Accueil Accueil Bonne année 2010
Bonne année 2010

Bonne année 2010

par Trugluff

Bonne année 2010

 

Huîtres, foie gras et caca haut

 

 

Les bourses mondiales font de la spéléo, le dollar se ramollit, la croissance décroît, les entreprises dégraissent, l’ANPE recrute et le boulanger du coin ne fait plus crédit.

img-223906kipf9

Alors, que faire ? Suivre l’avis des experts qui expertisent à longueur d’antenne et qui surtout se trompent en se trompant sur tout ? 

 

Je pourrais tomber dans le pessimisme ambiant. Vous parler du déficit abyssal des États-Unis, de la prime de présence pour les lycéens, des salles de shoot pour les toxicomanes ou encore du record d’affluence aux Restos du Cœur.

 

Non, non et non. Je préfère de loin mettre en lumière les vraies bonnes nouvelles de cette fin d’année 1939. Regarder les petits pères Noël descendre des balcons des maisons de notre beau pays, intellectuellement avancé. Après avoir battu en rase campagne les nains de jardin, nous voilà soumis aux alpinistes en culotte rouge. Rien que pour ça, 1939 valait le coup d’être vécue. Vivement cette nouvelle année 2010 pour nous projeter dans un bond en avant vers le progrès et un humanisme intelligent et respectueux de l’autre.

 

Pour ma part soyez assuré que j’y contribuerai avec les Tronches de Cake.

 

Tous nos bons voeux et merci de votre fidélité.

 

tronchementvotre2010.fr et Bonne année 2010

 

 

  ARCHIBALD, Cake 40, Huby, Madgic, Blaireau, Magmax,

 

#LesTronchesDeCake   #Bonne Année   #2010   #JoyeuxNoël

 

close

Je m'abonne

dans le strict respect de la RGPD

Nous gardons vos données privées et ne les partageons pas. Seules les tierces parties qui rendent ce service possible y ont accès.

0 0 votes
Évaluation de l'article
4 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 14ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.