Taxe carbone en France – CO2 le processus de pets taxé

Taxe carbone en France – CO2 le processus de pets taxé

Cake 40 « Vous me faites rire avec ce changement d’heure ! En hiver, il fait moins jour plus tôt qu’en été où il fait jour moins tard. Ce qui fait donc une heure de plus qu’il faut rajouter en moins alors qu’en été c’est l’inverse. C’est pourtant simple et ça permet d’économiser 1,3 milliard de kWh soit un an de consommation électrique pour 200 000 personnes. »

Madgic  « Ce bilan est largement controversé et il n’est pas sûr que cette disposition permette de réaliser les économies indiquées. Pour l’heure ce qui importe c’est que chacun des 6.5 milliards de bipèdes en équilibre sur une boule de magma en fusion cesse son numéro de claquettes. Il est urgent de réduire nos rejets de CO2 et limiter ainsi ce dramatique réchauffement climatique. »

Cake 40 « N’oublions pas le coté gazeux de la nation ; l’agriculture avec José BOVIN, son champagne et ses pets, nos amis les quadrupèdes qui eux aussi bombardent la couche d’ozone de leurs flatulences et accentuent ainsi les pets de serre ! »

ARCHIBALD  « C’est un sujet qui en son temps avait donné lieu à la publication d’un roman de Marcel PROUT. »

Huby  « Je vais vous donner un exemple concret du numéro mortel de claquettes qui est train de se jouer. Je viens d’acheter un morceau de porc que je tiens pour preuve d’une irresponsabilité avancée ; il suffit de lire l’étiquette. Ce charmant cochon est né au Canada, élevé en Australie, abattu puis dépecé en Belgique en deux lieux distincts pour arriver ensuite en France dans mon supermarché favori ! Une minute de réflexion : Canada – Australie au doigt mouillé 20 000 kms, Australie – Belgique idem sans oublier la ballade finale : en gros 40 000 kilomètres ! Si je les fais en voiture à raison de 8l au 100km cela représente 4 545 euros d’énergie fossile ! Première question à se poser : comment est-il possible qu’il puisse couter moins cher qu’un porc gaulois ? Deuxième question : quand on nous culpabilise avec le réchauffement climatique est-il cohérent d’imaginer de tels processus de distribution ? »

Blaireau  « Et l’on vient nous gaver avec la taxe Al Carbone, nous qui ne sommes pas Eliot Ness ! Des taxes, des taxes … »

Magmax  « … oui mes des Panzani. » 

ARCHIBALD  « Je crois que c’est une bonne chose que de créer une dissuasion pécuniaire sur les énergies polluantes. Sans cette contrainte nous ne ferons jamais l’effort nécessaire pour réduire notre pollution ; nous ne sommes pas assez raisonnables. Il n’y a qu’à observer certains véhicules qui en roulant fument comme un haut fourneau sans soucier le conducteur. »

Madgic   « Plutôt que de taxer et retaxer toujours les mêmes, il conviendrait de faire la chasse aux pollueurs. »

ARCHIBALD  « Je vous rappelle tout de même que cette taxe sera prélevée pour être redistribuée aux bons élèves. J’admets que le système de gestion est une véritable usine à gaz. »

Madgic   « Et l’usine à gaz pour gérer la taxe carbone sera-t-elle taxée ? »

Cake 40 « Je crois que c’est un sujet sur lequel les esprits n’ont pas fini de s’échauffer. »

Madgic   « Ca créditera la thèse que l’échauffement climatique carbure bien. Pour ce qui est de la redistribution j’ai quelques inquiétudes, cela fait maintenant des années que j’observe que l’Etat dépense moins bien mon argent que je ne le ferais moi-même. »

ARCHIBALD « Le réchauffement climatique est du pour certains à l’augmentation du CO2 et pour d’autres, les spécialistes, indiquent que les changements climatiques sont dans l’ordre des choses. La véritable cause du réchauffement est la vapeur d’eau mais la compréhension du phénomène est infiniment plus complexe. Il est donc commode d’incriminer sans plus de détails cet enfoiré de CO2. Pour ma part j’adhère à la mise au pilori du CO2 s’il permet une prise de conscience à la pollution et de ce point de vue il m’apparait déjà sympathique. Ce que je n’admets pas c’est la culpabilité que l’on tente de nous inoculer. »

Magmax  « Moi, je suis pour la pollution, et j’en suis fier ! La pollution il en faut, ça prouve qu’il y a du boulot. »

Blaireau « Ce n’est pas faux ! Pour éviter de nous casser les noix pour rien les verts devraient prendre exemple sur les animaux qui sont les plus grands écolos sur terre. Avant de se bouffer entre eux, ils se sentent l’anus. »

à la next …



 la preuve par l’image

 

11 Commentaires

  • payons, payons, ce sont nous les vaches a lait , pendant que notre roi passe son temps dans les avions a polluer, a nous polluer aussi avec ses discours, nous on est tout juste bon a payer des
    taxes, dont on ne reverra jamais un centime … il faut bien la payer la douche a 250000 euros   bisous

  • sans oublier les pets de nonnes!!!

