Accueil Politique Macron tu déconnes.
Macron tu déconnes

Macron tu déconnes.

L’intervention militaire en Ukraine de Macron.

Temps de lecture : 3 min

 


Macron tu déconnes ou l’intervention militaire en Ukraine.

 

Macron tu déconnes,

Quoi qu’il arrive demain

Je n’suis pas prêt d’oublier ça … non ce n’est pas le nouveau titre de Bill Deraime, c’est l’intervention de notre Président qui me fait penser à cela et réagir.

Emmanuel Macron a haussé le ton face à Moscou, qui fait ce qui lui plait depuis plus deux ans en Ukraine. Si l’Europe est menacée, c’est peut-être une bonne idée de faire passer un message de fermeté à Poutine, problème : les autres chefs d’État européens et les USA ne le suivent pas !

 

Et les Tronches de Cake le suivent-elles ?

Madgic – Macron tu déconnes ! C’est quoi ce message de taré lancé à la face des Russes : “l’envoi de troupes au sol” … “ne doit pas être exclu » ? On est bien loin de la vision de De Gaulle qui voyait une Europe de l’Atlantique à l’Oural et de Depardieu qui verrait bien la vodka couler de la Volga à la Seine.

ARCHIBALD – Je crois en effet que nous, Européens, nous aurions intérêt à mener les meilleures relations possibles avec la Russie, appartenant à notre continent, ce que les Américains se sont efforcés de casser en toute circonstance. N’oublions pas l’indépendance donnée à l’Ukraine au cours de la dislocation de l’URSS diligentée par Mikhaïl Gorbatchev en 1985. Perestroïka soutenue par les Ricains. Poutine ne veut que reprendre, à tort ou raison je l’ignore, ce qui a été enlevée à son pays.

Cake 40 – Cet avertissement de fermeté à l’endroit de Poutine, me fait doucement rigoler. Depuis 44 ans l’effectif militaire est passé de 572 000 à 205 000 hommes, emportant dans sa chute la fermeture de plus de 50 000 bistrots.

Magmax – Sur ce point, c’est presqu’une bonne chose pour nos foies. Moi, quand je sors du bistrot, je marche de travers …il faut vraiment que j’arrête les chips au bacon.

Macron s’en va-t-en guerre

Blaireau – Mais j’y pense, avec tous ces postes supprimés, qu’est-ce qu’on va faire des bérets ?

Cake 40 – Déjà qu’avec une armée entière, on se prenait une branlée à toutes les guerres, alors imagine maintenant avec ces réductions de soldats – nous voilà prêts pour la prochaine. Merci Macron.

Huby – Même s’il s’agit de montrer de la fermeté à Poutine, je trouve déraisonnable cette annonce faite par Macron, sans avoir consulté préalablement ses partenaires européens et de l’OTAN. Leurs réactions, pour le coup, unanimes témoignent d’une Europe divisée et quand on veut montrer ses muscles, le mieux reste encore d’être unis.

ARCHIBALD – C’est juste, je partage ton avis. Pour autant, on ne peut pas rester immobile à regarder tous ces Ukrainiens que l’on abat « heureux qui communiste ». Sur ce point, j’approuve la réaction de Macron à condition que nos soldats restent chez nous.

Madgic – Si l’armée française ne sert plus à rien, on ferait mieux de l’utiliser pour faire les vendanges.

Blaireau – Ou pour mettre de l’ordre dans nos banlieues. C’est quand même ballot d’avoir supprimé tous ces soldats et le service militaire, juste quand les jeunes sont de plus en plus violents !

A la semaine prochaine  …

                                 

              

Maintenant à vous de poster un commentaire et de noter l’article (ci-dessous)    


Sur le même thème  (cliquez sur le lien) 

Banque Macron Rothschild Lazard & associés

État providence, le cancer français

La France


Sources :      Le Monde                                L’EXPRESS

#LesTronchesDeCake #MacronTuDeconnes # Poutine # InterventionMilitaireDeMacron

Choisissez le nombre d'étoiles pour noter cet article

Note moyenne 4.8 / 5. Nombre d'avis 4

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le/la premier(e) à noter cet article.

