Accueil Politique Hidalgo devant la Justice.
Hidalgo devant la Justice

Hidalgo devant la Justice.

Peut-on obliger un élu à respecter ses engagements ?

Temps de lecture : 3 min

Les personnages                   et                      Qui sommes-nous ?


Hidalgo devant la Justice.

Peut-on obliger un élu à respecter ses engagements ?

 

Hidalgo devant la Justice, enfin !

Je n’habite pas PARIS mais je m’y rends régulièrement car j’aime cette ville, la plus belle du monde. J’ai pu observer depuis une dizaine d’années la dégradation progressive de :

  • la propreté,
  • la sécurité,
  • la gestion du budget qui génère une dette abyssale sous les décisions démagogiques de Anne HIDALGO.

La Mairie de Paris, ce n’est pas la Maire à boire mais ce sont beaucoup de conneries à avaler.

Nos Tronches de Cake ont elles aussi des motifs à lui en vouloir et à espérer voir Hidalgo devant la Justice.

 

Cake 40 – Je n’en reviens toujours pas ! Dimanche dernier, journée du patrimoine dont je voulais profiter avec les copains en allant à Paris, et bien figurez-vous que c’était le jour choisi pour « PARIS sans voitures ». Résultat : aux entrées de la ville on se faisait refouler ! Mais comment est-il possible de voter des arrêtés municipaux aussi cons ?

Huby – Résultat : des embouteillages monstres par des automobilistes non informés. Voilà vraiment, une décision qui se fout totalement de l’empreinte carbone ; seule compte la satisfaction de quelques cyclistes écolos qui brûlent feux rouges et bonnes manières à tout-va.

Combien ça coûte

Cake 40 – Et combien coutent ces sociétés de sécurité appuyées par la Police chargées de mettre dehors les Parisiens ? Je ne suis pas sûr que l’on soit aussi ferme avec les clandestins ! Chez Hidalgo, il y a deux poids deux mesures : d’un côté la Force publique pour interdire l’accès en voiture à Paris et de l’autre les Roms ou autres vagabonds qui plantent leurs tentes à même le bitume du trottoir quand ils n’y érigent pas de barraques – on les laisse tranquilles ! Pourquoi cette discrimination ?

Madgic – Pour l’humanitaire et le respect des individus.

Cake 40 – Fais-moi rire avec tes arguments à l’emporte-pièce – Hidalgo aime tellement les pauvres, qu’elle les fabrique, mais pour les Jeux Olympiques elle les aura tous virés pour faire propre, alors ce jour-là l’humanitaire on s’en battra les … castagnettes.

ARCHIBALD – Au-delà de cette idiotie rémanente dans toutes les décisions de cette commune, j’espère voir Hidalgo devant la Justice. Ces mensonges renouvelés sans vergogne au su et à la vue de tous les médias restent sans effet :

  • Campagne municipale 2020 : «ne pas augmenter les impôts locaux payés par les Parisiens »,
  • Mars 2022 : «Il n’y a pas de hausse d’impôt et il n’y en aura pas. Et moi, je tiens toujours ma parole ».

Cette année à Paris c’est +52% de hausse ! Il n’y a rien qui vous choque ?  

Cake 40 – Si, et je crois savoir que l’avocat fiscaliste Jean-Pascal Michaud attaque en Justice la Mairie de Paris au nom « des principes de confiance légitime ». C’est un principe écrit dans le Droit français et européen qui obligerait Hidalgo à respecter ses propres décisions et engagements.

Huby – C’est me semble-t-il une excellente disposition qui mettrait les Élus en face de leurs responsabilités, si tant est que l’on fasse respecter cette loi !

ARCHIBALD – L’action de Me Michaud suit celle de son confrère Me Gobert à Marseille qui a fait condamner la Mairie de Marseille à annuler une hausse d’impôt votée deux ans plus tôt. J’espère qu’il y aura une médiatisation de cette affaire pour ouvrir, enfin, une réelle et nécessaire responsabilité des Élus.

Blaireau – Je crois que l’incurie d’Anne Hidalgo tient au fait qu’avec son cerveau lent, elle n’a pas tout compris. Face au Banquier qui lui dit : « Je vais vous donner votre position », pour ce qui concerne le taux d’intérêt de la dette « Je vais vous faire une simulation », et ceux qui dès le premier jour de sa mandature de Maire lui ont signifié « sa date d’entrée en jouissance à l’hôtel de ville », elle a toujours pensé que la politique c’était une partouze, comme une réunion avec DSK qui dégénère.

A la semaine prochaine  …

                                               

Maintenant à vous de poster un commentaire et de noter l’article (ci-dessous)    


Sur le même thème  (cliquez sur le lien) 

La fausse interview de Anne Hidalgo

Anne Hidalgo

Emplois fictifs à la Mairie de Paris


Sources :         CAPITAL

#LesTronchesDeCake #HidalgoDevantLaJustice #DetteDeParis #JeanPascalMichaud

Choisissez le nombre d'étoiles pour noter cet article

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre d'avis 11

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le/la premier(e) à noter cet article.

