Accueil Actualité Syndicalisme en France.
Syndicalisme en France

Syndicalisme en France.

Le pouvoir de nuisance près de chez vous.

Temps de lecture : 3 min

Les personnages                   et                      Qui sommes-nous ?


Syndicalisme en France, le pouvoir de nuisance près de chez vous.

 

Syndicalisme étymologie : vient du grec súndikos  avocat, composé de sún, avec, et de dike, procès, justice.

C’est une doctrine sociale, née en 1880, selon laquelle les salariés, agriculteurs et commerçants se regroupent pour défendre leurs intérêts communs.

En 2023, le Syndicalisme est-ce toujours cela ? Non, on note un pouvoir de nuisance inversement proportionnel à sa représentativité – 150 grévistes suffisent à limiter l’approvisionnement en carburant d’un pays de 67 millions d’habitants. Les syndicats se radicalisent en remplaçant la négociation par la nuisance, leur seul moyen d’exister politiquement et médiatiquement et faire oublier leur manque de représentativité auprès des travailleurs.

D’où leur slogan « heureux qui communiste ».

 

Cake 40 – La mobilisation de la rue s’essouffle malgré un accès gratuit aux cortèges, ce qui, rappelons-le, représente dix fois le salaire mensuel d’un ouvrier russe.

ARCHIBALD – C’est assez logique, les syndicats n’ont pas d’autres arguments à proposer que celui de s’opposer pour nuire. D’ailleurs savent-ils faire autre chose ? 6 Français sur 10 voient les syndicats comme une source de blocage plutôt que de dialogue.

Madgic – Vous êtes d’une mauvaise foi affligeante …

ARCHIBALD en coupant Madgic et en montant le ton – ça suffit ton dogmatisme primaire de gauche. Sache que l’on appelle “mauvaise foi” les convictions d’autrui qu’on ne partage pas. Premier point.

Second point, puisque tu es atteint d’une cécité intellectuelle chronique qui te pousse à un déni permanent débile, je vais tenter d’être l’Afflelou indispensable à ton information sur le Syndicalisme :

  • En 70 ans, le nombre de syndiqués a chuté de plus de 70%.
  • Ce sont les catégories de salariés les plus protégées qui constituent l’essentiel des militants syndicaux.
  • Le paritarisme permet aux syndicats de participer à la gestion des caisses de sécurité sociale, des retraites ou encore des allocations chômage avec le succès que l’on connaît. Ces donneurs de leçons, ne valident que des comptes en déficits chroniques,
  • Pour confirmer leurs performances, les syndicats de salariés ne sont que très minoritairement financés par les cotisations de leurs adhérents. Les 2/3 des fonds proviennent des subventions publiques massives et des contributions obligatoires payées par les entreprises. C’est une exception unique en Europe. Pour exemple, la seule CGT a reçu 18.1 millions d’euros, et pour faire quoi ?
  • Défendre la régularisation des sans-papiers plutôt que de lutter contre le chômage et le plein emploi.
  • Cerise sur le gâteau : Philippe Martinez, la beaufossitude en marche, accessoirement Secrétaire Général de la CGT se rend en Palestine, avec un aréopage de Syndicalistes et Communistes pour … deviner quoi !! Célébrer la mémoire du terroriste Yasser Arafat tueur d’enfants et de civils. Quel est le rapport avec le Syndicalisme ?

Huby – Le même que celui de donner pour mot d’ordre de ne pas voter Sarkozy.

Cake 40 – Je crois que la pensée syndicaliste française peut se résumer ainsi : ce qui est à nous reste à nous, ce qui est à vous est négociable.

ARCHIBALD – J’ajouterai, que les finances des Syndicats naviguent dans une opacité à faire gerber une moule de corde. Le rapport Perruchot de 2011 met en lumière des rentiers, plutôt que des outils au service de l’intérêt des salariés, et pour saluer le tout : ils considèrent n’avoir aucun compte à rendre. ça c’est la vérité vraie, mon cher Madgic.

Huby – On voit d’ailleurs l’irresponsabilité de leurs décisions de grèves qui sont des dispositions politiques en vue de nuire. Les coupures d’électricité en sont le bon exemple :

  • Les personnes malades qui sont à haut risque vital ne font pas partie des clients prioritaires.
  • Dysfonctionnement du système de refroidissement de l’IRM de la Clinique du Parc à Charleville-Mézières. Le circuit, qui contient de l’hélium, est monté en surpression créant une explosion. Aucun blessé à déplorer, cependant l’IRM ne pourra pas être utilisé pendant une dizaine de jours. Conséquence : 10 salariés au chômage technique et 500 patients non traités.

