Accueil Trucs cons Classement PISA de l’Enseignement français
Classement PISA de l'Enseignement français

Classement PISA de l’Enseignement français

par Trugluff

Classement PISA de l’Enseignement français

 

 

Ceci explique Zola

 

 

 

Le ciel est par-dessus le toit, si bleu, si calme. Il fait beau, il fait bon la vie coule comme cette blonde dans les verres de nos Tronches de Cake qui achèvent cette journée de printemps sur la terrasse du Balto. Trop bref instant de bonheur que l’on aimerait ne jamais voir finir surtout pour parler du Classement PISA de l’Enseignement français.

 

Huby Aujourd’hui est pour moi un grand jour, j’ai enfin achevé mon mémoire sur l’Education Nationale et sa dérive vers la médiocratie. 

Madgic L’Administration s’intéresserait-elle à la décadence de l’Enseignement de son école ? 

Huby Eh ! Bien oui et surtout lorsque les chiffres sont mauvais. 

ARCHIBALD Ton étude t’amène à quelle conclusion.  

Huby Oh ! C’est édifiant, je vais vous en faire un résumé et le syndrome de cette dégradation vous apparaîtra comme des boutons sur la joue d’une femme. 

ARCHIBALD Et pourtant les boutons c’est ce qui fait la beauté d’un rosier … 

Blaireau … ou d’une braguette ! 

Cake 40 ça y est ! Le poète disparu est retrouvé. Je suis sûr Huby que ton rapport met parfaitement en lumière les dérives de l’Enseignement sans pour autant nommer les responsables. Pourtant ce sont eux les fautifs de cette médiocratie environnante. Est-ce qu’un jour dans ce pays les Politiques vont assumer leurs erreurs en étant sanctionnés comme c’est le cas dans le privé ? 

Madgic C’est vrai que je suis lassé de ces responsables qui n’ont de responsables que la paie et qui n’assument aucune de leurs fautes. Le plus fort, ils sont questionnés par les médias pour leurs qualités de spécialistes ! Tout le monde s’accorde à dire que c’est la crise, partout dans le monde et notamment en France. On note de graves dérives budgétaires dans notre pays depuis des années. Est-ce qu’un jour vous avez entendu un Politique dire que sa mesure a coûté des milliards sans apporter le résultat escompté ? Non bien sûr ! Le mieux de ce que nous avons entendu devant une cour de Justice  c’était : responsable mais pas coupable ! Excuse-moi Huby je t’ai interrompue. 

Huby C’est vrai je ne cite aucun nom. Pourtant un grand nombre de Ministres de l’Education Nationale par souci de laisser leur empreinte y ont laissé des stigmates. En préalable de ma « démonstration » on admet qu’un élève de 1906, détenteur du Certificat d’études disposait d’une connaissance comparable à celle d’un étudiant BAC+3 de 2009 et selon moi sans y intégrer la qualité de la calligraphie. Pour bien comprendre ce glissement j’ai comparé les époques d’enseignement : enseignement 1960 : un paysan vend un sac de pommes de terre pour 100 F. Ses frais de production s’élèvent aux 4/5 du prix de vente. Quel est son bénéfice ?

  • Enseignement 1970 : un paysan vend un sac de pommes de terres pour 100F. Ses frais de production s’élèvent aux 4/5 du prix de vente, c’est-à-dire 80F. Quel est son bénéfice ?
  • Enseignement moderne de 1970 (réforme de l’enseignement) : un paysan échange un ensemble ‘P’ de pommes de terre contre un ensemble ‘M’ de pièces de monnaie. Le cardinal de l’ensemble ‘M’ est égal à 100, et chaque élément sigma de ‘M’ vaut 1 F. Dessine 100 gros points représentant les éléments de l’ensemble ‘M’. L’ensemble ‘F’ des frais de production comprend 20 gros points de moins que l’ensemble ‘M’. Travail demandé : Représente ‘F’ comme un sous-ensemble de ‘M’ et donne la réponse à la question : « Quel est le cardinal de l’ensemble ‘B’ des bénéfices (à dessiner en rouge) ?
  • Enseignement rénové 1980 : un agriculteur vend un sac de pommes de terre pour 100 F. Les frais de production s’élèvent à 80 F et le bénéfice est de 20 F. Travail demandé : Souligne les mots  « pommes de terre » et discutes-en avec ton voisin.
  • Enseignement réformé 1990 : n peizan kapitalist privilegie sanrichi injustement de 20 F sur un sac de patat. Analiz le tesks er recherche le fote de contenu de gramere d’ortograf de ponktuacion et ansuite di se ki tu panse de cete maniaire de sanrichir.
  • Enseignement assisté par ordinateur 2004 : un producteur de l’espace agricole câblé sur ADSL consulte en conversationnel une data bank qui display le day-rate de la patate.  Il load son progiciel SAP/R3 de computation fiable et détermine le cash flow sur écran pitch 0.25 mm Energy Star. Dessine-moi avec ton mulot le contour 3D du sac de pommes de terre, puis logue toi au réseau Arpanot  (Deep Blue Potatoes). Via le SDH boucle 4.5, extraire de MIE le graphe des patates. Travail demandé : Respecte-t-il ainsi la norme ANSI, ISO, EIAN, CCITT, AAL ? 

ARCHIBALD On peut imaginer l’enseignement 2020 : qu’est-ce qu’un paysan ? Qu’est-ce qu’une patate ? 

