Accueil Actualité Mort de Bernard TAPIE.
Mort de Bernard TAPIE

Mort de Bernard TAPIE.

Le blues du businessman.

par Trugluff

Mort de Bernard TAPIE, le blues du businessman.

 

La Mort de Bernard TAPIE, la quatrième annonce du genre fut la bonne. Malheureusement cette fois, l’homme aux 927 visages, ne pourra pas la démentir. Il s’est éteint chez lui, entouré de sa famille à laquelle il était très attaché.

Bernard TAPIE, ce Titi parisien du 20ème arrondissement, autodidacte de son état, a réussi tout seul à la force du pognon, nous le savons tous et pas seulement à Marseille.

Il comprit très vite qu’il ne faut pas se moquer des riches, car on ne sait pas ce qu’on peut devenir.

On peut aimer ou détester l’homme mais il ne laisse pas indifférent dans ses rôles successifs de :

  • Chanteur,
  • Vendeur,
  • Repreneur d’entreprises,
  • Homme d’affaires,
  • Présentateur TV,
  • Président de l’OM,
  • Député,
  • Ministre de la ville,
  • Prisonnier,
  • Comédien de cinéma et théâtre.

Il a tour à tour lancé la carrière de Bernard HINAULT, fait de l’OM ce seul club français de football champion d’Europe. Il a donné l’espoir à quelques milliers de jeunes qui sont passés dans les écoles de vente Bernard TAPIE et je crois que plus généralement il a montré à des millions de Français que c’était possible – tout devenait possible si l’on s’entêtait à réussir.

C’est un homme qui a décidé de reculer les murs de sa prison d’homo sapiens vulgaris pour atteindre celles de son yacht le Phocéa.

Derrière sa gueule de tigre, un autre genre de requin qui ne sent pas le poisson, se cachait un cœur tendre pour celui qui le connaissait. Certes son appétit de pouvoir lui laissait penser que seul, il pouvait remplacer Dieu quand il est absent ! Mais peut-on réussir comme il l’a fait sans un égo surdimensionné ?

Personne n’aura oublié cet homme des affaires avec ses trente ans de procédures judiciaires, choux gras des médias, ni son passage à la prison des Baumettes qui ont fait de lui un homme sulfureux à qui le Diable lui-même n’aurait pas ouvert la porte de l’enfer, de peur de se faire racheter avec les fonds du Crédit Lyonnais.

Puis brusquement, l’homme a contracté une horrible maladie incurable : il est devenu vieux. Il a progressivement cessé son activité pour se consacrer à ses procès et à son cancer qui a eu raison de lui au terme d’une bagarre courageuse. Il a su quand c’était la fin, il s’est donc laissé partir. Voilà …

Adieu l’artiste, je t’aimais bien tu sais.

 

A la semaine prochaine  …

 

 

C’est à vous de poster un commentaire (ci-dessous)

 


Sur le même thème  (cliquez sur le lien)

Affaire ADIDAS et Bernard TAPIE

Sans domicile fixe

Hollande se vend aux sans dents

 


Sources :  Le POINT

#LesTronchesDeCake #MortDeBernardTapie #OlympiqueDeMarseille #Adidas

close

Je m'abonne

dans le strict respect de la RGPD

Nous gardons vos données privées et ne les partageons pas. Seules les tierces parties qui rendent ce service possible y ont accès.

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 14ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.
4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x