Accueil Trucs cons Hamburger ANELKA.
Hamburger ANELKA

Hamburger ANELKA.

par Trugluff

Hamburger ANELKA.

 

ou quand la connerie se bouffe le visa pour la postérité

 

C’est en l’an de grâce 2007, période avancée de notre Civilisation, que le Hamburger ANELKA vit le jour et que Blaireau finit son café en léchant avec ardeur la crème restée sur le bord de la tasse. Comme si celle-ci cherchait à se cacher d’une aussi triste langue, chargée comme un ciel d’automne.

ARCHIBALD l’observe avec une attention perplexe. Etonné de voir ce cerveau d’où peut jaillir à tout instant un magma de connerie. L’éruption comme l’éructation sont proches. ARCHIBALD le Haroun Tazieff de l’âme se prépare à tout et ne peut s’empêcher de penser à rien ; « Par moments je crains que sa cervelle ait pris le jour … ».

 

 
Blaireau – Eh! Tu sais ARCHIBALD que Anelka quand il a plus de papier pour signer des autographes il les signe sur un big Mac, c’est le Hamburger ANELKA ? 
 
ARCHIBALD – Et alors ça t’gène ? 

anelka.jpg

Blaireau les yeux pétillants comme un Perrier en rut– Non, non ! Mais j’me faisais la remarque, s’il est aux chiottes et qu’il a pas de papier, alors il prend … 
 
ARCHIBALD – Sans doute ! Il l’a juste dans le cul plus vite. 
 
 
 à la next…


Maintenant, user de votre droit de réponse en utilisant les commentaires, juste en dessous, et faites connaître votre opinion. Ensemble nous sommes plus forts.

Sur le même thème  (cliquez sur le lien)

Vulgarité et décadence

L’affaire Tony Vairelles

L’équipe de France s’africanise

 

Sources :   MyBurger

#LesTronchesDeCake #Anelka #HamburgerANELKA #BigMac


C’est à vous de poster un commentaire (ci-dessous)

close

Je m'abonne

dans le strict respect de la RGPD

Nous gardons vos données privées et ne les partageons pas. Seules les tierces parties qui rendent ce service possible y ont accès.

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 14ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.