Laissez un commentaire

8 commentaires

Blairvin 26 septembre 2023 - 15h00 Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 26 septembre 2023 - 19h52

Merci beaucoup pour ce complément d’informations.
À bientôt

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 2 octobre 2023 - 11h51

Merci pour ce complément d’info qui a traversé l’Atlantique et à bientôt

Réponse
zoiseau 26 septembre 2023 - 15h10

” Obliger un élus à tenir ses engagements “, c’est dans le rayon science-fiction ou humour ?
Nos chères Tronches mettent le doigt sur le point le plus sensible de la politique, Hidalgo ne fait-elle pas partie de la brillante génération ” Responsables mais pas coupable ” ?
L’artisan est non seulement responsable de sa gestion, mais directement impacté sur ses revenus et souvent ses biens par sa réussite professionnelle.
Le PDG d’une grande entreprise ou d’un groupe voit sa rémunération souvent assortie de stock options, primes ou actions, qu’il va essayer de faire fructifier. En cas d’insuffisance il va se faire éjecter par les actionnaires.
Le haut fonctionnaire lui ne risque pratiquement rien, et est souvent grassement rémunéré pour glander et se faire mousser tout en rejetant la responsabilité de ses échecs sur ses proches collaborateurs lampistes de service… qui ne craignent pas grand chose non plus.
Le Politique est en CDD immuable, il peut faire tout et n’importe quoi avec pour seule sanction de n’être pas re-élu.Ca explique qu’il œuvre exclusivement pour les prochaines échéances électorales. Les carriéristes sont souvent les moins nocifs car leurs intérêts sont assez convergents avec les désirs de leurs précieux électeurs.
Il existe cependant une fractions de politiques particulièrement toxiques : les idéalistes qui œuvrent au noms de lubies passionnelles qu’ils partagent avec leur groupe d’électeurs (souvent de couleur verte).
C’est le cas de la Hidalgo qui aura vraiment, mais vraiment emmerdé les Parisiens…pour le plus grand plaisir de ceux qui n’ont pas à se rendre à leur travail quotidiennement et peuvent se permettre de glander à vélo, ou à pied sur les bords de Seine…
Pourquoi se gênerait-elle ? Responsable mais pas coupable, l’immunité la plus totale dans sa bulle idéaliste… Juste pour elle une petite redescente sur terre qui lui a permis de mesurer sa réelle popularité lors des dernières élections Présidentielles, moins de 2 % je crois me souvenir !
Elle est pas belle la vie de nos Politiques ?
Encore une fois pourquoi se gêneraient-ils ?
Ce sont eux qui se votent leurs lois concernant leurs émoluments, avantages, défraiements, avantages fiscaux et surtout, surtout leur immunité totale même avec absence du moindre résultat…
Ce qui répond à la question posée dans le titre de votre article : Ils ne sont pas au pouvoir pour tenir leurs promesse, mais pour profiter au maximum de leur situation avantageuse. Le pire des ministres ou président jouira d’une confortable situation garantie ” à vie ” !

Réponse
Bernard56 28 septembre 2023 - 0h06

“Paris sans voitures” : comment est-il possible de voter des arrêtés municipaux aussi cons ? Quelle question ! A rapprocher du “désendettement de la France”, lorsque la dette ne cesse de croître, mais espérée (moins vite) que craint ; ou encore “vendre à perte” le carburant, par philanthropie, sans doute… C’est le fruit de la réflexion d’élites trop habitués à jongler avec l’argent public qui ne leur coûte pas cher puisqu’il leur a été enseigné (Pas à HEC, je pense) que, pour équilibrer les comptes, il suffit d’aggraver les prélèvements (insidieux de préférence) et d’accroître chaque année la ligne “emprunts”, à défaut d’avoir le courage de couper dans les dépenses. Appliquer le principe écrit dans le Droit français et européen obligeant un élu à respecter ses propres décisions et engagements, c’est prendre le risque de ne plus avoir d’élus pour guider le troupeau de moutons qui les auraient élus et, pire, en raison d’un Alzheimer précoce, réélus. On peut toujours rêver. Mais cela fait tout de même près d’un demi-siècle que l’on bénéficie d’une compétence qui mène au déclassement de notre pays dans quasiment tous les domaines…

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 28 septembre 2023 - 8h48

Excellente conclusion : à méditer.
Merci et à bientôt

Réponse
luidgi 2 octobre 2023 - 9h25

Elle , c’est un peu comme DA SILVA , je l’aime pas … mais au final qui j’aime dans ce monde de politique ?? J’aime bien DE GAULLE , POMPIDOU, MITERRAND, CHIRAC , GISCARD … mais on les entend pas beaucoup de ces temps …
Des que l’on a un poste à responsabilités , il y a forcement une frange de personnes que l’on déçoit, et une minorité à qui l’on fait plaisir … mais chez HIDALGO , la minorité est de l’ordre de 2 à 3 % , elle devrait essayer d’être un peu moins directive et plus agréable …

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 2 octobre 2023 - 11h53

Voilà une bonne statistique à faire remonter dans les sphères de la Maiire de Paris.
A bientôt.

Réponse

A découvrir et à lire sans modération