Hollande je me aime tellement fort
AccueilPolitique

Hollande je me aime tellement fort

 

 

Fraise des bois et Monsieur petites blagues par Laurent Fabius, guimauve le conquérant par Guillaume Bachelay, Flanby par Arnaud Montebourg, capitaine de pédalo par Jean-Luc Mélenchon, le pingouin chanté par Carla Bruni, Monsieur Bricolage par Nicolas Baverez, Pépère par le Canard Enchainé, l’ami Molette, mou du genou, etc. C’est en ces termes que ses amis qualifient le septième Président de la Vème République.

 

Comme l’a dit le 2 avril 2019 Richard Ferrand Président de l’Assemblée nationale « François Hollande a déclaré forfait et maintenant il nous dit comment il faut jouer le match ». Voilà un bon résumé actualisé des compétences de cet homme qui ne se lasse pas de nous.

 

C’est sans doute ce qui le pousse à poursuivre la fin de son livre ; une fin qui n’en finit pas. Sûrement parce-que plus il réfléchit et plus il comprend ce qu’il a fait.

J’ai souvent observé que les hommes politiques qui écrivent des livres vérité genre « Tout, tout, tout, vous saurez tout sur mon zizi » profitent deux fois : une fois en allant à la soupe, une autre fois en crachant dedans.

 

Blaireau – Quand je pense que l’ami Molette a ajouté trois nouveaux chapitres à son dernier livre ! Quel doigt d’honneur il envoie à tous ses précédents acheteurs qui ne disposent donc que d’une version réduite.

Cake 40 – Laisse tomber, il jouit de terminer son égo portrait. C’est pour lui le bon moyen de faire parler de lui en lâchant une vengeance bien ruminée d’un éléphant du PS.

ARCHIBALD – Je ne comprends pas ce type et moins encore ceux qui le soutiennent contre dents et marées. A l’Elysée il a passé deux ans avec des journalistes du Monde qui en remerciement ont publié le bouquin « un Président ne devrait pas dire ça ». N’oublions tout de même pas qu’il est l’artisan de l’écotaxe rejetée par les Gilets Jaunes. N’oublions pas non plus que c’est sous sa mandature que le FN est passé en tête pour la première fois aux Européennes. N’oublions pas qu’il n’a pas réussi à inverser la courbe du chômage, qu’il a renoncé à la déchéance de nationalité. N’oublions surtout pas qu’il a complètement dézingué le PS et sûrement pour longtemps.

Huby – N’oublions pas aussi ce qu’il a fait pendant 11 années à la tête du Parti. Lui qui n’aime pas les riches a réussi à envoyer les classes populaires chez Marine le Pen ! Balèze, non ?

Cake 40 – Et maintenant il ramène sa fraise. L’ennui avec ce Flanby c’est qu’il continue à se prendre pour un écrivain alors qu’il n’écrit que sous la perfusion d’une haine mercantile.

ARCHIBALD – Le Président Hollande, ce modèle rêvé pour tête à claques parvient tout de même à s’offrir de belles meufs, Julie GAYET entre-autre.

Cake 40 – La pauvre. France Gall, elle était avec un génie, alors que Julie Gayet, elle n’est qu’avec un président aux fringues trop petites.

Madgic – Vous êtes moqueurs, vous oubliez juste les beaux discours qu’il a tenus.

Blaireau – Oui t’as raison. Il a fait de belles promesses au Bourget ou ailleurs qu’importe. Si c’était lui qui les écrivait, on pourrait dire qu’il a du talent. Mais s’il pensait ce qu’il dit, on serait admiratif…

Magmax – Moi, quand je pense à Hollande et ce qu’il m’inspire, je le vois décoller l’autocollant « designed for Windows XP » qui est sur son PC pour le mettre sur la cuvette des chiottes.

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

Je m’abonne et c’est gratuit

actuellement 3 938 abonnés 

 

ARTICLES sur le même thème cliquez sur le lien :

François Hollande se vend aux sans dents

Bilan du quinquennat Hollande – véritable dépôt de bilan

Alerte au virus – Hollande et le chômage

Lettre à François Hollande petit Papa Noël que j’aime tant – lettre à François Hollande

Hollande, petits Suisses, quels fromages – Hollande et la presse helvétique

 

Sources cliquez sur le lien :   Le POINT     RTL

Prisons une rage dedans
AccueilActualité en vracFaits de sociétéPolitique

Prisons une rage dedans

 

 

Un détenu radicalisé avec l’aide de sa femme agresse deux gardiens de prison de la prison de Condé-sur-Sarthe, dans l’Orne. Une nouvelle fois ce drame a pour origine le laxisme juridique de nos Politiques qui votent des lois permissives.

