Accueil Actualité Inflation masquée.
Inflation masquée

Inflation masquée.

La shrinkflation, réduire la quantité d’un produit sans baisser son prix.

Temps de lecture : 2 min

Les personnages                   et                      Qui sommes-nous ?


Inflation masquée

la shrinkflation : réduire la quantité d’un produit sans baisser son prix.

 

Inflation masquée, la bien nommée shrinkflation – voilà la nouvelle technique marketing des fabricants pour augmenter honteusement le prix de leurs produits : réduction du contenu parfois de 20% souvent accompagnée d’une hausse voisinant les 10% ! Pas belle l’histoire pour nous faire avaler une augmentation de 37.5% ! On va gueuler pour l’essence et là, on ne dit rien ! Pas un mot, pas une manif !

Bon d’accord, sur 3 500 000 d’années que ce bipède d’homme tente de maîtriser son environnement le taux d’inflation ramené sur la durée est insignifiant, néanmoins pour nous homo sapiens smartphonis le gap de l’Inflation s’accélère. Nos Tronches de Cake, avant de payer une tournée au Balto seront bientôt contraintes de demander un devis.

 

Blaireau – Si les prix continuent d’augmenter comme ça avec l’Inflation et notamment celle des cigarettes, moi je mettrai plus de tabac dans mes pétards.

Cake 40 – T’as raison. C’est dingue la vitesse à laquelle la vie augmente ! …

Magmax – … Non c’est pas dingue, c’est super, on va vivre plus vieux.

Madgic – Mais dans quel monde Vuitton ? Un monde où les prix sont toujours plus LV.

Huby – Certes, l’Inflation bat son plein en ce moment, en cause l’Ukraine objet de tous nos maux, argument salvateur des fabricants pour réduire la quantité de produit :

  • 5 litres de boisson ramenés à 1.15 l,
  • Tablette de chocolat qui perd 30 g,
  • Boite de sachets de thé qui contient 88 sachets au lieu de 100,
  • Fromage KIRI ki perd 10% par portion, etc, etc,

Cake 40 – C’est un phénomène qui n’est pas nouveau. Le Gruyère est la première escroquerie du genre qui depuis toujours vend les trous au prix du fromage.

Huby – Ce qui est vraiment nouveau est que, sous le couvert de l’Inflation les prix augmentent conjointement aux quantités qui diminuent, ce qui porte à plus de 37% certaines hausses. Certes ce n’est pas illégal, dès lors que la quantité est affichée, néanmoins par souci de transparence les fabricants devraient informer clairement les Consommateurs. C’est ce que revendique l’ONG Foodwatch en appelant à signer une pétition.

Cake 40 – … ou à trouver une solution casse-coût pour répondre à ce casse-tête orchestré par des casses-couilles.

ARCHIBALD – Le point positif de l’Inflation masquée ou pas, c’est que quand tu vas au supermarché avec 20€, tu ressors plus vite qu’il y a un an.

Magmax – Si le prix des carburants continue de monter comme ça, t’auras plus besoin de voiture de sport pour frimer avec les Meufs, il suffira de faire le plein de sa caisse en fumant le cigare.

Blaireau – En attendant sois prudent, et avant de t’acheter un mille-pattes vérifie le prix des chaussures.

A la semaine prochaine  …

                                                   

Maintenant à vous de poster un commentaire et de noter l’article (ci-dessous)    


Sur le même thème  (cliquez sur le lien) 

Le pouvoir d’achat des Français

Absentéisme et désinvolture des Députés

Hausse des impôts


#LesTronchesDeCake #InflationMasquée #Shrinkflation #Foodwatch

Sources : Foodwatch      La Provence

Choisissez le nombre d'étoiles pour noter cet article

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre d'avis 6

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le/la premier(e) à noter cet article.

Laissez un commentaire

4 commentaires

Candide 7 mars 2023 - 22h48

Merchandising, marketing, et Grande Distribution… Un milieu que je connais bien pour y avoir travaillé.
Si j’osais je dirais que le marketing est à la Distribution ce que les produits de beauté sont à la femme !
Un peu c’est bien, mais trop c’est trompeur.
La shrinkflation est pratiquée depuis longtemps par le biais des emballages trompeurs : les fonds voleurs, les flacons écrasés pour augmenter le “facing” (surface visible donnant une apparence de quantité)… 
Industriels et Distributeurs savent être de redoutables pervers mais pour une fois, dans la forêt d’information obligatoires pondues par nos petits fonctionnaires addictes de la réglementation, il y a une obligation qui ne trompe pas trop : le coût à l’unité de poids, de volume ou le nombre d’unités tout court.
Et il y a encore plus subtiles chez certains virtuoses pour “optimiser” encore plus les coûts sans changer l’apparence… mais je préfère garder pour moi, la confiance étant devenue si rare de nos jours à propos de tout…
Mieux vaut rester un peu candide !

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 8 mars 2023 - 12h04

Merci pour ce complément d’info appuyé sur du vécu.
A bientôt

Réponse
Bernard56 8 mars 2023 - 17h50

Manque de mémoire ou naïveté ? La technique marketing des fabricants pour augmenter honteusement le prix de leurs produits ne date pas d’hier. Qui n’a pas déjà remarqué, et ce n’est qu’un exemple parmi beaucoup d’autres, que le paquet de mouchoirs papier qui était initialement de 100 unités a été depuis longtemps réduit à 80 ! Mais il faut bien reconnaître que l’opportunité offerte par la période actuelle, sous prétexte de la guerre en Ukraine, a été l’occasion pour les fabricants, petits et grands, d’accentuer sensiblement plus (les petits profits faisant les grands, comme les ruisseaux font les grandes rivières) des hausses justifiées par celles des coûts des matières premières et de l’énergie nécessaire à la fabrication. Des hausses dues non pas par la guerre elle-même, qui n’a pas encore franchi nos frontières, ce que ne semble pas prendre en compte les médias et qui les écoute religieusement, mais bien en raison de décisions purement politiques prises (dans l’intérêt de qui ?) et qui persistent, propres à chaque pays, sous la férule d’une Europe – ou plutôt de ses dirigeants – qui néglige l’intérêt de ses habitants et qui met en péril un des (trop rares) acquits de sa (très laborieuse) construction : LA PAIX ! A souligner à cette occasion la promesse d’un fournisseur de carburant jurant que le litre de carburant ne dépassera pas 1,99 € (Pas 2,00 €, çà aussi, c’est du marketing !) alors que le prix affiché à la pompe est de 1,8 €. De quoi permettre encore une hausse jusqu’à 20 centimes, tout en respectant sa promesse. Il paraît que le mouvement des gilets jaunes, en novembre 2018, avait été provoqué par l’instauration de taxes supplémentaires de quelques centimes…

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 8 mars 2023 - 17h58

Excellent. Ce commentaire est excellent par son contenu renforcé d’une explication claire.
Je n’aurai qu’un mot, bravo et merci.
A bientôt sur nos lignes.
P.S : finalement ça fait deux mots.

Réponse
Le blog opératoire : 17ème année
Toute la Gaule est occupée par la bêtise … toute ? Non ! Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.A lire sans modération et à partager.