L’Europe interdit la fessée – Fessée dans le maquis de Sade

L’Europe interdit la fessée – Fessée dans le maquis de Sade

C’est en l’an de grâce 2008, période avancée de notre Civilisation, Huby commente ses états d’âme de gonzesse aux Tronches de Cake attablées autour d’une mousse amicale,

Huby– « Le Conseil de l’Europe veut interdire la fessée, pratique qui porte atteinte à la dignité de l’enfant. Un dossier de premier ordre ! Non mais je rêeeeeeeeeeeve quand j’entends çà ! Comment notre civilisation a-t-elle pu progresser jusqu’à aujourd’hui avec la fessée en menace ? Cela relève du miracle que l’humanité ait pu avancer dans un tel obscurantisme, merci Freud et bonjour Sade… »
Blaireau – « Mais à Strasbourg pour déployer de tels moyens de communication à nous informer qu’ils vont s’occuper de nos fesses, ils n’ont donc rien d’autre dans le slip ? … »
Cake 40 – « Si ! Le rouge à lèvres de ta sœur. »

et tout le monde d’exploser de rire…

ARCHIBALD  – « Devant une telle préoccupation de nos Elites européennes je comprends mieux le NON  irlandais. Un aréopage de technocrates diplômés, qui coûte si cher, pour disserter sur les problèmes majeurs de l’Europe. J’e finirais par croire que le NON français était un mal nécessaire pour porter le débat plus loin. Eh ! Bien non, une fois de plus la connerie l’emporte et confirme que les technocrates sont comme les ustensiles de cuisine : plus ils sont hauts placés et moins ils servent. »
Huby – « Imaginez donc toutes ces tronches de « premier de la classe » rangées dans l’hémicycle à réfléchir, disserter, commanditer des études, écouter les Experts sur ce dossier de premier plan : la fessée ! Et le tout traduit dans toutes les langues.»

Blaireau– « Bah ! Tu sais la langue française, c’est comme toutes les langues, un bout de viande c’est tout.»

Cake 40 – « La banquise qui fond et qui va faire des velux aux crevettes, ça me paraît être un sujet autrement plus préoccupant que leurs idées stériles sans tricot.»

Blaireau– « Quand tu as une vie de con, entourée de cons, faut surtout pas réfléchir, tu souffres plus.»

Cake 40– « Décidément l’Europe c’est comme un bébé: un tube digestif avec un gros appétit à une extrémité et aucun sens des responsabilités à l’autre. »

 

 

 à la next…

10 Commentaires

  • Ton Blog est terrible

  • hasard ou prémonition, comme je viens d’ariver dans la communauté, je ma balade, et devine se que je trouve chez-toi, le même sujet de préocupation à propos des fessée et de la nullité des neurones, qui s’agitent au conseil de l’Europe… que celui que je viens de publier, mais pas encore dans les Architectes.. Un autre style, mais un même constat. Viens me rendre une petite visite, et tu verras. Je reviendrai te voir..
     www.choses.biz Nettoue

  • Bravo pour la petite histoire, je te souhaite une bonne soirée

  • La fèssée , c’est pour faire croire qu’ils pensent à tout. Et aussi, et je crois surtout, parce-que l’application de la mesure est invérifiable, . Les mesures sérieuses, c’est du boulôt, et ils n’ont pas de temps à y consacrer, et ne savent pas comment s’y prendre.. Et puis, ça risque de les rendre impopulaires! Le truc intelligent, faut un Q I, à la hauteur et …?Tu as posé les bonnes questions,.. J’aime bien! http://www.choses.biz NETTOUE

  • Bonsoir !
    un ptit coucou du dimanche !
    Je vous souhaite bonne semaine et bonne soirée !
    bisous !
    Je vous laisse un autre blog si ça vous dit – MERCI !!
    http://les-inoubliables.over-blog.net/!

  • salut et BONNE FETE DE LA MUSIQUE

  • Non c’est vrai ce que tu dis ??? alors là on atteint effectivement le fond de la débilité et il y a tellement d’autres choses à débattre de plus important!!!
    dingue ; moi l’europe ça me gonfle et quand je lis ça ma foi je me dis que j’ai raison…

  • une fessée n’a jamais fait de mal à un enfant du moment qu’elle soit donnée à propos
    cerisette

  • J’aime particulièrement la comparaison entre les technocrates et les ustensiles culinaires…Humour bien franc, bien de chez nous, qui avons peut-être gardé des âmes d’Astérix !

Les commentaires sont clos