Les bons mots de Ségolène ROYAL, au festival de conne, le grand pardon

Les bons mots de Ségolène ROYAL, au festival de conne, le grand pardon

En cette fin de journée d’avril le soleil s’est invité à la terrasse du Balto parmi nos Tronches de Cake. Un invité comme l’on aime en avoir, qui ne consomme pas et qui diffuse ses rayons de bonne humeur sur un petit verre de vin. C’est comme une fleur de printemps qui vient égayer la vie.

 

Cake 40  « Je te demande pardon de m’excuser ARCHIBALD mais cela fait trois semaines que tu as disparu ! »

Madgic  « Excuse-moi mais c’est juste ce que dit Cake 40, tu nous as laissés tomber sans nous prévenir … excuse du peu ! »

Huby  « … pardon, pardon ! Tu nous as abandonnés mais nous t’excusons. »

ARCHIBALD  « Mais vous voulez bien arrêter ces excuses et pardons, nous ne sommes pas à Lourdes.  »

Cake 40  « Nous suivons l’exemple donné par Ségo la haine royale qui présente des excuses comme un VRP toujours prêt à déballer sa petite marchandise. »

ARCHIBALD  « Oui j’admets qu’elle s’enfonce toujours un peu plus dans la connerie dès lors que ça permet de parler d’elle. »

Blaireau  « Ses amis devraient tout de même le lui dire, passé un certain degré, le con cesse d’être rentable. Je veux bien admettre que la connerie c’est la décontraction de l’intelligence mais à vouloir péter trop haut elle a le cerveau qui sent le méthane. »

Magmax  « Eh ! Bien je ne voudrais pas être son dentiste … »

Blaireau  « Ni moi son mouchoir quand elle a un rhume de cerveau. »

Huby  « Depuis sa séparation d’avec Fromage elle a au moins cet avantage ne jamais être seule ; elle est toujours accompagnée de sa connerie. »

ARCHIBALD  « Ce qui me fait peur ce n’est pas tant qu’elle dise des conneries mais surtout qu’on les diffuse et qu’on leur donne une place qu’elles ne méritent pas, sauf peut-être dans un bêtisier. Le plus inquiétant c’est qu’il existe des personnes pour adhérer à ses conneries. »

Madgic  « Cela fait quelques siècles maintenant que notre civilisation combat la bêtise mais cultive la connerie et sans subventions de l’Europe, comme si la Belgique n’avait plus de limites ! »

ARCHIBALD  « Après la bravitude et la fraternité, cette donneuse de leçons Madame pardon a été condamnée par la Cour de cassation à payer deux de ses anciennes collaboratrices au terme d’une procédure qui a duré douze ans. Pour une socialiste quel manquement social mais pour une prêtresse de la fraternité c’est une injure au bon sens. »

Cake 40  « Pour ma part je souhaite qu’elle présente ses excuses à ses deux anciennes collaboratrices impayées depuis douze ans, ainsi elle portera témoignage de sa cohérence ! »

ARCHIBALD  « … et l’absence de cohérence c’est la vanité du con ! »

 
          
à la semaine prochaine …


… sur nos lignes 

 

 

 lire aussi : L’arène de la vertu

9 Commentaires

  • eh oui la pardonitude de ségo… en ce moment les algériens exigent qu’on leur demande pardon pour la guerre je propose qu’on l’envoie elle…
    non seulement elle perd de la crédibilité mais elle en fait perdre au mot pardon et à nous qui ne lui avons rien demandé (ben oui elle s’exprime en notre nom…)
    ton article est juste comme d’hab
    vive les amis du balto et vive le soleil qui revient !
    bizzzzz

  • Hum, un régal cette discussion.

  • La politique est un théâtre dont nous sommes les spectateurs payants et contraints. Même si les comédiens jouent mal une mauvaise pièce, on n’a que rarement le droit de siffler.

  • Ségolène Royal?…c’est quoi ça? Une nouvelle marque de patée pour chiens?

  • Adressons-là au Tribunal des Flagrants des Rires…Le président Ségolin lui trouvera sans peine  » une peine adaptée à la peine de ses deux collaboratrices à obtenir réparation du préjudice « …

  • J’ai bien rigolé en lisant ce texte.
    Bécassine ferait bien de s’excuser envers ses 2 collaboratrices flouées.
    Bon sang mais quelle conne celle-là !
    A bientôt te lire.

  • Je n’ai jamais eu de « tendresse » pour Mme Royal.
    Mais quand je considère la « concurrence », j’en arrive même à la trouver sympathique et… compétente !
    En matière d’hypocrisie, Iznogood est bien pire, lui, qui, sommet de vertu, fait des leçons au Monde sur les paradis fiscaux, alors qu’il y a peu il portait à Genève les valises de ses clients (vous voulez des noms ?) pour déposer leur argent sur des comptes à numéros !
    A Genève tous les banquiers se tapent sur le ventre en l’entendant.
    Excuses ? Quelles excuses ? Les Français, dont je suis, n’ont aucune excuse d’avoir élu un tel énergumène.
    Quant à ceux qui le supportent encore, ou qui le soutiennent, c’est Hexagone qu’ils me font écouter à longueur de journée.

  • bonjour , quel humour grinçant dès le matin!!!! bravo , sourires
    bises

Les commentaires sont clos