Accueil Actualité Le train de la dignité.
Le train de la dignité

Le train de la dignité.

par Trugluff

Le train giflera trois fois avec Le train de la dignité.

 

L’hiver nous a définitivement quittés en nous abandonnant une sécheresse d’été. Les giboulées ont oublié de nous rincer et les gorges chaudes restent sèches.

En cette fin de journée caniculaire les Tronches de Cake se retrouvent autour d’une bière pétillante de fraîcheur qui ruisselle sa joie de vivre sur le verre de terre. Au Balto, la bière c’est considéré comme un légume alors Tchin-tchin à tous. Le train de la dignité peut partir.

 

Madgic – Je trouve honteuse l’attitude du Gouvernement Français d’avoir bloqué Le train de la dignité qui transportait des Tunisiens en contestant la validité des visas temporaires délivrés par les autorités italiennes. Ils avaient de fait obtenu le droit de libre circulation dans les pays européens conformément au traité de Schengen. 

Cake 40 – Tu es vraiment chiant avec tes prises de position intellectuellement humanistes mais économiquement irréalistes. 

Madgic en montant le ton Oui ou non ces ressortissants tunisiens avaient-ils le droit de libre circulation dans les pays européens et notamment en France ? 

ARCHIBALD – Au regard précis du traité de Schengen, je te réponds non. On reproche à la France d’avoir accepté cette disposition, n’oublions pas les conditions, dont celles pour les migrants de “disposer de ressources financières suffisantes” pour toute la période du séjour soit dans le cas présent pour 6 mois ; ce qui n’est pas le cas. Ils sont donc en situation irrégulière. No comment ! 

Cake 40 –  Madgic, quelles que soient tes sensibilités tu ne peux pas apprécier les faits sur une vue partielle de la loi et ne prendre que les points qui concourent à ton raisonnement en ignorant les autres. 

Huby – Je suis tout de même très étonnée de voir l’Italie distribuer des titres de séjour à des émigrés sans les garder sur son territoire. Est-ce à dire qu’elle décide pour le compte des pays membres ? 

Blaireau – Ce qui m’étonne et dont tu ne parles jamais Madgic pas plus que les médias bien pensants, pourquoi à un moment où la démocratie s’installe dans leur pays ces gens fuient-ils ? Cette démonstration de courage et d’énergie à rebâtir leur patrie est éloquente. Sans doute s’agit-il des plus vaillants qui viennent nous rejoindre ? 

Magmax – Eh ! Bien tu vois Madgic … tu vas encore me traiter d’extrémiste mais je m’en fous. Je me réjouis devant la libération progressive des différents pays du Maghreb et suis déjà prêt à féliciter tous nos amis tunisiens, égyptiens, libyens et tous les autres, bravo. Ce que vous avez fait est génial ! Pourquoi avoir attendu si longtemps ? Vous avez su, exiler les tyrans qui oppressaient vos pays. Nous, les Français qui avons fait cela il y a quelques siècles, sommes admiratifs de votre courage. Admiratifs et un peu tristes car, à l’évidence, vous allez nous quitter pour retourner chez vous profiter pleinement de cette conquête politique, rebâtir un pays social et intègre qui ne sera pas calqué sur le modèle occidental décadent que vous aurez si souvent critiqué chez nous. 

Blaireau – Pas de serrement au cœur, je comprends vos envies : les maigres allocations et autres avantages sociaux que nous pouvons vous octroyer ne sont qu’oboles comparées à la manne céleste qui vous attend. Je comprends aussi qu’ayant trop souffert de notre envahissante chrétienté, vous préférez revenir dans une république laïque et libre, que vous aspirez à occuper dorénavant des postes à hautes responsabilités, rémunérés en conséquence. Vous aurez également plaisir à retrouver la douceur de votre climat sud-méditerranéen. Je ne trouverai plus de prénoms à consonance maghrébine à la lecture des faits divers, mais tant pis ! 

