Accueil Politique Les grèves à la SNCF
Les grèves à la SNCF

Les grèves à la SNCF

par Trugluff

Les grèves à la SNCF

 

In the baba et les quarante grévistes

 

 

Prochain arrêt gare St Lazare ! Tout le monde descend… L’énervement bat son plein, le bon sens abandonne les meilleurs esprits et la gauloiserie règne en maîtresse de maison sur une nappe de citoyens exaspérés par ces prises d’otage à répétition. Vive Les grèves à la SNCF.

 

ARCHIBALD observe cette scène surréaliste Comme c’est bon de vivre avec des gens qui s’aiment. Quelle chance j’ai eu de naître en France. Quand je pense que j’aurai pu naître dans un pays où il n’y a pas de grève … 

Huby – Je te trouve incroyable. On s’est fait virer de la gare et tu regardes une émeute de loups dans un calme olympien. Franchement, je t’envie. 

Cake 40 Le moins que l’on puisse admettre c’est que la SNCF ne nous prend pas en traître. Il est gravé au fronton de toutes les stations « Gare ». Tout est dit ! 

Huby A l’époque de Zola les grèves étaient généralement dues à des détournements de mineurs. Aujourd’hui elles sont en proie à des machines syndicales dont l’unique objet est de « venger » ceux qui ne sont pas au pouvoir. L’objet social sert de prétexte mais tout motif est bon à gêner le citoyen dans son quotidien pour espérer sa révolte aux prochaines élections. Il n’y a qu’à observer les motifs des grèves ; le plus souvent ils ne sont pas publiés. C’est je crois suffisamment éloquent. 

Madgic Ce dont on est sûr c’est que ce n’est pas pour :

  • la retraite à 65 ans eux c’est 50,
  • ce n’est pas pour les 42 années de cotisation eux c’est 36,5,
  • ce n’est pas pour les 35 h eux c’est 28 effectives,
  • ce n’est pas non plus contre la précarité leur emploi est protégé.

Ils parlent de Service Public alors qu’ils  se servent du public pour conserver leurs privilèges de nantis. Quant à nous pauvres cons d’usagers il nous reste à bosser pour renflouer la caisse de retraite des régimes spéciaux. Toi, t’es toi alors tais-toi. 

Huby – Tu ne prends que le nom … « usagers » au lieu de clients et tu comprends mieux l’esprit qui les anime : tu es bon à jeter.

Cake 40 Je n’ai pas oublié ce que nous racontait le vieil Eugène, un cheminot de l’ancienne école, jamais en grève et qui voyait les choses changer et lui déplaire. « Deux choix s’offraient à moi disait-il : finir ma vie comme cheminot, ou la finir comme alcoolique. Je remercie Dieu d’avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus cheminot ! ». C’est clair que les cheminots d’antan avaient chevillée à l’âme la noblesse du service. Dommage que le progrès rende astigmate  le cœur des hommes. 

ARCHIBALD Je crois que les grèves sont comme les buffets de gare. On impose aux usagers qui passent des menus qui ne passent pas. On devrait pénaliser les Syndicats des dommages économiques qu’ils génèrent par leur irresponsabilité en réduisant d’autant les sommes qu’ils perçoivent de l’entreprise contribuable, souvent victime. Il est plus que temps d’assumer la responsabilité de ses actes. 

Blaireau Mais je me demande si la SNCF n’est pas un refuge pour les cons que l’on n’a pas voulu dans la police. 

Cake 40 Une chose est sûre, ils nous obligent à marcher. Ils nous prennent pour des bipèdes, or je ne suis ni bi, ni pède. 

 

  
 à la semaine prochaine sur nos lignes

 

#LesTronchesDeCake   #GrèvesAlaSNCF   #syndicats   #SNCF

17 commentaires

immuable 31 janvier 2009 - 0 h 15 min

la SNCF un vrai poème… je suis quand même mitigée sur le sujet, j’ai envie de les tuer quand je suis coincée sur le quai de la gare ou que je dois poser des congés parceque je sais que je ne pourrais pas arriver jusqu’à mon boulot.. d’un autre côté si ils ont gardés leurs avantages c’est parcequ’ils ont fait “chier” le monde pour les garder ! je suis du même avis que dark pour la gratuité, il faut tapper où ça fait mal, et c’est le manque de bénef qui fait mal… Après je ne dis pas que toutes leur grèves sont justifiés et loin de là même !! et je sais de quoi je parle.. mon ex est un délégué syndical de sud rail…

alzaz 27 janvier 2009 - 3 h 32 min

“Vues de gauche” te souhaite une bonne année

zorg 26 janvier 2009 - 8 h 05 min

lolll   bien écrit et très drôle  …
bravo pour ton blog ..

vkarole 26 janvier 2009 - 3 h 25 min

encore un super article  , plien de bon sens et de vérité , mais qui fait rire en même temps . bonne continuation

Darkside of the Moon 26 janvier 2009 - 1 h 04 min

Si les cheminots ont tant d’avantage que ça, devenez cheminot.

