Accueil Politique Jargon administratif.
Jargon administratif

Jargon administratif.

En clair, sans décodeur et sans abonnement.

par Trugluff

Les personnages                   et                      Qui sommes-nous ?


Jargon administratif, En clair, sans décodeur et sans abonnement.

 

Voilà des années que les Présidents successifs nous promettent une simplification des règles, lois et processus de fonctionnement avec l’Administration.

Le 17/02/2005 Éric Woerth lançait via les travaux du Comité de Simplification du Langage Administratif (COSLA) le « Petit Décodeur », dictionnaire de 3000 mots de l’Administration traduits en langage clair. Preuve qu’ils n’ont rien compris ! Plutôt que de simplifier le Jargon administratif on met en place un décodeur pour surtout ne rien changer. C’est donc au Citoyen de s’adapter ou de décrocher.

Voici donc le résultat de cette brillante décision :

« Lorsque l’ingénieur en sciences de l’éducation exerce sa compétence linguistique anglo-saxonne, son matériau sonore trahit extemporanément ses origines phocéennes ». Traduction : le prof d’anglais est marseillais.

Mais retrouvons nos Tronches de Cake au Balto, qui ont sûrement d’autres exemples dans le tiroir.

 

Cake 40 – Nous, Citoyens français sommes vraiment cons, nous ne comprenons même pas le Jargon administratif. Après avoir remplacé la nounou par l’assistante maternelle, l’Instit par professeur des écoles, la femme de ménage par technicienne de surface, la caissière par hôtesse de caisse et les dames de services par agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles nous voilà rendus à assimiler un langage de débiles mentaux alors même que l’on nous promettait la simplification.

Madgic – Sur ce point, le plus déconnant reste le référentiel bondissant à la trajectoire aléatoire, tout ça pour désigner un ballon de rugby.

ARCHIBALD – Mais est-ce que l’on paie un type qui écrit ce genre de connerie ou fait-on appel à des bénévoles obsessionnels-compulsifs en consolidation ?

Huby – Les 3 grands mystères de la vie : Dieu, la mort et l’Administration.

Blaireau – Pour l’Administration, il ne faut pas dormir au bureau le matin sinon on ne sait plus quoi faire l’après-midi…

Huby – … si, écrire des procédures, un Jargon administratif incompréhensible des gens normaux. Je vous livre une règle du mémento pratique du Fonctionnaire : le décès est généralement assimilé à une invalidité à 100%.

Cake 40 – J’ignore d’où vient ce nom de « fonctionnaire » donné à des gens qui ne fonctionnent pas beaucoup. Sur ce point nous pouvons être rassurés, il n’y aura jamais besoin de contrôle antidopage pour les fonctionnaires.

Huby – L’Administration – un problème de plus pour chacun de vos problèmes ! Observons l’œuvre de cette dernière à remplacer des termes simples connus de tous par des expressions complexes :

  • Mot : suite de signes phonétiques graphiques avec un contenu sémantique,
  • Manque de vocabulaire : besoin langagier,
  • Réponse : conceptualisation cognitive intuitive,
  • Comptable : responsable de consolidation,
  • Technique : stratégie cognitive,
  • Elèves : apprenants,
  • Cours : formations en mode présentiel,
  • Apprentissage : processus de transformation d’attitudes, de comportements et de connaissances,
  • Langue étrangère : langue cible,
  • Réponse : conceptualisation cognitive intuitive,
  • Sport : activité multi-musculaire,
  • Enthousiasme : vision proactive,
  • Accent (d’une langue): matériau sonore,
  • Crayon : outil scripteur.

Blaireau – Pourquoi réinventer le dictionnaire en moins bien ? Il n’y a donc pas mieux à faire ? Si l’Administration faisait convenablement son boulot, il n’y aurait jamais eu de Soldat inconnu.

A la semaine prochaine  …

 

C’est à vous de poster un commentaire et de noter l’article (ci-dessous)


Sur le même thème  (cliquez sur le lien)

Ecole Nationale d’Administration 

DDE Administration admirable 

Les élites de la République! 


#LesTronchesDeCake #JargonAdministratif #COSLA #Administration

Sources : Le Figaro

close

Je m'abonne

dans le strict respect de la RGPD

Nous gardons vos données privées et ne les partageons pas. Seules les tierces parties qui rendent ce service possible y ont accès.

Laissez un commentaire

8 commentaires

Zoiseau 22 juin 2022 - 14 h 18 min

Faudrait arrêter de “décoder” là !
Le ridicule n’ayant plus rien de mortel de nos jours, c’est la porte ouverte à toutes les excentricités de la part d’individus en quête de reconnaissance…
Humour et dérision comme le font si bien nos tronches de Cakes sont effectivement les meilleurs thérapies concernant ces dérives.
Bonne journée à Vous

Réponse
Trugluff 22 juin 2022 - 16 h 03 min

Idem Zoiseau rare

Réponse
luidgi 22 juin 2022 - 7 h 54 min

c’est vrai qu’à chaque simplification on en prend plein la gueule , certains politiques avaient demandé de ne plus faire chier les français , mais le message n’est jamais passé . en tout cas , on ne dit plus les règles de grammaire , mais « mamie est indisposée »
à bientôt pour d’autres articles plein de bon sens … merci LTC

Réponse
Trugluff 22 juin 2022 - 16 h 03 min

Merci pour “mamie est indisposée”, c’est rigolo et pour ce commentaire très encourageant.

Réponse
DESVAUX Jean-Pierre 21 juin 2022 - 16 h 00 min

Sachant qu’un outil scripteur peut être muni en son extrémité d’un bloc mucilagineux à effet soustractif, tout le monde peut se tromper !!

Réponse
Trugluff 21 juin 2022 - 16 h 47 min

Excellent et rigolo de surcroit, bravo et merci.

Réponse
Robert 21 juin 2022 - 11 h 49 min

Fonctionnaire vient du fait qu’ autrefois, les agents au service de l’ état (royauté) ne touchaient pas un salaire mais une “indemnité de fonction leur permettant de tenir leur rang dans la société” sic.

Réponse
Trugluff 21 juin 2022 - 12 h 12 min

Merci pour cet éclairage toujours nécessaire à notre culture. A bientôt sur nos lignes.

Réponse

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 15ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.