Accueil Médias Influenceur numérique.
Influenceur numérique

Influenceur numérique.

par Trugluff

Influenceur numérique ce trafiquant d’influences.

 

Bientôt nos chers Enseignants entendront cette réponse à leur question :  qu’est-ce que vous voulez faire dans la vie ?

  • Je veux être The voice ou Influenceur numérique.

Influenceur numérique, voilà un nouveau métier qu’il est beau ! Un métier pour psychopathe de l’égo portrait (selfie pour les anglo-saxons) qui ne sait pas construire sa vie autrement que devant un objectif de caméra. Un bel objectif de vie pour un égo sans limite.

To selfie or not to be.

 

Madgic – Une influenceuse américaine Meagan Whitson, affirme que le bronzage du périnée apporte des vitamines D. Voilà l’exemple typique d’une inculte qui donne des conseils s’avérant dangereux. Le plus grave de tout cela n’est pas tant qu’elle dise n’importe quoi, c’est qu’il y ait des milliers de cons pour les suivre sans réfléchir !

ARCHIBALD – Sur ce point rien de nouveau. Je te remets en mémoire que le Con est le membre actif d’une grande et puissante tribu, dont l’influence dans les affaires du monde a toujours été prééminente et tu remarqueras que le jugement le plus con, le plus grossier, le plus abjecte prend du poids, du fait des réseaux sociaux.

Huby – C’est du reste pour cette raison qu’aujourd’hui, pour s’adapter à la connerie ambiante, la clé du pouvoir des Dirigeants réside plus dans l’influence que dans l’autorité.

ARCHIBALD – C’est juste, tout aussi juste que cette stupéfiante situation du Web qui permet de révéler des milliers d’influenceurs, pour beaucoup incultes, comme des je connais tout, je sais tout et je touche beaucoup.

Cake 40 – Il faut leur reconnaître le talent pour convertir l’influence en euros ; l’influence est aisée et l’influenceur dans l’aisance. Voilà le sot d’aisance réhabilité !

Madgic – Il est juste de rappeler que l’influenceur numérique se montre beaucoup plus soucieux de gagner du pognon que d’éclairer l’opinion – ce n’est jamais qu’un homo sapiens vulgaris qui a des goûts personnels et qui les vend.

ARCHIBALD – J’aime croire que pour influencer les Internautes, il faut les connaître et pour les connaître il faut les aimer.

Cake 40 – Frère ARCHIBALD a parlé. Je crois surtout qu’un influenceur, c’est un eunuque qui veut nous apprendre à bander.

Blaireau – Côté sexe pour moi tout va bien, une simple pensée le soulève.

Madgic – Tant mieux. Ce qui m’insupporte le plus c’est cette addiction permanente aux selfies, tendance qui s’ouvre à une large majorité ; il n’y a qu’à regarder les réseaux sociaux pour s’en convaincre. Du selfie au selficide, voilà l’épidémie du siècle et sans virus …  donc sans vaccin.

Magmax – Moi, j’ai pris la décision de ne plus être influençable. Qu’est-ce que vous en pensez ?

Blaireau – Je dis que c’est dommage pour toi de te priver de mes bons conseils, je ferais un bon Influenceur numérique du sexe, car je pratique beaucoup avec talent.

 

 

C’est à vous de poster un commentaire (ci-dessous)

 


Sur le même thème  (cliquez sur le lien)

Bronzage du périnée

Réseaux sociaux décryptage

The world addiction


Sources :   Wikipédia

#LesTronchesDeCake #InfluenceurNumérique #RelaisDopinion #eInfluenceur

close

Je m'abonne

dans le strict respect de la RGPD

Nous gardons vos données privées et ne les partageons pas. Seules les tierces parties qui rendent ce service possible y ont accès.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 14ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.
4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x