Il est tout de même navrant de toujours constater que le choix politique de nos élus se porte le plus souvent à protéger nos délinquants plus que l’honnête citoyen. Pourquoi sont-ils devenus si cons ? Ecoutons les Tronches de Cake qui ont sûrement une idée sur ce sujet.

 

Cake 40 – Je viens d’entendre que le RAID vient de tuer la femme et blesser un cuttereux.

Huby – Tu veux dire un agriculteur, un paysan ?

Cake 40 – Non, un mec qui travaille les gardiens de prison au cutter …

Huby – Tu parles de Michaël Chiolo âgé de 27 ans qui purge une peine de 30 ans de prison. Ce sinistre personnage s’est illustré pour avoir séquestré et tué un ancien résistant âgé de 89 ans ! Son premier acte de bravoure.

Cake 40 – Oui c’est ça, un type brillant, indispensable à la Nation. Un type à qui l’on a permis de se radicaliser et de recevoir sa conjointe dans l’unité de vie familiale, zone privative de l’établissement pénitentiaire. Sa femme lui a fait la surprise de lui offrir un petit cadeau d’amour – un couteau de céramique. Objet non détecté par les portiques. N’étant plus fouillées les familles peuvent faire rentrer à peu près tout en prison. Pour preuve, portable, drogue, armes, et j’en passe …

ARCHIBALD – Au nom de je ne sais quelle morale, on ne fouille plus les visiteurs dans les prisons !

Cake 40 – Tu ne veux tout de même pas créer une quelconque gêne pour toutes ces gentilles personnes qui font l’effort de visiter ces parias !

Huby – Ce qui moralement est inacceptable, est d’imaginer qu’un matin un Politique s’est levé pour faire voter une telle loi. Pour quoi et pour qui ? Et les gardiens dans tout cela, les risques qu’ils prennent, les a-t-on évalués ? Leurs vies valent-elles moins que le confort des visiteurs ?

Blaireau – Oui, puisque la loi existe c’est qu’elle a été votée par les Elus du Peuple.

Huby – Le métier de surveillant pénitentiaire est en perte de vitesse car les vocations se font rares. Ce n’est pas agissant de la sorte que l’on va les stimuler. Parce que pour être gardien de prison, t’as intérêt à aimer la misère humaine et les gros porte-clés.

Magmax – Tu oublies qu’ils font aussi de la photo. C’est bien le gardien qui prend les détenus en photo. C’est bien lui, le photo maton ?

Cake 40 – Oui c’est juste. N’oublions que chaque jour de nouvelles lois nous emprisonnent un peu plus dans un monde sans morale.

Madgic – La morale ! … Aujourd’hui on ne fait qu’en parler, avant ça s’apprenait.

ARCHIBALD – Nous avons les hommes politiques que nous méritons. Nous le savons. Souvent, leur pitoyable action est à l’image de la décadence française. Lors de sa flamboyance, la France était une nation si longtemps debout qu’à présent il est temps qu’elle apprenne à se coucher.

 

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

Je m’abonne et c’est gratuit

actuellement 3 938 abonnés 

 

Sur le même thème le 23/01/2018 : Grève des gardiens de prison instantané d’une photo-maton

 

Sources cliquez sur le lienRFI      France 3

Violences sur des élus minés
AccueilFaits de sociétéPolitique

Violences sur des élus minés

 

 

La loi anticasseurs vient à peine d’être votée que déjà des cris d’orfraie s’élèvent contre la réduction de nos libertés individuelles. Rappelons son objet – la prévention des violences lors des manifestations et sanction de leurs auteurs.

En quoi le fait de sanctionner les casseurs en leur faisant payer les dégâts qu’ils occasionnent est-il réducteur des libertés ? Il en est une à protéger de toute urgence, celle de nos Elus. Quatre-vingt et un d’entre eux se sont fait frapper et menacés physiquement. Il est temps d’en prendre conscience pour protéger notre liberté qui vaut bien celles des casseurs.