Le train de la dignité

Magmax – Pardonne-moi Blaireau mais il y a un revers de médaille à ce départ en masse : beaucoup de coutelleries vont devoir fermer, les producteurs de moutons devront se reconvertir, SOS racisme, DAL et le MRAP vont mettre la clef sous la porte, les démineurs vont connaître le chômage, des vagues de réduction d’effectifs vont frapper nos forces de l’Ordre, les banlieues ne seront plus illuminées par les voitures incendiées. Je me résigne déjà mais je supporterai tout cela. Allez, sans vous retourner, sans peur ni honte de nous abandonner dans une situation critique, nous avons encore les Roumains, les Bulgares, les Chinois, les Roms, les Arméniens, les Russes, les Lituaniens ! 

Blaireau – Et si jamais, nous ne pouvons pas nous passer de vous, vous nous accueillerez. Vous aurez certainement développé des allocations pour des émigrés, du type CMU, RMI, RSA. Vous vous ouvrirez sans tarder à une société multiculturelle, vous nous permettrez d’élever des cochons, de chier dans vos mosquées comme vous l’avez fait dans nos églises et vos forces de l’ordre supporteront d’être insultées…  Nous revendiquerons des droits sans obligations et si ça ne marche pas, ben…  on caillassera vos administrations et on mettra le feu à vos drapeaux et à quelques bagnoles… Vous avez pris notre sens de l’hospitalité pour de la faiblesse alors pour tout, merci. Merci de nous avoir appris comment faire. 

Madgic – Vous me faites de la peine et je ne sais même pas pourquoi et comment nous parvenons à rester amis. Ton christ est juif, ta pizza est italienne, ton café est brésilien, ta voiture est japonaise, ton écriture est latine, tes vacances sont turques, tes chiffres sont arabes, ta capote est anglaise et… tu reproches à ton frère d’être étranger ! 

Blaireau – Je ne reproche rien à qui donne autant qu’il reçoit mais si cela continue je vais finir par regretter les Allemands à force de se battre contre les Arabes. 



 

Maintenant, user de votre droit de réponse sur Le train de la dignité en utilisant les commentaires, juste en dessous, et faites connaître votre opinion. Ensemble nous sommes plus forts.

 

#LesTronchesDeCake #LeTrainDeLaDignité #émigrés #migrants

Sur le même thème  (cliquez sur le lien)

Loi sur les migrants

David Pujadas et les émigrés algériens

Les sans papiers en grève

 

Sources :  Le Républicain Lorrain


Merci de poster un commentaire (ci-dessous)

close

Je m'abonne

dans le strict respect de la RGPD

Nous gardons vos données privées et ne les partageons pas. Seules les tierces parties qui rendent ce service possible y ont accès.

8 commentaires

les cafards 17 mai 2011 - 1 h 28 min

on espère juste que le “Balto” ne prend pas l’eau !

Coyote 13 mai 2011 - 1 h 22 min

Salut à tous;

Aujourd’hui, ce n’était pas au Balto que se tenait cette réunion, si? J’ai cru que c’était au bar de la …Marine. Certains propos m’ont causé un peu de Pen

Achtung, Herr Trugluff, toutes les Férités ne zont bas ponnes à dire sur les …! Mais, Coluche le grognait déjà: “ils ne viennent pas chercher du travail en France; ils viennent chercher du
chômage! …et qu’es-ce-c’est ces étrangers qui viennent piquer le pain à NOS Arabes!?”

Le traité de chienne-gaine (en anglais “chain gain”?) ne vaut que si tous ses signataires jouent le jeu: à l’évidence, l’Itaberluscolie n’est pas dans les clous (mais un Romain qui ne triche pas,
hein, ce doit être un article importé!) A l’évidence, les autorités transalpines (de…) ont dû flairer qu’aucun des clandestins (ou si peu) ne souhaitait rester sur leur sol (j’imagine le
dilemme de Berluscono*! “Ils sont arrivés a la mia casa, et tant que rien ne bouge, je dois les assumer les nourrir les heberger, mais si je les régularise, je leur permets d’aller se
faire assumer ailleurs…: eh ragazzi! Combien parlent l’Italien? combien le Français? … OK, la frontière, c’est la deuxième à gauche en sortant de Vintimille. e va f’anc…“)

