Accueil Politique Crise du logement en France.
Crise du logement en France

Crise du logement en France.

Airbnb, une cause ou une conséquence !

Temps de lecture : 3 min

Crise du logement en France, Airbnb, une cause ou une conséquence !

 

Crise du logement en France. On ne peut pas fermer les yeux dessus, sous couvert que l’on a fait un don pour l’Ukraine ou autre cause médiatiquement correcte. Nous voilà retournés 70 ans en arrière, lorsque l’Abbé Pierre avait fait son appel à la solidarité envers les sans-abris.

On dénombre en France 3.1 millions de logements vacants (8.3% du parc habitat) en constante augmentation, comme le nombre des sans-abris. Un État, quel qu’il soit, a pour mission absolue, un devoir régalien, de loger son Peuple.

 

La crise en chiffres

Madgic – Face à la Crise du logement en France, nous manquons cruellement d’habitats pour y loger nos concitoyens :

  • 330 000 sans-abris (165 000 en 2014),
  • 600 000 logements considérés comme habitat «indignes »,
  • 6 millions de ménages sont sur des listes d’attente d’un logement social,
  • Les hébergements d’urgence sont saturés été comme hiver !

Alors, quand je lis que Airbnb veut accueillir pour les J.O Paris 2024, 500 000 voyageurs et prépare un « dispositif exceptionnel », ça me donne envie de gerber.

Cake 40 – Enfin, je suis d’accord avec toi. Qu’attend-t-on pour mettre en place un Grenelle du logement ? On sait mettre en place des textes réglementaires afin de créer des toilettes « handicapés » de 4 à 5 m2 dans les restaurants de Paris, à 12 000.00€/m2, mais on ne sait pas se mobiliser comme le fait Airbnb pour loger le Peuple ? Madgic, allons gerber ensemble.

Blaireau – Attendez-moi, j’arrive. J’ai la gerbe, quand on voit comment sont logés les éléphants du zoo de Vincennes alors qu’il n’y a pas assez de logements pour nous !!!…

Les conséquences

ARCHIBALD – Une fois de plus, nous pouvons observer l’incurie patente de nos hommes politiques, obnubilés par leur pouvoir. Il y a beaucoup de logements disponibles en France et qui ne sont pas loués ! Pourquoi ? Parce qu’un locataire qui ne paie pas ne peut pas être expulsé avant la fin de l’hiver, à supposer que la procédure judiciaire soit rapide ; ce qui n’est jamais le cas … sauf avec François Fillon.

Huby – En conséquence, les propriétaires louent plus cher via Airbnb, sans être embarrassés par des procédures interminables. Résultat : le prix des loyers explose. Nos jeunes couples, nos étudiants ne trouvent pas de quoi se loger dignement. Voilà le résultat des politiques permissives irresponsables de gauche menées depuis des années. Vous en doutez ? Regardez visuellement cette permissivité « Hollandesque » : des camps de Roms fleurissent de partout autour des villes, et on laisse faire !

Cake 40 – Faux ! Les Pouvoirs Publics interviennent très longtemps après leur installation, une fois que tout l’environnement est bousillé et que les tonnes d’ordures menacent d’épidémie les riverains.

ARCHIBALD – Cette crise est aussi entretenue par des taux de crédit élevés, des Banquiers frileux qui ne veulent prêter qu’aux riches.

Blaireau – Si à chaque fois qu’un Banquier refusait un crédit on lui mettait un coup de pied dans les c…, il n’y aurait plus de Crise du logement.

Magmax – Ouai, mais avec des scies, on mettrait Paris Hilton en bouteille.

Cake 40 ça n’a rien à voir. Paris Hilton, c’est comme Tik Tok. C’est très joli, inutile et ça bouffe trop de bytes.

