max pour que de retour il y ait des pauvres et des riches , ceux qui aurons dépensé et ceux qui auront economise

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 23 février 2024 - 12h58

Je parie aussi la dessus et suis sûr du résultat. A méditer et merci pour ce complément de raisonnement.

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 22 février 2024 - 16h47

Comme toujours Zoiseau nous fait part d’un raisonnement et d’une observation qui pique la raison puisque c’est exact. Merci pour cet excellent mot.

Réponse
zoiseau 25 février 2024 - 13h17

Je lis aussi avec interêt les commentaires de Luigi avec intérêt, concis et pertinents…
Bonne journée à tous…

Réponse

A découvrir et à lire sans modération