 

 Huby – La violence de nos rues se banalise sous le couvert des Gilets Jaunes, cet étendard collectif qui croit-on autorise tout. C’est au nom d’un motif équivalent que la députée anglaise Jo COX s’est faite assassinée. Elle menait campagne contre le Brexit !
 Madgic – En France, nous y sommes presque. Christian LEJEUNE député de Haute Saône se fait enfermer chez lui avec femme et enfants. On incendie la voiture de Jacqueline DUBOIS députée de Dordogne. Le député Benoît POTTERIE reçoit une balle par courrier (photo jointe). Un ministère est attaqué, les permanences des élus locaux sont maintenant surveillées par les forces de l’Ordre pour éviter qu’elles ne soient détruites. Les vœux sont annulés en beaucoup d’endroits par peur ! Jamais les actions de contestation n’ont été aussi virulentes que depuis la guerre d’Algérie.
 ARCHIBALD – Je crois qu’il ne faudrait pas grand-chose pour que tout s’embrase. Une goutte d’eau suffit !
 Blaireau – La goutte d’eau qui fait déborder le vase serait bien inspirée d’éteindre l’étincelle qui met le feu aux poudres.
 Cake 40 – Je vous trouve bien timorés dans vos explications. Voilà ce que l’on peut aussi lire :
   • « Un bon député est un député m… on va bientôt venir te le rappeler »,
   • « grosse salope de collaborationniste »,
   • « on va les gazer comme les juifs »,
   • « la guillotine, la guillotine ! ».
Tout ça, au nom de la liberté d’expression ?
 Madgic – Moi qui suis de gauche, si la liberté d’expression doit apporter cela, ça ne me gêne pas de la voir réduite. Sauf, que quand un tel processus s’amorce on ne sait jamais où il s’arrête ! C’est à la Justice de définir les limites pas aux Politiques.
 Blaireau – Pour ma part je trouve qu’il y a trop de violence. A la télé notamment mais pas assez à la radio.
 Cake 40 – Cette violence s’auto-alimente sur les braises des promesses politiques. Comme le dirait Afflelou, la politique reste louche car l’élu net n’existe pas.
 Huby – Ce qui m’insupporte et m’indigne sont les propos racistes de plus en plus fréquents. C’est un fait nouveau provenant le plus souvent des moins jeunes.
 Madgic – J’observe qu’avec l’âge, un nombre toujours croissant de gens deviennent racistes. Preuve que le racisme n’est pas une opinion, mais une maladie dégénérative du cerveau comme Parkinson ou Alzheimer.

 

 

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

Je m’abonne et c’est gratuit

actuellement 3 938 abonnés 

 

 

Sources cliquez sur le lienfranceinfo      Le Républicain Lorrain      Benoit Potterie        Le FIGARO

Yves COCHET élu Connard du mois
AccueilLes brèvesPolitique

Yves COCHET élu Connard du mois

 

 

Comment est-il possible d’entendre de tels propos émanant d’un homme politique français ?

« Limiter nos naissances nous permettrait de mieux accueillir les migrants qui frappent à nos portes »

 

C’est en ces termes que Yves COCHET ancien ministre de l’environnement de Jospin développe son raisonnement dans un entretien accordé à l’Obs le 3 janvier 2019.

 

« Il faut inverser la logique des allocations familiales ». « Plus vous avez d’enfants, plus vos allocations diminuent jusqu’à disparaître à partir de la troisième naissance ».  Et d’ajouter : « Ne pas faire d’enfant supplémentaire, c’est le premier geste écologique ». Le premier geste écologique eut été que le père COCHET utilise un préservatif !

 

Yves Cochet ce brillantissime politichiant, de surcroît député européen d’Europe Écologie Les Verts (EELV) cofondateur du mouvement, vit des impôts du contribuable. Nous payons donc pour bénéficier des talents et qualités indispensables à la France, de cet homme – un con à ciel ouvert.

 

A l’issue de son interview on sent un mec heureux et fier de sa connerie. le bonheur d’un con m’a toujours fait peine à voir. Ce qui m’effraie c’est que l’on donne la parole à l’incompétence politique.

 

A la lecture de telles paroles on admet volontiers que le con et l’homme politique ont en commun l’instinct de certitude.

 

 

article rédigé sur la suggestion de notre abonné SCIPION que je remercie.

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

Je m’abonne et c’est gratuit

actuellement 3 938 abonnés 

 

 

Sources cliquez sur le lienOuest FranceOuest France      Breizh-info      Egalité et Réconciliation

Gilets Jaunes une colère légitime
AccueilFaits de sociétéPolitique

Gilets Jaunes une colère légitime

 

 

Au terme de la dixième journée d’action des Gilets Jaunes les revendications s’éteignent dans l’indifférence générale tant populaire que médiatique. Mais voilà, maintenant nos Tronches de Cake ont une pensée pour tous ces manifestants comme ils en ont une chaque jour pour tous les spermatozoïdes morts au combat.