Seront ils par ailleurs fondés à reclamer le droit d’asile afin de rester en France, au moment même où leur pays proclame la démocratie? je ne le pense pas! Donc, en théorie, retour à l’envoyeur
à expiration du mandat, ou alors, et c’est plus probable si près des échéances zélectorales: ils viendront disrètement grossir les cohortes de sans-papier que les bonnes âmes voudraient bien voir
régulariser en masse… Merci du cadeau, Berlus’…

Reconnaissons tout de même tous les bienfaits que certains immigrés ont apporté à notre beau pays: peut être parmi ceux d’aujourd’hui se cache le prochain Leonardo (da Vinci, pas DiCarpaccio!) il
faut pouvoir se reserver le droit de l’accueillir -bon, si c’est le nouveau Paco Rabanne (…Noël en Cabane) on peut éventuellement le remettre à l’eau!! Rendons à Cesar, ce qui lui revient.

A ce propos, saviez vous que le chiottes dites “à la Turque” sont en fait “à la Belge”?! il fut le savoir et il est temps de leur rendre justice: …les Turcs n’ont fait qu’y faire un trou!!

a1 2c 4

* c’est la forme singulière!

Pangloss 13 mai 2011 - 8 h 58 min

On a du bol que tous ces gens qui rêvent de s’installer chez nous ne viennent pas en chars d’assaut et armés jusqu’aux dents. Ils arrivent pacifiquement et ne s’énervent que si on ne les
accueille pas à bras ouverts.

LADY MARIANNE 12 mai 2011 - 7 h 09 min

bonjour TRUGLUFF

ha la France est fauchée – elle n’est plus la terre d’accueil qui accueillait tout le monde en distribuant les aides plus ou moins méritées !
stop !!   nous aussi on veut vivre !! et chez eux on créverait sans aide !!
bises  lady M

Marie 10 mai 2011 - 2 h 00 min

En fait le traité de shungen on n’en a rien a faire, n’oublions pas que la majorité des francais a voté contre l’europe et que notre roi s’est assis sur ce vote !! vive la democratie, continuez a
voter , mais pendant ce temps le roi fait tuer nos soldats en afghanisan et depense nos impots en Lybie sans s’occuper de notre avis . Alors venez, venez dans notre beau pays chers immigrés ,
mais finalement les votre etaient peut etre plus democrates ….  bisous

chouette-chouette 10 mai 2011 - 1 h 41 min

Je me demande si, comme pour les boat people, les premiers à fuir leurs pays ne sont pas ceux qui ont le plus à perdre du changement politique en cours…. C’est juste une question.

D’autre part, la guerre larvée entre coptes et musulmans vient d’éclater, et une guerre de religion de plus, une. En Égypte cette fois.

Décidément, ici ou là, la connerie est au pouvoir.

Nidith 9 mai 2011 - 3 h 03 min

Il n’y a pas que la canicule qui chauffe au Balto, ce matin-là! Ca fait maintenant un mois qu’un couillon a taggé sur le mur en face de mon immeuble “La France aux Arabes!” (peu importe de quel
abruti ça provient, c’est l’intention mesquine qu’il y a derrière qui est à noter…) Evidemment, quelques jours plus tard, qu’est-ce que je vois d’inscrit juste en dessous? “Dehors les
bougnoules!” Texto.

Alors, voilà, moi ça me gonfle ces histoires et ça me gonfle aussi les questions politiques, parce que je n’arrive pas à penser “chiffres” lorsqu’il s’agit de mes semblables, jaunes, bruns ou
verts, qui sont trimballés, sans maison, sans argent, paumés. Pourquoi les Tunisiens ne restent-ils pas chez eux? Il faudra leur demander… j’étais contente aussi, quand ils ont renversé l’autre
naze, mais je ne vis pas là-bas et c’est peut-être invivable! Il n’y a pas d’Eldorado ici, c’est certain… s’ils se retrouvaient (mais peut-être pas) au RSA, ce serait pas la panacée,
honnêtement c’est pas un revenu enviable, si?

Si vous avez une idée concernant une phrase que je pourrais rajouter au pinceau en dessous “dehors les bougnoules”… faut bien rigoler…

Trugluff 9 mai 2011 - 3 h 03 min

Merci de ce commentaire qui témoigne de ta visite et de ta lecture. A la next

Les commentaires sont fermés.

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 14ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.