Le train giflera trois fois – libre circulation des Tunisiens dans les pays européens

L’hiver nous a définitivement quittés en nous abandonnant une sécheresse d’été. Les giboulées ont oublié  de nous rincer et les gorges chaudes restent sèches. En cette fin de journée caniculaire les Tronches de Cake se retrouvent autour d’une bière pétillante de fraicheur qui ruisselle sa joie de vivre sur le verre de terre. Au Balto, la bière c’est considéré comme un légume alors Tchin-tchin à tous.

Madgic – « Je trouve honteuse l’attitude du Gouvernement français d’avoir bloqué le train de la « dignité » qui transportait des Tunisiens en contestant la validité des visas temporaires délivrés par les autorités italiennes. Ils avaient de fait obtenu le droit de libre circulation dans les pays européens conformément au traité de Schengen. »

Cake 40 – « Tu es vraiment chiant avec tes prises de position intellectuellement humanistes mais économiquement irréalistes. »

Madgic en montant le ton  « Oui ou non ces ressortissants tunisiens avaient-ils le droit de libre circulation dans les pays européens et notamment en France ? »

ARCHIBALD – « Au regard précis du traité de Schengen, je te réponds non. On reproche à la France d’avoir accepté cette disposition, n’oublions pas les conditions, dont celles pour les migrants de « disposer de ressources financières suffisantes » pour toute la période du séjour soit dans le cas présent pour 6 mois ; ce qui n’est pas le cas. Ils sont donc en situation irrégulière. No comment ! »

Cake 40 –  « Madgic, quelles que soient tes sensibilités tu ne peux pas apprécier les faits sur une vue partielle de la loi et ne prendre que les points qui concourent à ton raisonnement en ignorant les autres. »

Huby – « Je suis tout de même très étonnée de voir l’Italie distribuer des titres de séjour à des émigrés sans les garder sur son territoire. Est-ce à dire qu’elle décide pour le compte des pays membres ? »

Blaireau – « Ce qui m’étonne et dont tu ne parles jamais Madgic pas plus que les médias bien pensants, pourquoi à un moment où la démocratie s’installe dans leur pays ces gens fuient-ils ? Cette démonstration de courage et d’énergie à rebâtir leur patrie est éloquente. Sans doute s’agit-il des plus vaillants qui viennent nous rejoindre ? »

Magmax – « Eh! Bien tu vois Madgic … tu vas encore me traiter d’extrémiste mais je m’en fous. Je me réjouis devant la libération progressive des différents pays du Maghreb et suis déjà prêt à féliciter tous nos amis tunisiens, égyptiens, libyens et tous les autres, bravo. Ce que vous avez fait est génial ! Pourquoi avoir attendu si longtemps ? Vous avez su, exiler les tyrans qui oppressaient vos pays. Nous, les Français qui avons fait cela il y a quelques siècles, sommes admiratifs de votre courage. Admiratifs et un peu tristes car, à l’évidence, vous allez nous quitter pour retourner chez vous profiter pleinement de cette conquête politique, rebâtir un pays social et intègre qui ne sera pas calqué sur le modèle occidental décadent que vous aurez si souvent critiqué chez nous. »

Blaireau  « Pas de serrement au cœur, je comprends vos envies : les maigres allocations et autres avantages sociaux que nous pouvons vous octroyer ne sont qu’oboles comparées à la manne céleste qui vous attend. Je comprends aussi qu’ayant trop souffert de notre envahissante chrétienté, vous préférez revenir dans une république laïque et libre, que vous aspirez à occuper dorénavant des postes à hautes responsabilités, rémunérés en conséquence. Vous aurez également plaisir à retrouver la douceur de votre climat sud-méditerranéen. Je ne trouverai plus de prénoms à consonance maghrébine à la lecture des faits divers, mais tant pis ! »

