Syndicats et châteaux brillants

Syndicats et châteaux brillants

Syndicats et châteaux brillants

 

le bon créneau des châteaux

 

La grève pour la réforme des retraites vient de passer allègrement la barre des 42 jours. ça y est ! Le Service public manque d’« R » et devient sévices publics sous l’œil goguenard et complice des médias, toujours soucieux de nous gaver d’info. En tête des cortèges les Secrétaires généreux des Syndicats battent la semelle devant les caméras et s’en retournent à leur bureau, pour ne rien faire, une fois la TV partie.

Ne rien faire, c’est leur credo. Pour l’illustrer, rappelons-nous qu’ils nomment une journée de grève : journée d’action !

 

Cake 40 – Les syndicats m’exaspèrent. Sous l’apparence de leurs bonnes intentions pour défendre « l’ouvrier » je reste persuadé qu’ils sont au service du Pouvoir. C’est l’Etat qui paie les subventions en hausse de 7% en 2016. Dans ce contexte, comment pourraient-ils ne pas en être reconnaissants ?

Madgic – C’est n’importe quoi, suppôt du capitalisme. Tu vois bien que les syndicats mènent la vie dure aux gouvernements. C’est au prix d’une dure lutte que les choses avancent.

Magmax – Une turlutte c’est toujours mieux que de l’avoir dans le cul, parce qu’en réalité c’est comme ça que ça se terminera.

Huby – Je n’ai pas oublié la coûteuse rénovation de l’appartement de fonction de Thierry Lepaon alors Secrétaire généreux de la CGT. 120 000.00€ une paille pour les Travailleurs qui pardonnent facilement les excès d’un des leurs !

ARCHIBALD – N’oublions pas qu’un syndicat est un groupe de personnes incapables de faire quoi que ce soit par elles-mêmes et qui décident collectivement que tout ce qui est proposé par un Gouvernement est inadapté !

Madgic – Mais sans syndicat qui défendrait nos droits et nos avancées sociales ?

Cake 40 – Les syndicats bien sûr. Ce fameux contre-pouvoir financé et aux ordres de l’Etat. Pour services rendus on leur offre châteaux et autres plaisirs. Le bon créneau des châteaux. Vous voulez des exemples des syndicats propriétaires de châteaux brillants ?

  • château de Courcelle-sur-Yvette, dans l’Essonne pour la CGT,
  • château de Bierville, à Boissy-la-Rivière pour la CFDT,
  • château de la Brévière, au cœur de la forêt de Compiègne pour FO.

C’est sans compter les entreprises nationalisées :

  • château de Fontenay-les-Briis, parc de 74 hectares dans la vallée de Chevreuse pour la CGT RATP. Pour info la fête de printemps du CE de la RATP est facturée 447 000.00€.
  • château de Cappelle-en-Pévèle pour le CE d’EDF et GDF,
  • château médiéval de Ragny pour le CE de la Banque de France,
  • château de La Bachasse pour le CE de la SNCF propriétaire du magnifique château du Vernay.

Il me semble qu’à la vue de ces faits on est bien loin de la lutte des classes orchestrées par des Jaurès, Zola et autres altruistes.

Madgic – Je l’ignorais. Je découvre l’idée selon laquelle un syndicat vit de ses rentes quand un syndiqué vide ses poches.

Huby – Comme quoi la nuisance paie – la révolution n’abolit pas les privilèges, elle se limite à changer les privilégiés.

ARCHIBALD – Faut-il rappeler qu’une révolution, c’est un tour complet pour revenir au point de départ ?

 


Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère,

belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

Je m’abonne et c’est gratuit

 

Sur la même thématique  cliquez sur le lien

Grève à la RATP pour les retraites

 

La SNCF une vraie machine de grève pour garder son train de vie

 

Les grèves à répétition en France – Grève-party

 

Sources cliquez sur le lien :            Le Point                               JDN                               HOAX-net                               Capital.fr

4 Commentaires

  • Vérifiez vos sources..
    Chateau Fo vendu en 2015..

  • Vous êtes vous posé la question d’ou venait ces châteaux ? un peu de récherche vous aurait fait revenir juste à l’après guerre quand les congés payés on été crés et que le besoin de place pour recevoir ceux qui y avaient droit était impératif , trouver des lieux suffisamment grand ne courrait pas les rues et des châteaux et autres hôtels particuliers étaient en vente aussi parce que leur proprios n’avaient pas les moyens de les entretenir et pour certain une histoire pas très claire avec l’occupant.
    Trop facile de stigmatiser des organisations qui sont éminemment critiquables pour le confort dans lequel elles se complaisent depuis des années mais c’est quelque part faire insulte à ceux qui se sont battus pour que nous soyons ce que nous sommes aujourd’hui, regardez du coté du grand capital et faites le même constat serait une preuve d’indépendance de votre part.

    • je comprends votre point de vue et vous remercie de l’avoir exprimé. C’est le but de ce forum, exprimer des avis divergents pour que chacun progresse dans sa vision des faits.
      Le fond y est juste. Pour autant qu’avez-vous-vous à ajouter sur la rénovation de l’appartement de fonction de Thierry Lepaon et la fête de printemps du CE de la RATP qui coûte 447 000.00€. Ce qui me choque c’est que les “petits” qui ne cessent de critiquer le grand capital, c’est leur fond de commerce, se comportent comme lui en pire. Ils jouent la carte de la solidarité alors qu’ils n’ont même pas un échantillon sur eux. S’ils avaient le comportement d’un abbé Pierre, qui vivait avec ses pauvres alors là, je dis respect.
      On en est fort loin.
      P.S : j’ai vu il y a quelques au JT de 20h, une représentante de la CGT avec une grosse paire de lunettes avec une inscription tout aussi grosse CHANEL ! N’est-ce pas choquant ?

Participer

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.