  • Quel marathon pour ces pauvres bêtes, heureusement, que je n’en mange pas, le porc !! pas pour l’écologie des pets, mais pour la foi…

  • Il est bien connu que celui engrange par l’épais périra par les pets


  • Y a un numéro pour découpe
    Y ont oublié le numéro de hachage à savoir qui aurait pu rajouter des moitiés de crobes.

    A croire peut-être pour l’hygiène que les crobes ne s’apparient pas?

    Ya du balayage à faire même pas dans les coins plus explicites.

  • Tiens donc! Du porc plus maigre que d’autres pour être bien signalé.
    Ils sont déjà plus maigres qu’il y a un demi-siècle en sélection de l’espèce, alors pourquoi l’écrire.
    Un porc comme sportif en quelque sorte pour excuser une comme fonte des graisses.
    Normal, de ce qui donne du goût, les gens ont peur de grossir à doubler à minima le coût du produit final.
    Vu l’origine en fonction du prix, il a du venir en course à pied plus qu’à la nage. Normal, comme phoque, il aurait pu se nourrir.

    Par avion comme sorte de charter, il faut peut-être ne pas y compter à cause peut-être du lisier et peut-être plus value en suivant à cause d’un éventuel nettoyage. Quoique pour un troupeau des
    prix de gros pourraient s’adapter.
    Peur-être comme une occasion afin de ne pas faire un retour à vide et rendre service à un comme producteurs de moutons à assurer lui-même le nettoyage au prétexte de visiter Zaventem et la grande
    ville.
    Ni par conteneur maritime à cause de la difficulté pour les entretenir ne serait-ce qu’au niveau de la durée pour les faire boire.
    A moins que l’abattage n’ait été sur bateau belge en chalutier frigorifique, le gras servant aux comme chaudières. Faudrait pouvoir décoder les codes.

    Une preuve, ce n’est qu’une preuve, autant dire rien. Faut voir ce qu’il y a autour pour ne pas fantasmer.

    Peut être un porc de marque jet-set pour avoir été comme sponsorisé pour se faire bien voir et faire savoir que pour substance à nourrir c’est presque gratuit au regard du travail fait en amont.
    Allez savoir ?

    Selon des apparences, le consommateur n’aurait pas été directement comme intoxiqué voire davantage par sa consommation. Soyons optimistes, pour les générations suivantes en manque de pétrole,
    panneaux à soleil et autres comme moulins à vent pour remplacement, ils se contenteront de faire voyager les étiquettes.

  • Cette étiquette dit toute la folie de la mondialisation qui nous mondialise non pas le bien-être mais la pollution.
    Le choix est simple: vivons, consommons et polluons si nous sommes asez vieux pour être certains d’être morts avant la catastrophe.
    Ou alors:
    Nous avons moins de quarante ans et on peut peut-être se dire que ce n’est pas quelques taxettes qui vont nous sauver. Arrêtons la déforestation pour planter des palmiers à huile qui passent dans
    les crèmes de beauté.
    Interdisons les grosses bagnoles.
    Prônons la régulation des naissances au niveau mondial.
    Admettons que la croissance des richesses est inséparable de celle de la pollution.
    Que l’ONU impose une vraie lutte contre le réchauffement et l’épuisement des ressources au besoin par des sanctions (appliquées!).
    Etc.

  • il parait qu’un pet de vache dégage plus de méthane qu’un pot d’échappement…de voiture
    amitiés et merci d’être fidèle à Balourdises
    bon week-end 

  • un porc voyageur, qui a fait 3 fois le tour du monde avant d’arriver dans nos assiettes, peut être un porc touriste, amoureux de découverte ?… 
    Est ce que les escalopes de porc canado-australo-belgico-française étaient bonnes?
    Vive la pollution ! ca nous rend plus malade, donc plus d’arrêt de travail, donc plus de vacances… j’adore. 

  • les creuves… Purieuse asbence de défault au C de Canne à da mais suc c’est du lfou au mille lieux d’Austra lie. L’opéraceur pas cuit ne devait pas avoir de dop pour sous tifs. Voy lyon autres
    sorties de peuvent en ôte exempl à riper… http://ilenrit.kolkozblog.com/suite

Les commentaires sont clos