A la semaine prochaine  …

                                               

“Chaque fois que l’on refuse 1 milliard pour le logement, c’est 10 milliards que l’on prépare pour les tribunaux, les prisons, les asiles de fous.” Abbé Pierre

Maintenant à vous de poster un commentaire et de noter l’article (ci-dessous)   


Qui sont les Tronches ?  et  Les personnages


Sur le même thème  (cliquez sur le lien) 

Quand les squatteurs vous chassent de chez vous

SDF en France

Bilan du quinquennat Hollande


Sources :     franceinfo                                                      LA TRIBUNE                                                      Vie publique

#LesTronchesDeCake #CriseDuLogementEnFrance # Airbnb # AbbePierre    

Choisissez le nombre d'étoiles pour noter cet article

Note moyenne 4.6 / 5. Nombre d'avis 5

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le/la premier(e) à noter cet article.

Laissez un commentaire

5 commentaires

Rosa 23 avril 2024 - 12h37

À ma connaissance, le logement n’est pas une fonction régalienne de l’état.
Vous avez “oublié” d’évoquer les locataires d’un logement social, malgré des revenu qui ne le permettent pas, et ceux qui louent de grands logements, sociaux quand leurs enfants sont partis car : “C’est pas cher et des fois je reçois de la famille ou des amis”.
Enfin, les impôts français doivent-ils loger et nourrir la terre entière ?
Pour les éléphants, ce n’est pas en les laissant mourrir de froid que d’autres se logeront.
Cordialement

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 23 avril 2024 - 16h22

Vous avez tout à fait raison ; le logement n’est pas une fonction régalienne de l’Etat mais je crois un devoir, celui de loger son Peuple. Enfin, quelles que soient les solutions retenues il y a toujours les profiteurs d’un système et les plus illustres sont souvent des élus.
Et comme le disait Rocard, nous ne pouvons pas accueillir toute le misère du monde. Certes, pour autant, lorsque vous avez des SDF qui crèvent de froid sur un trottoir, faut-il les laisser mourir ? Bien sûr que non. Les éléphants du zoo de Vincennes quant à eux, ne sont présents dans le texte que par humour … à méditer tout de même.
Merci pour cet échange et à bientôt.

Réponse
Stefi 25 avril 2024 - 11h39

Salut, j’ai été mise dehors d’une maison dont je suis en partie propriétaire par mon propre père (la loi est tellement bien faite y’a pas à dire…), je me suis retrouvé SDF en septembre 2022 et j’ai pû avoir un logement social en octobre 2023 au bout de la 2ème commission d’attribution. Cet appart se trouve dans une ville qui n’a soit disant pas beaucoup de moyens mais qui pullule de locations saisonnières et qui est en train de construire un immeuble de tourisme. Enfin voilà c’est mon histoire, vive la France quoi…

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 25 avril 2024 - 17h57

Merci pour ce témoignage émouvant. Cela n’est pas normal, et pas moral. C’est d’autant moins acceptable que l’on paie des logements, chambres d’hôtel pour reloger des envahisseurs que l’on déloge de leurs campements (Roms, émigrés sans papiers) ! Pensons d’abord gaulois, ensuite pansons ceux qui ne le sont pas.
A bientôt.

Réponse
zoiseau 26 avril 2024 - 22h11

Partiellement d’accord seulement : si les taux de crédit élevés pouvaient freiner un peu la bétonnisation galopante ce serait moindre mal !
Un peu facile d’accuser les banquiers frileux, mais leur refus peuvent éviter plein de drames de couples sur-endettés , saisies … d’accédants irréalistes et imprévoyants comme le sont bon nombre de nos concitoyens !
Par contre je suggère d’encourager les réhabilitations de logements anciens, voir de les confier aux municipalités pour remise en état et augmenter le parc habitat social disséminé en ville (au lieu de créer des cités de pauvres futurs foyers de délinquance )… et par la même occasion faire revivre les centre ville désertifiés alors que se multiplient les nouveaux lotissements à la périphérie des villes dont le cœur tombe en ruine !
Je suis convaincu que certains propriétaires aux faibles revenus, qui n’ont tout simplement pas les moyens de rénover mais ont besoin de ces petits loyers pour compléter leur petites retraite seraient ravis de confier leurs biens contre loyer même modeste…

Réponse

A découvrir et à lire sans modération