Cake 40 – Madgic, une économie ne peut fonctionner qu’avec un dialogue social constructif. En France, les syndicats ne jouent que sur les oppositions, employés/patrons ou encore actionnaires/salariés. Pourtant, aucun d’eux n’ont intérêt à s’opposer, bien au contraire, ils ont un intérêt commun à ce que l’entreprise réussisse.

Magmax – Oui, mais sans syndicats, les travailleurs sont sans défense …

Blaireau – Heureusement pour eux, sinon on les confondrait avec des éléphants.

A la semaine prochaine  …

                                                   

Maintenant à vous de poster un commentaire et de noter l’article (ci-dessous)    


Sur le même thème  (cliquez sur le lien) 

L’argent caché des syndicats

Syndicalisme à la française

Les grèves à la SNCF


#LesTronchesDeCake #SyndicalismeALaFrancaise #Syndicat #CGT

Sources : Le Parisien     La Toupie

Choisissez le nombre d'étoiles pour noter cet article

Note moyenne 4.8 / 5. Nombre d'avis 6

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le/la premier(e) à noter cet article.

Laissez un commentaire

14 commentaires

luidgi 15 mars 2023 - 11h23

Ben dis donc Madgic ! plus de son , plus d ‘image ???? désolé , mais je suis trop d’accord avec tes copains … j’irais même un peu plus loin : ces coupures de courant avec des conséquences graves , c ‘est limite du terrorisme , et rien ne leur est fait : zéro action punitive … c’est affligeant , ces gens qui bloquent l’économie d ‘un pays parce qu’il va falloir bosser deux ans de plus , perso , en tant qu’ artisan, j’aurais pu prendre ma retraite à 35 ans , j’en ai 66 et le bosse encore , beaucoup moins certes , mais , je parle de passion et de plaisir , mon job est passionnant et le travail n’est pas une maladie … et j’entends à longueur de journée les médias faire de la démagogie … beurk – beurk ….
et comme disait coluche , c’est pas parce qu’ ils sont nombreux à avoir tord qu’ils ont raison …bon, allez portez vous bien et toujours merci pour ces échanges et ces diversités d ‘opinion, j’aime bien !

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 15 mars 2023 - 14h01

Merci Luidgi et bravo pour ta conception du travail à laquelle j’adhère sans réserves.
A la prochaine.

Réponse
Julianetas 15 mars 2023 - 12h57

En France on a des soit disant grands syndicats qui représente quatre pour cent de la population .A part foutre la merde que font il . Qui est syndiqués a part la fonction publique , très peu du privé il ne font pas du syndicalisme mais de la politique et bizarre quatre vingt quinze pour cent ont le cœur a gauche ou extrême droite . Faut arrêter de rêver rien n est gratuit

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 15 mars 2023 - 14h03

Et voilà, un rêve de brisé … pour beaucoup. Tu peux être fier de toi !
Mais moi, je suis fier de toi et de ton commentaire. A bientôt pour dire du mal ensemble.