 

ARCHIBALD – Tout bien réfléchi je m’associe sans réserve à l’action des Gilets Jaunes. Je crois même que je vais aller les rejoindre. Vous admettrez que bloquer pour que ça bouge est une subtilité bien française que peu de pays peuvent saisir.

Madgic – Merci de me rejoindre dans cette croisade pour laquelle vous m’aviez abandonné. Bande de traîtres. Vous venez enfin de comprendre que l’on ne peut pas à la fois se serrer la ceinture et baisser son froc.

Cake 40 – Moi aussi j’ai lu la liste des revendications et pour une très large part j’y retrouve mes convictions : zéro SDF – une promesse de Macron, impôt sur le revenu plus progressif avec d’avantage de tranches, système de Sécurité Sociale identique pour tous les Citoyens (artisans, auto-entrepreneurs) avec la fin du RSI, retraites indexées au coût de la vie, protéger l’industrie française en interdisant les délocalisations.

Blaireau – Il est vrai que venir chercher en France les vieilles machines outil pour les amener travailler en Afrique, c’est de l’esclavage à l’envers. Amusant paradoxe de l’histoire.

Madgic – Faire payer d’avantage les gros (Mac Do, Google, Apple, Amazon) pour que les Petits aient moins à verser. Il faut favoriser le petit commerce de village et de centre-ville pour éviter leur désertification avec parking gratuit pour tous.

Cake 40 – A ce sujet, il parait que la France appartient aux Français. Pourquoi faut-il donc que je paie dès que je gare ma voiture dans la rue ? Alors que dans le même temps les Roms, ces étrangers, s’installent partout sans payer et en détruisant tout ?

Madgic – Non, arrête tes propos de facho, notre discussion pour une fois partait bien.

Huby – On peut aussi ajouter que dans les bonnes idées soulevées il y a aussi la fin du travail détaché sous sa forme actuelle – il doit être indexé sur les mêmes charges que celles payées par les Entreprises françaises. C’est du bon sens près de chez nous. Et il y en a beaucoup d’autres toutes aussi pertinentes. Bien sûr un certain nombre d’entre elles sont irréalistes pour autant cela ne doit pas nous faire oublier celles qui le sont. Pour ces motifs je soutiens l’action des Gilets Jaunes et les remercie d’aller gratter le Pouvoir qui vit trop souvent dans des certitudes éloignées du Peuple qui l’a élu.

ARCHIBALD – Et moi je les remercie pour cette colère qu’ils expriment et qu’il vaut mieux extérioriser si l’on ne veut pas souffrir de rage dedans.

Magmax – D’accord dentiste, mais on va encore nous dire que c’est la faute de la crise. C’est ce qu’on nous rabâche sans cesse pour tout expliquer sans rien nous expliquer. Il paraîtrait même que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Franchement, j’vois pas en quoi c’est nouveau, depuis que je suis tout petit, c’est comme ça.

Blaireau – Je crois qu’il serait utile de punir les Politiques pour leurs décisions économiques absurdes et irresponsables. Pour ce faire il faudrait que leur vote sur les hausses d’impôts et taxes, ça leur fasse mal aux dents.

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

Je m’abonne et c’est gratuit

actuellement 3 938 abonnés 

 

Sources cliquez sur le lienC NEWS      Le libre Penseur      L’OBS

Fessée une loi qui coute la peau des fesses
AccueilPolitique

Fessée une loi qui coute la peau des fesses

 

 

En ce début décembre le ciel est si bas que les Gilets jaunes s’excitent à éclairer les rues en brûlant les voitures. La violence reste le mot d’ordre d’une toute petite minorité aux motifs très éloignés des revendications initiales. Mais après les canons à eau, les incendies et les bombes lacrymogène que fait-on à l’Assemblée ? … On vote à une large majorité une proposition de loi sur la fessée !

On ne peut que s’en réjouir, pour une fois les hommes ont parlé fesses avant le repas.