Magmax – « Pardonne-moi Blaireau mais il y a un revers de médaille à ce départ en masse : beaucoup de coutelleries vont devoir fermer, les producteurs de moutons devront se reconvertir, SOS racisme, DAL et le MRAP vont mettre la clef sous la porte, les démineurs vont connaître le chômage, des vagues de réduction d’effectifs vont frapper nos forces de l’Ordre, les banlieues ne seront plus illuminées par les voitures incendiées. Je me résigne déjà mais je supporterai tout cela. Allez, sans vous retourner, sans peur ni honte de nous abandonner dans une situation critique, nous avons encore les Roumains, les Bulgares, les Chinois, les Roms, les Arméniens, les Russes, les Lituaniens ! »

Blaireau  « Et si jamais, nous ne pouvons pas nous passer de vous, vous nous accueillerez. Vous aurez certainement développé des allocations pour des émigrés, du type CMU, RMI, RSA. Vous vous ouvrirez sans tarder à une société multiculturelle, vous nous permettrez d’élever des cochons, de chier dans vos mosquées comme vous l’avez fait dans nos églises et vos forces de l’ordre supporteront d’être insultées…  Nous revendiquerons des droits sans obligations et si ça ne marche pas, ben…  on caillassera vos administrations et on mettra le feu à vos drapeaux et à quelques bagnoles… Vous avez pris notre sens de l’hospitalité pour de la faiblesse alors pour tout, merci. Merci de nous avoir appris comment faire. »

Madgic – « Vous me faites de la peine et je ne sais même pas pourquoi et comment nous parvenons à rester amis. Ton christ est juif, ta pizza est italienne, ton café est brésilien, ta voiture est japonaise, ton écriture est latine, tes vacances sont turques, tes chiffres sont arabes, ta capote est anglaise et… tu reproches à ton frère d’être étranger ! »

Blaireau – « Je ne reproche rien à qui donne autant qu’il reçoit mais si cela continue je vais finir par regretter les Allemands à force de se battre contre les Arabes. »

déjà publié le 8/05/2011

à la next si vous êtes encore là …

9 Commentaires

  • Oui, vaste sujet, qui méritait bien un article ! L’humour se joue de tous les  » mots/maux « , alors si cela permet de faire avancer le  » schmilblick  » de nos pensées, mission accomplie, mes bien chères Tronches !
    Bien à vous.

  • RE bonjour !
    Une précision:le lien renvoie à youtube mais il faut préciser, dans la recherche :
    J m Le pen avait encore une fois raison (vidéo de 1988) à revoir et à écouter !
    Et vous verrez que cet homme a des talents de devin  !  car il ne s'est pas trompé , hélas !

  • J’ai bien aimé la phrase de Blaireau
    « je vais finir par regretter les Allemands à force de se battre contre les Arabes. ».
    Ceci m’a fait penser a ce que j’ai vu, ce soir, aux informations sur France 2. Une photo ou l’on devinait un train ou un camion, avec un grillage ou on ne voyait que des mains agrippées. Le commentaire expliquait que c’était des migrants qui arrivaient. Ces journalistes comparent ce qui s’est passé il y a soixante dix ans avec ce qui se passe aujourd’hui. Ils oublient, qu’hier, c’était nos amis, nos parents, qui partaient au four crématoire, dénoncés par de bons français. J’ai trouvé cette photo malhonnête car ces journalistes à la botte du gouvernement n’ont aucune connaissance historique. Les migrants sont des envahisseurs, lâches, qui ne sont même pas capables de rester chez eux pour améliorer la situation de leur pays. Les Français eux, défendaient la France.

  • Salut les tronches !
    Vous allez me dire que le sujet est politique !  Politiquement correct ? peut êtrre pour certains,mais pour d'autres,il sera plutôt politiquement incorrect. Quoi qu'il en soit, je vous laisse vous faire vôtre propre opinion en cliquant sur le lien suivant:
    https://www.youtube.com/watch?V=R1KVS7DzY3E
    Et vous verrez que le "vieux" avait raison !  (à écouter jusqu'au bout )
    Bises à tous(tes) et sans rancune ! ………à la chainepro !

  • À la next ?
    Bah, oui, tant qu’à faire : j’y suis, j’y reste !!! ;-)

    • Et moi j’y reste parce que j’essuie. A bientôt et merci de la visite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.