Réponse
Bernard56 15 mars 2023 - 18h09

« Le pouvoir de nuisance près de chez vous ». Un titre qui, en lui-même, résume bien la situation du syndicalisme dans notre pays. La malheureuse conséquence de la politisation progressive, qui ne date pas d’hier, de dirigeants syndicalistes qui ont oublié la raison même du syndicalisme : la défense des salariés (Conditions d’emploi et rémunérations) ; sans doute parce qu’ayant pris un goût malsain à vouloir utiliser un pouvoir d’autant moins représentatif qu’il était de moins en moins soutenu par les salariés, conscients de cette dérive ; mais espérant toutefois pouvoir faire une pression suffisante, en pensant compenser leur manque d’effectifs, en s’appuyant sur une base radicale, certes plus restreinte, mais exerçant des fonctions à des postes clé facilitant un blocage dans certains secteurs de l’économie : transports en commun, fourniture d’électricité ou de gaz, raffineries et, plus récemment, le ramassage des poubelles, des centres de tri et de traitement de leur contenu.
Une solution ? Cesser de subventionner par des fonds publics les syndicats, un financement qui en lui-même, décrédibilise la raison même du syndicalisme (Peut-on « cracher » dans la main de qui vous nourrit… sans trahir la cause que l’on est supposée défendre ?) ; En contrepartie, rendre obligatoire l’adhésion à un syndicat, une telle adhésion conditionnant l’accès à la formation (qui sert essentiellement de nos jours… aux syndicats et formateurs) et aux indemnités de chômage. A charge aux syndicats de devoir rendre compte à leurs affiliés de leurs résultats, tant dans la formation que dans la gestion des indemnités de chômage. Et à la condition essentielle et préalable, bien sûr, de ne pas confier aux seuls syndicats actuels, institutionnels depuis 1945 (?), mais à de nouveaux qui auront plus un souci de syndicalisme, plutôt que des arrière-pensées politiques.
A noter que si les syndicats sont peu représentatifs en raison de la perte de leurs effectifs, il en est de même, en raison d’un absentéisme croissant, pour de plus en plus d’élus qui, bien que légitimement élus, sont peu représentatifs des électeurs mais continuent de penser que, bien que minoritaires en voix, ils peuvent se permettre tout, ne s’en s’étonnant pas moins d’être les victimes d’hostilités de la part de nombreux mécontents, qu’ils dédaignent le plus souvent….

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 20 mars 2023 - 17h33

J’aime beaucoup ce commentaire qui de surcroît, propose une solution qui devrait être étudiée car elle est intelligente.
Bravo et merci pour ce partage.

Réponse
VERSCHOOTE HUGUES 15 mars 2023 - 18h16

Juste un petit détail : les CAF, CPAM, CRAM et ANPE ne sont pas gérées par les conseils d’administration paritaires en ce qui concerne toutes les prestations légales. Ces Conseils n’agissent que sur l’enveloppe de l’action sociale (enveloppe très mince comparée aux prestations légales). Leur but est de définir les priorités au niveau local en adaptant l’action à leur circonscription mais dans le cadre d’un schéma règlementé (ils ne peuvent pas faire n’importe quoi…) Pour le reste de l’article, bravo, il fallait en parler !

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 20 mars 2023 - 17h35

Merci pour cet encouragement et ce complément d’information.

Réponse
Ribot 15 mars 2023 - 18h37

Vivent les pays où les syndicats sont soit interdits soit à la solde du pouvoir en place, genre Corée du Nord, Russie, Iran et aures (la liste est longue) Il est bien connu que ces merveilleux pays sonts des paradis pour les salariés.

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 20 mars 2023 - 17h39

Alors de quoi se plaint-on si les prétendus merveilleux pays sont la Corée du Nord, Russie, Iran et autres (la liste est longue) ? …
Merci pour cet avis et cette vision des choses qui viennent bousculer d’autres points de vue.
A bientôt

Réponse
Candide 15 mars 2023 - 19h26

“Chef on est mal, on est mal” … 
Difficile d’admettre que ces organisations de destruction de la vie économique soient alimentées par de l’argent ponctionné sur le dos des entreprises !
Pourquoi n’organiserait-on pas un référendum à ce sujet… ?
Rire : ce serait amusant si, après les retraites, Macron s’attaquait à la réforme du financement des syndicats !
Je crois qu’on s’amuserait bien… J’aimerais voir la Tronche du moustachu !

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 20 mars 2023 - 17h41

Pour le coup c’est une bonne idée. Moi aussi j’aimerais bien voir la Tronche de l’aimable moustachu.
A bientôt

Réponse
Desroches 19 mars 2023 - 10h52

Déçu !!
C’est franchement pas drôle; vous décrivez la réalité. Et encore, légèrement enjolivée.
Ils sont trop forts ces cégétistes : ils poussent dans la rue des gamins (lycéens, étudiants) pour réclamer le maintien d’un système qui leur garantit qu’ils ne toucheront pas de retraite !
Ce qui est poilant, c’est que les trois quarts des français approuvent les syndicalistes qui leur pourrissent la vie.
Il est vrai qu’ils sont nombreux à croire que la terre est plate et que l’électricité se cueille dans les arbres…

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 20 mars 2023 - 17h42

C’est un très bon résumé qui franchement … est drôle et surtout tellement vrai.
Merci d’avoir souligné ce point de vue.

Réponse

A découvrir et à lire sans modération