  • Cake 40 – ça y est on remet cela avec la fessée. Les élus du Peuple n’ont donc pas mieux à faire en ce moment que de se préoccuper d’un sujet qui divise les Français. A une période où beaucoup se plaignent de ne pas pouvoir boucler les fins de mois je rappelle que chaque loi coûte 15 millions d’euros.
  • Madgic – Il n’y a pas de période préférable pour légiférer sur la maltraitance des enfants et je trouve plutôt bien que l’on s’occupe enfin du sujet.
  • ARCHIBALD – Cessons de voter toujours plus de loi toutes plus inutiles les unes que les autres, au coût prohibitif, cela aidera le Gouvernement à baisser proportionnellement les taxes. L’Etat n’a plus les moyens de les faire respecter, sa Justice est saturée. Pour ma part, je pense que c’est aux parents que revient le choix de l’éducation de ses enfants.
  • Madgic – D’accord, mais il faut bien que cette éducation soit encadrée par la loi, c’est ce que souhaitent les partisans d’une éducation bienveillante, c’est pourquoi le MODEM a relancé ce débat.
  • Huby – Remarquable idée d’un parti dont le Président François BAYROU a mis une gifle à un enfant qui tentait de lui faire les poches ! Superbe démonstration que ce que l’on fait vaut cent fois ce que l’on dit, surtout pour les responsables politiques.
  • Blaireau – Je suis pour les baffes, c’est la seule punition qui apprend aux enfants à compter jusqu’à trois.
  • Madgic – Il n’en reste pas moins qu’il y a trop de violences à la maison…
  • Cake 40 – Tu as raison et pas assez à la télévision et sur les réseaux ! Tu peux peut-être faire la différence entre maltraitance et fessée. Dans ma famille nous étions trois enfants, un de chaque sexe, nous avons tous pris des fessées et bien franchement je ne pense pas qu’il s’agissait de maltraitance. Je crois au contraire que nos parents avaient le courage et la force de nous éduquer parce qu’assurément c’est plus confortable d’abdiquer que de sanctionner.
  • ARCHIBALD – De plus je ne suis pas sûr que ce soit un vrai plaisir pour celui qui administre une fessée …
  • Cake 40 – … sauf s’il s’agit d’une fessée électorale.
  • Magmax – Je croyais qu’il était interdit d’interdire, mais on ne cesse de tout nous interdire. Est-ce qu’il est encore autorisé d’avoir de l’eczéma à l’oreille, de se gratter et de te serrer la main ?
  • Huby – Je suis contre cette pensée unique de l’enfant roi qui asservit à sa personne ses parents pour en faire ses vassaux. Observons bon nombre de jeunes et leurs comportements pour s’interroger sur l’éducation qu’ils ont reçue, pardon … qu’ils n’ont pas reçue.
  • Blaireau – Je crois qu’il faut bien se garder d’élever un enfant dans un cocon, ça en fait une chenille.

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

Je m’abonne et c’est gratuit

 

Autre article publié le 5 mars 2015 traitant du sujet  : Fessée dans le maquis de Sade – la fessée et l’Europe

 

Sources cliquer sur le lien :   France Info      Humeurs mondialistes      Libération    l’Express

Les gilets jaunes carton jaune
AccueilEchos logiquesPolitique

Les gilets jaunes carton jaune

 

 

Il est interdit d’interdire. C’est la boutade de Jean Yanne reprise et scandée par tous les anarchistes de 68 qui deviendra l’emblématique slogan des soixante-huitards. Empreinte d’anti-autoritarisme elle s’imposait à l’Autorité gouvernementale comme un diktat pour une application immédiate.

Curieusement, elle semble ne pas s’appliquer aux manifestants de tout poil qui n’ont de cesse de tout interdire en réduisant la liberté de tout un chacun, notamment la libre circulation.

Entre la Liberté et l’Egalité, il y a les Gilets Jaunes, comme un barrage à la Fraternité. Heureusement les Tronches de Cake ont pu se frayer un passage pour accéder au Balto et refaire le plein de mauvaises intentions.

 

Cake 40 – Qu’est-ce qu’ils me les brisent ces manifestants du dimanche. C’est pour se mettre en harmonie avec leurs dents qu’ils portent un gilet jaune !

Blaireau – Par bon goût, si t’as les dents jaunes, porte un polo marron.

Madgic – De quoi te plains-tu Cake ? Ils se battent pour faire baisser le montant des taxes sur le carburant. Tu profiteras donc de leur combat.