 

 

à la semaine prochaine sur nos lignes

remerciements aux enseignants qui ont participé à cette étude

 

#LesTronchesDeCake   #PISA   #EnseignementFrançais   #EducationNationale

close

Je m'abonne

dans le strict respect de la RGPD

Nous gardons vos données privées et ne les partageons pas. Seules les tierces parties qui rendent ce service possible y ont accès.

16 commentaires

vinie 22 mai 2009 - 0 h 23 min

Je pense que tout vient de l’intérêt que l’on porte à ce que l’on nous apprend. Mon frère, 12 ans plus jeune n’a jamais aimé l’école, je n’étais pas une élève modèle mais j’ai toujours aimé (ce n’est qu’un exemple) écrire correctement et apprendre le français, mon frère ne s’en soucie guère, et maintenant il écrit : l’envit de mourrir, sa va pa, j’en peu plu !

voilà voilà…je me dis que pour beaucoup (mais pas que), notre éducation et notre savoir viens de l’intérêt que l’on porte notre société, et de ce que nos professeur tente (parfois veinement) de nous apprendre…

JF Launay 28 avril 2009 - 1 h 47 min

Mille excuses;
J’avais nullement compris que c’était un site pour initiés et qu’il fallait prendre les “sonneries” réactionnaires au xe degré.
Je vous laisse entre com plices.

miss 11 avril 2009 - 3 h 53 min

Une evolution qui fait peur quand par exemple l’orthographe se resume au style sms  !!  joyeuses paques   bisous

bunny le chti 11 avril 2009 - 4 h 53 min

salut
je te souhaite de bonnes Pâques

J. F. Launay 10 avril 2009 - 2 h 10 min

Quand ce qui était une plaisanterie est pris au pied de la lettre, quand une affirmation aussi grotesque que un titulaire du certif de 1906 en sait autant qu’un bac+3 de 2009 est prise pour argent comptant, quand on lit “avant on apprenait l’alphabet”, on finit par comprendre que Tronches de cake doit se lire Tranches de con(neries), sauf votre respect. Du sous Finkielkraut et de l’infra Brighelli.
Mais oui pépés, mémés, c’était bien mieux de votre temps, sauf que de votre temps, les pépés et mémés de l’époque disaient à peu près les mêmes sonneries !

Rocky des Bois 10 avril 2009 - 1 h 51 min

En 2020, ça pourrait être un exercice du style:” un d’jeun’s qui kiffe la life à donf, se gave de dix burgers et son poids en frite, combien de litres de coca light devra t il boire pour looser ses calories accumulées? Attention y a un piège”.
Laissons les jeunes ne rien faire, c’est certainement ce qu’ils font de mieux!
( Cindy Sanders vient de sortir son best oeuf de Pâques!)

J. F. Launay 9 avril 2009 - 8 h 19 min

Une histoire éculée qui prouve que la médiocratie n’a pas d’âge !

Nad 9 avril 2009 - 5 h 31 min

un élève de 1906, détenteur du certificat d’études disposait d’une connaissance comparable à celle d’un étudiant BAC+3 de 2009″ c’est tellement vrai ! aujourd’hui les réformes ont fait de nos enfants des gens qui ne savent pas écrire le français correctement et leurs connaissances sont très limitées… oui avant on apprenait l’alphabet et à compter, on avait des dictées et des devoirs tout ça en primaire ! aujourd’hui sous pretexte de soulager nos chères têtes blondes (et il y a aussi des parents responsables de ce carnage) il ne faut plus de devoirs, plus de dictées et surtout pas de mauvaises notes car ça les traumatiseraient… pas de redoublement non plus : 1 pour l’image de l’école et 2 ça traumatiserait encore les têtes blondes !! résultat des enfants qui suivent un cursus complètement largués ; la prochaine réforme devrait être : qu’on revienne à l’éducation d’avant et qu’on respecte les maîtres et les profs parce que ils peuvent vous apprennent beaucoup si vous les écoutez !!
bon sujet un peu long à commenter évidemment ; j’ai essayé d’être brève et concise : y suis je arrivée ?? il y a tant à dire !
bizzz

thérèse debay 9 avril 2009 - 3 h 21 min

j’adore! Pour 2004, tu t’es certainement inspiré des dialogues de J-C Vandamme !!!!!!

sixtine 9 avril 2009 - 3 h 11 min

En 2020, au train où ça va, il n’y aura peut-être plus de paysans…
J’espère qu’on trouvera encore des patates…
Très bon aticle !

Béatrice 9 avril 2009 - 2 h 42 min

Très drôle (enfin, rire jaune quand même) parce que trop vrai. Quand on voit que mes élèves ne savent plus ce qu’est un évier on n’est pas loin de ce que vous dites.

Le Huron 9 avril 2009 - 1 h 10 min

Les parents dont les enfants, à la fin de leur scolarité, ne possèdent pas le minimum de connaissances que l’Etat s’engage à dispenser devraient obtenir le remboursement de la part des impôts qu’ils ont payés pour financer l’Education nationale.

jolyjumper 9 avril 2009 - 9 h 22 min

C’est à peine une carricature….
Ce matin encore à la radio:
un proviseur: “La performancxe d’un lycée ne se mesure pas à son taux de réussite au bac…” 
Cà se mesure comment alors? En tout cas, je pense que c’est quand même un bon indicateur…. je dois être vieux jeu.

Jackyshow 9 avril 2009 - 9 h 10 min

J’adhere car j’adore…
Tres tres vrai et tres rigolo…
Sacre tronche de Cake !!! euh!!! tronche de gateau ,0)

canelle56 9 avril 2009 - 7 h 48 min

humm j’adhère completement!!!!  et j’ai deux filles professeur!!!! mdr
bonne journée bises

Les commentaires sont fermés.

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 14ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.