Les états dame de notre Dame de Paris Anne HIDALGO

Les états dame de notre Dame de Paris Anne HIDALGO

Les états dame de notre Dame de Paris Anne HIDALGO

 

 

Blaireau – Qu’est-ce qui t’arrive mon Cake 40, tu n’as pas l’air de bonne humeur ?
Cake 40 – T’as raison Blaireau, je viens d’exploser mon pneu dans un nid de poule sur le périph, au moins 20 cm de profondeur. Alors après un PARIS dégueulasse, des rats plein les rues et les embouteillages monstres on a maintenant des routes pourries.
Magmax – Ben oui avec l’hiver qu’on a eu et les routes surgelées, faut pas rompre la chaine du froid, ça pourrit.
ARCHIBALD – Avec cette HIDALGO de Anne c’est la maire de …
Cake 40 – … PARIS ! Grace à notre dame de PARIS le doigt que j’utilise le plus maintenant pour conduire c’est le majeur. On réduit les voies de circulation comme sur les berges de Seine afin d’élargir les pistes cyclables et les couloirs de bus pour trois vélos bobos.
Cake 40 – J’me marre avec ces écolos de mes deux, ils font tous du vélo, ils veulent tous des potagers, alors pourquoi ils habitent Paris ?
Magmax – Pour arriver en sueur au boulot avec les roubignolles dans le jus !
Madgic – Vous critiquez les couloirs de bus mais c’est très utile : ça permet de vérifier qu’il y a plus de camionnettes de livraison à l’arrêt que de bus qui roulent.
Cake 40 – Eh bien Madgic, s’il y a plus de place dans les couloirs de bus, une seule solution pour circuler peinard : achètes-toi un bus.
Blaireau – Ces défenseurs de la nature, prisonniers de leur idéologie ne s’aperçoivent même plus que ce n’est plus la nature qui décide du nombre des arbres, c’est la mairie.
Huby – Ce qui me révolte le plus, concernant cette femme donneuse de leçon, grande tradition de gauche, elle parle d’écologie mais ses actes font le contraire : une ville sale condamnée par la Justice et Bertrand DELANOE, l’ex notre dame de Paris, qui s’en était déjà étonné en mai 2014 : conséquences les rats envahissent les rues et les poubelles. Au nom de la pollution elle crée des bouchons partout – bientôt les fauteuils roulants de nos handicapés ne pourront plus circuler. Le Tribunal administratif de PARIS annule la fermeture à la circulation des voies sur berges : elle fait appel de la décision. Elle ouvre un camp de réfugiés dans le XVIe, pourquoi ne pas les loger à la Mairie ? Ce n’est pas la place qui manque. Et alors cerise sur le gâteau, pardon rat sur la poubelle, elle commande pour 224.580 euros une étude sur la propreté de PARIS et ce qu’en pensent les Parisiens !!!
ARCHIBALD – Preuve qu’elle est trop bête pour s’apercevoir que sa ville est sale ; il faut une étude qui coûte 12.5 ans de SMIC pour valider ce fait.
Cake 40 – Je ne parviens pas à m’expliquer son obstination de forcenée à vouloir faire chier ses administrés.
ARCHIBALD – Je te rappelle que l’obstination est l’intelligence du con. Ah, j’oubliais la donneuse de leçons en sa qualité d’ex inspectrice du travail a bénéficié durant un bon moment d’un emploi fictif payé 5000.00€/mois environ par le ministère du Travail.
Cake 40 – On s’en sort bien car elle aurait aussi pu être cardiologue et sévir sur l’aorte de ses patients, cette grande artère qui met bien le bordel quand elle est bouchée.

 

Vous aimez ? Abonnez-vous et faites connaître Les Tronches de Cake autour de vous, merci.

 

Sources :   Les Echos   Capital   20 Minutes   La Croix   Le FIGARO

16 Commentaires

  • Ces BOBO’S écolos, s’ils veulent se mettre au vert,et circuler à pied,n’ont qu’à aller vivre à notre dame des landes .Il paraîtrait que les lopins de terre vont être redistribués.

    • voilà une bonne idée et en plus ça nous fera plus de place pour se garer.

  • Elle a mauvais caractère… pas vous ? :) Pour les cacas et les rats, je vous rejoins : 225000 € auraient suffit à équiper en dispositifs anti-crottes sur la chaussée (sacs et pelles en carton) et à nettoyer les égouts. Pour autant je dis bravo pour ses décisions en faveur de l’écologie; de plus il ne fallait pas attendre des voies réduites pour se faire magistralement traitée d’abrutis de C—–DS d’automobiliste à la noix à Paris :D Le stress, ça c’est le mal du siècle … peut être devrait on plus penser à se robignoler dans le jus à vélo ? ;) Paix et amour

    • Il y a beaucoup de bon sens dans ce commentaire et j’admets tout aussi volontiers qu’il faut du courage pour changer les choses et de ce point de vue je suis prêt à soutenir la position d’HIDALGO. Là où je ne suis plus d’accord c’est qu’avant de prendre une décision on se pose toutes les bonnes questions, comme on le ferait dans une entreprise bien gérée. Dans le cas présent il faut bien admettre un grand amateurisme : on met le bordel partout avant même d’élaborer les solutions et cet aspect est inacceptable tant pour les Parisiens que pour l’écologie. Une solution qui aurait du être mise en place en place, est un renforcement significatif des transports en commun : on veut limiter les voitures, excellente idée, par quoi les remplacent on ? Merci de la visite et à bientôt

  • Avant en 78je m étais trente minutes pour porte clignancour porte Orléans en traversant Paris a cinq heures du matin et maintenant combien faut il a la même heure avec Delanoe qui a commencé à maitre son bordel et L autre sourie continue les écologistes parisiens pourquoi n’habite il pas la campagne il pourrait se nourrir naturellement avec de l’herbe puisque il aiment la verdure L air pur mais à la campagne ça pue il y a des bestiaux pas de commerce à cent maître pas de cinéma à côté ainsi que théâtre ce sont qu une bande de guignol

    • Merci pour ce commentaire qui m’a fait rire. A bientôt pour de prochains tout aussi drôles.

  • Toi, pas connaitre la relativité?

  • E=MC2

  • LUI! IL N’A RIEN DIT, IL RELATIVE TOUT, PARCE QU IL A TOUT COMPRIT!

  • Euhhh c’est la mer de Paris ?

  • Euhhh c’est la merde Paris ?

  • Le poète a dit que: « LA FEMME EST L’AVENIR DE L’HOMME ».
    Jacques BREL lui a répondu, oui mais, quant la femme est conne elle est conne.
    Et moi je rejoins Albert Einstein, …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.