Cake 40 – Je ne leur demande rien et surtout pas de m’empêcher de circuler. Qui sont-ils pour limiter ma liberté ? Sous le couvert de leur liberté d’expression, ils réduisent la mienne. Ils insultent tant sur la couleur de leur peau, que sur leurs pratiques sexuelles bon nombre d’automobilistes. Ils ne respectent pas l’environnement : ils brûlent pneus, palettes, chaussée de goudron, arrachent des arbres et cassent beaucoup trop. Certains ont fait enlever le voile d’une musulmane. Pour passer il fallait revêtir un gilet jaune. C’est quoi cette Liberté ?

Huby – Que penserait-on d’un parti politique qui t’imposerait d’y adhérer pour te laisser sortir de chez toi ?

Madgic – Tu ne peux pas nier cette taxation permanente du citoyen moyen. Mon cousin gagne le SMIC et cette année, avec toutes les taxes qu’il a payées en picolant, en fumant et en roulant il a pratiquement payé l’impôt sur la fortune.

ARCHIBALD – Je comprends que cela finisse par être déprimant voire exaspérant, pour autant vivons-nous moins bien ? Quand le prix de l’essence augmente, baissons-nous le budget du portable, du tabac, du restaurant ou de la Française des Jeux ? D’ailleurs, tous ces manifestants contre l’augmentation du prix du carburant quelle première décision ont-ils prise sinon de prendre leur véhicule ?!

Huby – Ce qui me désespère est de constater qu’un mouvement citoyen à l’origine, diffuse autant de haine que de fausses informations sur les réseaux sociaux : photos usurpées pour simuler une marée humaine, images truquées pour tromper le bon peuple toujours crédule. Quant aux taxes, il faut s’y habituer notre pays a une dette de 2300 milliards d’euros et personne n’en parle. Pas grave, les enfants paieront.

Cake 40 – La grosse tête des gilets jaunes enfle sous les micros des médias à la vitesse d’un complexe de supériorité. J’entendais ce matin la représentante du collectif 95 qui veut organiser un référendum sur la légitimité du Président !!!  

ARCHIBALD – Je ne suis pas un aficionado de Macron néanmoins je reste convaincu qu’il est urgent d’entreprendre les réformes, courageuses au demeurant, qu’il envisage pour le pays. Je crois nécessaire de l’aider dans sa mission car à force de ne jamais être d’accord nous préparons la lie pour les partis extrêmes. 

Magmax – Mais j’y pense, heureusement qu’un bébé ne boit pas d’essence, parce qu’à 10 biberons par jour, on s’en sortirait pas.

Blaireau – A ce rythme-là, je vais mettre l’essence en bouteilles à la cave, je la revendrai dans quinze ans.

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père,

grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

Je m’abonne et c’est gratuit

 

 

Sources cliquez sur le lien :   Franceinfo     Libération    Le Dauphiné

Coup de force de Mélenchon pour Insoumis de côté
AccueilPolitique

Coup de force de Mélenchon pour Insoumis de côté

 

 

Sous le soleil d’octobre, la vie se poursuit comme un long fleuve tranquille pour une moitié de l’hexagone. Pour l’autre, les pluies diluviennes, les inondations lessivent une urbanisation débridée. Pour info : après la visite du Président Macron il a été répondu « pas de précipitations ». Pour les deux moitiés, les perquisitions chez Mélenchon témoignent de sa technique du coup de force pour masquer ses irrégularités et tourner en ridicule l’accent d’une journaliste, coucher avec sa responsable de communication…

Ses excès c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres mais rejoignons nos Tronches de Cake qui ont sûrement un avis sur le sujet.