ça c’était juste pour donner un petit coup de pied dans la fourmillière.

Plus sincèrement, c’est vrai que c’est chiant, mais à trop parler prise d’otage, eh ben un jour On prendra des mesures drastiques pour éviter ça. Du style droit de grève mais de la grève gentille avec chacun à son poste pour que la machine tourne pareil que si y’avait pas de grève.

Bilan : tu n’es plus emmerdé, les grèvistes font comme au japon et arborent leur petit brassard, vu que personne ne braille, l’état ne change rien et un jour la machine explose sans que quiconque ait pu tirer le signal d’alarme.

Sinon, y’a un autre style de grève, mais en général le patron appelle les flics avant que tu ais pu négocier : c’est la grève du paiement : en gros, ça continue de tourner comme avant mais c’est gratuit. Et là, je te garantis que si t-as réussi à tenir devant les flics, les revendications elles sont traitées rapidement par la hiérarchie. Parce que bon, que tu marches et que tu brailles, On fait style qu’On en a quelque chose à foutre mais en fait ça dérange pas trop, mais quand y’a pas une thune qui rentre dans la caisse, ça devient vite problèmatique.

Pourquoi ils ne font pas plus souvent ce style de grève : parce que pour les syndicats, c’est l’équivalent du bouton rouge pour les militaires. Et que les syndicats, ils veulent pas trop se foutre mal avec les gouvernants en fait.

Donc voilà, certes, les grèves ça fait chier, sauf qu’il faut pas jouer les casseurs de grève, nos gouvernants n’attendent que ça. La grève, c’est le seul moyen qu’on a de changer les choses, alors, ne nous foutons pas en cage tout seuls comme des grands.

Merci en tout cas pour la forme de cet article, toujours aussi jubilatoire.

Have fun

Nad 25 janvier 2009 - 6 h 09 min

tout est juste dans le texte : de l’époque de zola, en passant par l’âge de la retraite, les 35 heures et la précarité de l’emploi… et en plus on ne leur déduit pas les jours grévés puisqu’ils négocient à chaque fois qu’on ne leur fasse pas payer leur absence… !!!
le service minimum lèse quand même les usagers qui sont usés à force d’être pris en otages !
oui on renfloue les caisses des régimes spéciaux…
trop de grève tue la grève ça c’est sûr surtout quand il y en a 1, 2 voire 3 et plus par an ; à force on ne sait plus pourquoi ils font grève mais eux non plus ! saut qu’au lieu de les plaindre et de les soutenir (oui ça se pourrait si c’était justifié…) eh bien aujourd’hui tout le monde a envie de les insulter !
encore un billet qui sonne donc plus que vrai
bizzzzzzzzz

Le Balafré 24 janvier 2009 - 4 h 16 min

excellent!

Bigornette 23 janvier 2009 - 3 h 05 min

un bon dialogue, avec beaucoup d’humour… J’ai souvent défendu les grèvistes, mais cette fois c’était trop…il y a des limites quand même !… bonne journée…bises…

dubruel 22 janvier 2009 - 4 h 46 min

il parait que le president de la “seneuce feu” qui connait parfaitement sa maison (sic, dit un invité de Calvi, il y a qlqs jours à la “teuleu”) monsieur Pépi (??) pour ne pas le nommer, ne peut rien faire. c’est le syndicat “SUD” qui dirige tout !!

ton article est formidable, bravo .
amitiés

thérèse debay 22 janvier 2009 - 3 h 23 min

heureusement que vous ne vivez pas en Belgique ! Chez nous ,les “spécialistes en grèves” sont les chauffeurs de bus

marithé 22 janvier 2009 - 2 h 45 min

je respecte le droit de grève  mais  aussi le droit d’aller trvailler …

bonne journée

maria 22 janvier 2009 - 2 h 38 min

ah la la … vive la france et le droit de grève…!!! je n’aurai pas d’autre commentaire… bonne journée

cerisette et l'art 22 janvier 2009 - 2 h 37 min

c’est bon et ma foi tellement vrai
bisous
cerisette

revelise 22 janvier 2009 - 1 h 36 min

Excellent comme article, c’est vrai qu’ils sont prévilégiés ces employés de la SNCF. Mais je pense qu’ils vont voir leur statut bientôt changer. Sinon pas normal, que les autres bossent jusqu’à 70 ans, j’aimerai bien moi partir en retraite à 5O. Quels veinards tout de même. Bonne journée

Cécile 22 janvier 2009 - 0 h 59 min

un ti coucou à toute la bande!!! beaucoup de boulot en ce moment et je n arrive pas à allonger les journées!!! c est pénible tout de même lol
gros poutouxxx à tous

Le Huron 22 janvier 2009 - 9 h 45 min

Anecdote rpportée pa Henti Vincenot, écrivain et ancien cheminot: SNCF = Sur Neuf Cinq Feignants.

Les commentaires sont fermés.

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 13ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.