Laissez un commentaire

6 commentaires

Bernard56 18 mars 2024 - 12h36

En parlant d’intervention sur le terrain, le président voulait parler de celle qui serait nécessaire sur le territoire français, afin d’assurer la sécurité des Français, dans la rue, dans les écoles, ou encore à proximité des édifices religieux. Je pensais fort naïvement que le procédé consistant à suggérer ou créer une menace extérieure, afin de tenter de faire oublier les problèmes intérieurs, était éculé. Il semble que non et, à entendre les réflexions de certains, apeurés (Ils le sont depuis la “guerre” contre la covid 19 en 2020) ou “va-t’en guerre” (les pires !). Il faut garder raison et regarder une carte de l’Europe et voir, depuis 1989, chute du mur de Berlin et désintégration du Pacte de Varsovie, qui encercle qui ! Et à qui profite le plus économiquement le conflit à l’Est. Malheureusement, “en traversant la rue”, il n’existe pas (encore ?) de cabinet de Psy…

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 18 mars 2024 - 15h06

Le raisonnement tient, je l’admets. Pour autant on ne peut pas laisser Poutine faire ce qu’il veut, quand il le veut. Il faut peut-être lui rappeler qu’il n’est pas le maître du monde. Sur ce point je soutiens Macron, là où je ne le suis pas c’est d’avoir fait son annonce sans en parler à ses homologues européens !
Mais peut-être fallait-il les mettre au pied du mur pour les faire réagir – je l’ignore, je ne suis pas politicien !
Merci et à bientôt.

Réponse
Zoiseau 7 mars 2024 - 20h51

Tout à fait d’accord avec Luidgi ! La concertation avec nos alliés Européens eût été de rigueur… 
A vouloir jouer les va-t-en-guerre notre Président a obtenu l’effet contraire de celui désiré !
Par une annonce précipitée sans consultation des autres pays il a simplement mis en avant les divergences des alliés…et la faiblesse de l’Europe.
Poutine va pouvoir dormir tranquille et continuer sa progression, le coq gaulois avec son armée budgétairement affaiblie, sans véritable industrie de guerre hormis quelques armes de pointe avions et chars. mais pas de quoi soutenir une guerre de position !
En outre il semble bien que ce soient les drones et missiles qui semblent détenir la maîtrise des airs voir des installations terrestres…
Pour une fois une position de principe, concertée, unanime avec des mots choisis comme savent si bien le faire nos politique aurait évité le spectacle affligeant de nos divergences !
Il reste bien sûr le spectre de l’arme atomique, tellement dévastatrice qu’il est bien de la posséder mais à ne pas utiliser si l’on veut éviter la destruction de l’humanité !

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 8 mars 2024 - 0h00

Merci pour cet avis, bien éclairé et que partager pleinement.

Réponse
luidgi 6 mars 2024 - 11h09

Nous ne sommes pas dans les secrets d’états, donc relativement incompétents pour parler de ces choses… mais vu de ma fenêtre, j’aurais bien aimé que notre président s’accorde quelque peu avec nos voisins plutôt que de se retrouver tout seul entraînant cette division avec l’Otan… d’autant que la dernière fois que l’on a vu passer une division Allemande, on en a pris plein la gueule ….Ou alors, vu le dernier contact avec nos agriculteurs, il a voulu faire diversion ? ça , j’ai peine à y croire, les enjeux avec un malade comme Poutine sont trop risqués … et E.MACRON a une formation économique, pas militaire … croisons les doigts mes frères pour que l’autre abruti de Russe ne nous entraîne pas dans l’irréversible …

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 7 mars 2024 - 15h22

Espérons que le fait de croiser les doigts lui fasse recouvrer le sens de la paix.

Réponse
Le blog opératoire : 17ème année
Toute la Gaule est occupée par la bêtise … toute ? Non ! Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.A lire sans modération et à partager.