  • Huby – Je suis scandalisée par l’attitude de Jean-Luc Mélenchon qui hurlait après les fonctionnaires de Police et Procureur de la République. Pis encore, qu’il a bousculés. Comment un élu peut-il se comporter de la sorte qui plus est, s’il n’a rien à se reprocher ?
  • Cake 40 – Contrairement à lui, son compte en banque se souvient de ses dépenses de campagne. Ce millionnaire rouge, révolutionnaire pour changer les autres et conservateur pour fructifier ses intérêts, est un mégalo.
  • Magmax – Chez Mélenchon la mégalomanie se développe comme une chaude-pisse dans un slip partagé par un camp de Roms.
  • ARCHIBALD – Je trouve tout à fait étonnant qu’il n’ait pas rappelé ses remarques. Celles-là même qu’il proférait lorsque Marine Le Pen, Sarkozy, Fillon étaient sous le coup d’une perquisition. Maintenant à court d’arguments il crie au complot politique, comme tous les autres.
  • Huby – Avant lui aucune personnalité politique ne s’est comportée avec autant de violence. Un Citoyen ordinaire qui aurait agi de la sorte aurait été embarqué manu militari par la Police. Preuve que la justice n’est pas la même pour tous.
  • Madgic – Oui, c’est ça la justice a deux vitesses.
  • Cake 40 – Bon peuple, vous pourrez apprécier à sa juste valeur le sang-froid du candidat Mélenchon à la présidence, détenteur potentiel du code nucléaire. C’est atterrant une telle maîtrise.
  • Madgic – Il est bon de rappeler ce que disait Voltaire car dans le contexte c’est éloquent. Celui qui excelle ne discute pas, il maîtrise sa science et se tait.
  • Blaireau – Tout prétexte est bon pour gueuler, contre tout le monde. Il tient son parti comme Wagner tenait ses musiciens tant il gueule tout le temps !
  • Magmax – Moi, je n’aime pas sa tronche et je ne l’ai jamais aimée. Je ne comprends même pas comment il est possible que les prolos puissent se reconnaître en ce traître millionnaire ! Avec sa gueule de faux-cul, il doit utiliser du PQ comme démaquillant.
  • Blaireau – J’ai observé que chez les paysans quand il y a un animal suspect, on abat tout le troupeau. Pourquoi ne fait-on pas la même chose en politique ?

Vous aimez ? Abonnez-vous et faites connaître Les Tronches de Cake autour de vous, merci.

 

 

Sources cliquez sur le lien :   Riposte laïque      France Inter      LCI

Hache tendre et langue de bois ou les médias au service du pouvoir les tronches de cake
AccueilFaits de sociétéPolitique

Hache tendre et langue de bois ou les médias au service du pouvoir        

 

 

L’été marque un entêtement à résister aux premiers frimas d’octobre mais les feuilles quittent la branche aussi sûrement que les Ministres le Gouvernement. Ce matin au Balto les Tronches de Cake sont chaudes comme un plat de fayots disposé à faire péter le verbe.

  • Blaireau – J’entendais ce matin à la radio que Redoine FAÏD faisait la grève de la faim depuis hier soir. Ni tsunami ni tremblement de terre, l’affaire Benalla s’éteint les médias inventent alors la non-information pour occuper l’espace. Un peu comme l’ex impuissant de Huby qui s’agitait pour lui donner du plaisir.
  • ARCHIBALD – Cet ancien petit copain s’appelle … un excentrique.

Tout le monde – !!!

  • ARCHIBALD – Eh bien oui, un ex sans trique.
  • Huby – Tu vois Blaireau ce qui me désole sur la langue de bois médiatique c’est que l’on ne veut pas trouver ni la hache ni le bûcheron pour l’abattre.
  • Madgic – Quel dommage, car c’est en bûchant que Léonard devint scie.
  • ARCHIBALD – C’est une langue de bois à faire fuir un rabot tant elle est épaisse.  L’affaire Benalla que d’aucun qualifie de scandale est bien la preuve de journalistes qui n’ont rien à raconter. Il n’avait pas à se comporter ainsi mais de là à en faire la tribune de tous les médias, tous les jours pendant des semaines !
  • Cake 40 – En effet on peut penser que les journalistes polémiquent pour vendre du papier mais la question à se poser est, à qui profite cette information ? Pour qui roulent-ils, pour quel pouvoir ? Pendant que l’on nous enfume le cerveau avec Benalla la côte de popularité de l’ami Molette, le gouda extra fin, le bien nommé Hollande n’a jamais été aussi haute, en plus il a des comptes à régler !
  • Blaireau – Pas faux. Journaliste c’est un métier de cons qui en questionnent d’autres. Vous ne me croyez pas ? Ecoutez les interviews des journalistes sportifs pendant ou après un match de foot et vous mesurerez le niveau. Prenez un pied à coulisse car ça ce compte en millimètres.
  • Huby – Observez tous les derniers scandales politiques français – Fillon archi favori à l’élection présidentielle, Cahuzac le menteur du blanc des yeux, DSK le phallus en chef, les paillottes Corse incendiées, les faux électeurs dévoilés par le Canard Enchainé, le Rainbow Warrior, le sang contaminé, les écoutes de l’Elysée, les diamants de Giscard, la mort de Pierre Bérégovoy qui se suicide de deux balles dans le crâne !!! Benalla au milieu de tout cela, ça ne pèse pas lourd. Mais il convient d’alimenter l’information ou de remercier pour service rendu ou à rendre. Il faut produire du spectaculaire à l’opinion publique. Plus on nuit à une personnalité, coupable par défaut, plus sa côte de popularité descend et meilleur est le résultat.
  • ARCHIBALD – Il est juste que depuis que les médias se livrent un combat sanglant pour leur survie, parler d’intelligence c’est comme distribuer des préservatifs à des eunuques.
  • Magmax – J’ai remarqué que plus je regarde la télé, moins je réfléchis et plus je suis con, c’est pour ça que je ne regarde plus le spectaculaire nocif. Stop !
  • Cake 40 – Mais alors comment sais-tu que c’est nocif ?
  • Magmax – Eh ben, parce que je regarde. Il faut bien que je vérifie que c’est nocif pour savoir qu’il faut pas le regarder. T’es bête ou quoi ?

