Lettre d’un Client de GDF – Alerte, suite de gaz !

Lettre d’un Client de GDF – Alerte, suite de gaz !

Ce matin l’air est vif comme une pastille de menthe et agité comme un puceau en mal d’amour. Il fait bon se réchauffer au Balto autour d’un café qui sent le soleil et le Jacques Vabre mal rasé. Nos Tronches de Cake boivent ce kawa brûlant d’’amitié avant de se lancer dans le tube qui les mènera au travail. Le Pays n’attend pas.

 

Huby « Le 1er avril GDF nous annonce une hausse de 10% et ce n’est pas un poisson d’avril. Franchement ils pourraient choisir une autre date.  Au prix auquel on nous vend le gaz naturel maintenant on va bientôt pouvoir l’acheter en parfumerie. »

Blaireau « Ce n’est plus du gaz naturel à ce prix là, ça devient du gaz surnaturel. De toutes les façons, j’arrête l’eau gazeuse et les sodas, je me mets au vin. »

Magmax  « La flamme du gaz pour GDF c’est le feu au cul de la pute, il faut toujours payer, mais je suis mauvaise langue. »

Blaireau « C’est ta copine qui doit être malheureuse ! »

Cake 40 « Tu ne crois pas si bien dire ! J’ai une copine qui travaille au service clientèle de GDF et qui a intercepté une lettre de client qui mérite une lecture attentive. Je vais vous la lire *
« Monsieur, 

Je suis très étonné de recevoir vos publicités. Le bruit court que vous allez augmenter vos tarifs de 12% ! C’est pourquoi je me permets de vous envoyer ce courrier afin de vous faire partager mon opinion. Vous êtes une belle brochette d’enculés, une bande de voleurs … allez vous faire foutre avec vos publicités et votre pseudo service auprès des clients. A part racketter les gens, je ne vois à quoi vous servez ; sans compter les gens qui se suicident avec le gaz ou les maisons qui explosent … vraiment vous faites n’importe quoi !

En plus on est obligé de se chauffer, vous n’avez qu’à augmenter de 85% pendant que vous y êtes, bande de merdes séchées.

Voilà, j’ai perdu assez de temps comme ça avec vous : je ne vous dis même pas qui je suis car vous ne méritez pas de le savoir, évidemment je vais payer à cause du prélèvement automatique de merde de mes deux. J’espère seulement que le mec qui viendra relever mon compteur la prochaine fois sera plus petit que moi et aura une gueule de con (comme vous en avez plein chez vous) comme ça je pourrai lui claquer un méga coup de boule … je serai gentil, je lui rajouterai un coup de latte dans les dents pour les 12% supplémentaires.

Ca fait pitié d’écrire des lettres anonymes, sans dire son nom, un peu comme un fils de pute … mais vous faites la même chose en enculant tous les consommateurs de gaz, une vraie organisation de malfaiteurs. En plus du gaz il y en a partout … chaque fois qu’une vache pète, vous remplissez vos poches. Comme quoi vous êtes des trous du cul !hausse gaz

Monsieur, je ne vous salue pas et je vous rote à la gueule. ». En signature un poil est collé avec l’annotation suivante « Je vous donne un de mes poils du cul, si vous voulez faire une analyse ADN ! » »

 

Et tout le monde d’exploser de rire

 

ARCHIBALD  « J’ai reconnu l’auteur, ce n’est pas un anonyme c’est Tolstoï pour que ce soit si guère épais. »

Blaireau « En tout cas si à chaque fois qu’une vache pète ils se remplissent les poches je ne veux pas leur serrer la main. »

Magmax « Bah ! Tu sais le gaz c’est une histoire qui se re-pète. »

 

                                                                      
à la next si vous le voulez bien

 

 

*courrier authentique

8 Commentaires

  • Excellent!de plus la chute est terrible.

    Bien à vous.

  • Cette lettre, bien crue et bien  » sentie  » , beaucoup d’entre nous la pensent !

    La décence nous empêche de l’écrire. Le fond y est, la forme, pas vraiment !

    Si les hivers à venir sont de la même lignée que le dernier, les pauvres gens n’ont pas fini de se les cailler … Tristes perspectives !

  • Chers con-citoyens et con-tribuables -mes bien chers frères- bonjour.

    Je comprends le mouvement de colère, même si je n’en approuve pas la forme: la lettre anonyme a été trop largement utilisée au début des années 40!

    Je ne pense pas que nous devions nous appesantir sur cette énième augmentation, qui n’est qu’une péripétie et sera suivie de bien d’autres dans l’avenir! Le Sage dit: « si tu es parti pour te
    faire baiser … allonge toi, et tâche de jouir! » Jouissons donc du racket que toute forme de monopole engendre! (Autre cas interessant que celui de la SNCF…) Il n’y a qu’une seule alternative
    à cet état de fait : la mise en concurrence!

    En outre, soyons cohérents: le GAZ n’est pas la seule source d’énergie utilisable. (on n’a pas encore exploré toutes les voies: imaginons nos vaches paissant tranquilement, un ballon récupérateur
    de méthane collé au cul!) Pensons sérieusement « renouvelable »: éolons nos jardins, solarisons nos toits, géothermisons et puit-provençalisons à outrance! Certes, ça coûte… à l’achat, mais
    quasiment pas à l’emploi! (y’en a bon investissement!) La liberté individuelle énergétique est sans doute à ce prix. (relativement faible par rapport aux sacrifices que nos générations actuelles
    imposent de fait à nos enfants!)

    …bref: la prochaine fois, votons plus intelligemment que jamais, et en attendant, réchauffons nous auprès de nos compagnes!

     

    @1 2C4

  • Tout ça pour ramasser des sous afin de s’amuser à jouer dans la cour des multinationales et aller construire un barrage en Amazonie. Un barrage en Amazonie! On imagine tout de suite que la
    bio-diversité va en chier et que les Indiens qu’on avait oublié de tuer jusqu’ici vont déguster … les fruits du progrès.

  • T’chao,

    Un texte qui pète bien et qui envoi bien péter !!

    Le poil de cul pour recheche ADN c’est avant ou après la déffection ???

    Sur ses paroles de merde…

    A peluche

  • Comme ca fait du bien lire cette lettre!! Enfin quelqu’un a oser se lacher !!!   bisous 

  • Encore une histoire de … fesse

  • J’adore, j’adore, j’adore…parait il que les experts Miami sont sur le coup… au poil!


Les commentaires sont clos