 

 

Vous aimez ? Abonnez-vous et faites connaître Les Tronches de Cake autour de vous, merci.

 

Sources cliquer sur le nom qui vous intéresse :   ENTREVUE N°303      Cairn.info      Le Monde

le départ de Monsieur HULOT
AccueilPolitique

Le départ de Monsieur HULOT

 

 

Le départ de Monsieur HULOT semble annoncer la promo d’un film de Jacques TATI et chez TATI t’as tout, enfin presque puisque maintenant il n’y a plus HULOT.

Voilà un ministre de la transition écologique et solidaire qui est une icône écologique, apprécié de tous et qui finalement n’a pas fait mieux que ses prédécesseurs, voire moins bien.

Qu’en pensent donc nos Tronches de Cake réunies autour d’une bonne mousse qui pétille comme les yeux d’un enfant devant un Sunday caramel ?

 

 Huby – La démission de Nicolas HULOT devrait interpeler les dirigeants politiques qui une fois encore n’arrivent pas à imposer l’écologie au cœur de l’action économique du pays. Cette tête de proue médiatique ou prise de guerre politique laissait espérer des réformes significatives. Résultat : que tchi.

 Madgic – C’est normal, ils sont tous tournés vers les performances et profits économiques alors que l’écologie c’est tout le contraire : produire utile et propre.

 ARCHIBALD – Je ne suis pas du tout d’accord avec toi je pense exactement le contraire. Je crois que l’écologie est une chance unique de rénover l’économie : fabrication de panneaux photovoltaïques, éoliennes, voitures électriques, remplacement du plastique par du verre consigné pour les bouteilles, limitation du papier par le numérique, réduction drastique des emballages plastique, etc., etc. Hier encore j’écoutais Samuel LE BIHAN qui présentait sur RTL une machine autonome qui transforme les déchets plastique en carburant. La technologie nous l’avons il ne manque que la volonté politique.

 Huby – Alors pourquoi ne parvenons-nous pas à le faire ? Il y urgence à protéger notre planète.

 Cake 40 – Mais même si en France nous parvenions à le faire quel impact y aurait-il sur la planète, comparé aux pollueurs Américains ou Chinois ? Que tchi !

 ARCHIBALD – Raisonnement de primate. Donc selon toi, il vaudrait mieux ne rien faire plutôt que d’inventer le modèle à suivre ! C’est sans compter le cadre de vie des français qui s’en trouverait amélioré.

 Madgic – Le problème tu l’as bien décrit ARCHIBALD, c’est le manque de volonté politique qui est inversement proportionnel à la volonté des lobbies. Par ailleurs notre « outil » politico-administratif n’est pas adapté à la situation. Il ne faut pas un Ministère de l’écologie qui tente de faire le censeur auprès de ses autres collègues Ministres mais il faut un service écolo dans chaque ministère concerné : agriculture, industrie, transport, logement, etc.

 ARCHIBALD – Exactement comme le Service Qualité d’une entreprise qui intervient pour sa propre activité. De fait le raisonnement dans l’action serait conjoint pour une productivité propre.

 Huby – Enfin une bonne idée, nous voilà sauvés, car là où il n’y a pas de vision les peuples périssent.

 Blaireau – D’accord pour l’écologie, en plus moi j’aime bien les légumes mais je vous ferai observer qu’à une époque où il n’y avait aucune pollution, la préhistoire, on disposait d’une espérance de vie de 25 ans ! Alors moi j’ai de la sympathie pour la pollution.

Vous aimez ? Abonnez-vous et faites connaître Les Tronches de Cake autour de vous, merci.

Sources cliquer sur le nom pour y accéder :   Actu Environnement    Le PARISIEN    RTL    Les Inrockuptibles