Accueil Médias L’information orientée et déformée.
L'information orientée et déformée

L’information orientée et déformée.

par Trugluff

L’information orientée et déformée crée le mensonge : le plus vieux média du monde.

 

Avec ces arbres qui endossent leur costume du dimanche on croirait le printemps arrivé. L’information orientée et déformée n’a qu’à bien se tenir. On attend l’éclosion des fumerolles de merguez pour draper les barbecues d’un pet de Vulcain comme on attend minuit pile pour savoir si Google va changer son logo.

Mais l’anticyclone fait encore des siennes en laissant dans nos jardins une pluie d’automne glacée comme la déclaration d’amour d’une sole à Findus. Aujourd’hui le soleil est revenu avec sa délicieuse chaleur qui réchauffe comme un café fumant du Balto.

 

Huby – Il y avait longtemps que je ne l’avais pas fait mais hier soir j’ai regardé les infos à la télé. Je suis toujours ébahie d’observer que l’on ne nous sert de la misère rien que de la misère encore de la misère. Franchement j’en ai ras le couscoussier de toujours entendre ce discours partial toujours négatif. Ras le bol de L’information orientée et déformée, par ces propos on nous impose des modèles de comportements aberrants. 

Madgic – Pourquoi aberrants ? 

Huby – Je vais te donner un exemple. On nous ressasse les malheureux, les pauvres, les affamés, les malades … 

Madgic – Et il n’y en a plus ? 

Huby– Malheureusement si ! Mais n’oublions pas l’autre face de la pièce, je te donne un exemple. J’ai voulu réserver une place de théâtre et il n’y en avait plus. Autres exemples, tous les weekends je vois nos routes habitées de pneus au point que tu ne trouves jamais une chambre d’hôtel dispo sur les plages de Normandie. J’entendais une journaliste, payée grassement commenter les vacances des Français de 2011 qui à cause de la crise seront un peu plus courtes que celles de 2010. 

Madgic – Et alors ? 

Huby– Je n’y vois pas là matière à polémiquer hormis pour servir du mélo à tous les repas. 

Blaireau – Mélo, boulot, dodo. 

Huby – En clair j’exècre ces médias égoïstes qui imposent leur point de vue faussement humanitaire comme pour te culpabiliser d’être heureux. Ils nous créent un monde où tout y est négatif au seul motif de vendre. 

ARCHIBALD – Le tragique c’est que si ça vend c’est qu’on l’achète. 

L'information orientée et déformée

Blaireau – Je suis d’accord avec Huby. Les médias sont des cancers du raisonnement et les journalistes des métastases dans un trou de balles de hérisson. 

ARCHIBALD – C’est coloré mais juste, il est toujours plus facile d’aimer l’humanité que son voisin.

Cake 40 – Ca c’est sur et j’apporte preuve de la partialité des médias avec l’exemple suivant. Le 30 décembre 2009, des journalistes à FR3 de surcroît militants de gauche, se rendent sans protection dans une zone à risque contrôlée par les talibans, ce pour les assurer de la compréhension, du soutien de la presse et de la gauche française dans leur lutte. 

Magmax – Franchement ? On n’en a rien à branler d’assurer les talibans, de toute façon pas besoin de rembourser leur franchise suffit. 

Cake 40 – Je suis d’accord avec Magmax y compris sur le verbe. C’est le scandale médiatique que dénonce le Général de division ROUDEILLAC, Saint Cyrien, Commandeur de la Légion d’Honneur et de l’Ordre National du Mérite, autour de la capture des journalistes Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier. “LES DEUX JOURNALISTES DE FR3 N’ETAIENT PAS EN REPORTAGE QUAND ILS ONT ETE ENLEVES. LEUR AVION LES ATTENDAIT, LE REPORTAGE ETAIT TERMINE !“. Ce témoignage a été censuré par l’ensemble des médias. Les deux “touristes” irresponsables sont partis faire du militantisme politique à titre personnel dans les montagnes Afghanes. Ils n’étaient plus dans l’exercice de leur fonction contrairement à ce que prétendent les médias. On nous bassine sans arrêt avec ces deux connards, prisonniers délibérés parce que prévenus du danger par les professionnels sur place. L’Elysée était informé de leur faute et s’est limité à critiquer leur “imprudence coupable”. Le chef d’état-major des armées, Jean-Louis GEORGELIN, très irrité de devoir engager la sécurité de ses troupes pour ces deux abrutis couverts par les médias, annonce au micro d’Europe 1 le coût des opérations de recherche. “Nous avons déjà dépensé plus de 10 millions d’euros dans cette affaire”. “Je donne le chiffre parce que j’appelle à la responsabilité des uns et des autres”. Et qu’a changé cet appel ? rien ! Les médias n’ont pas daigné relayer cette info. Pourtant je ne peux pas m’empêcher de penser que si Alliot-Marie ou Eric WOERTH avaient commis une connerie similaire nous en serions abreuvés matin, midi et soir. 

ARCHIBALD – Je note également que Médiapart, d’ordinaire grand défenseur de la liberté d’expression, si prompt à dénoncer les “affaires” du gouvernement, est resté bien silencieux, ainsi que l’ensemble du métier. C’est fou ce que l’on est humaniste aux frais du contribuable ! 

Blaireau – Otages ou pas otages, ils auraient pu téléphoner ! 

Magmax – Vous êtes drôles vous avec les journalistes de la télé. Pas facile comme métier, pour gagner sa vie à la télé, faut pas se moucher quand c’est commencé. 

 



 

Maintenant, user de votre droit de réponse sur L’information orientée et déformée en utilisant les commentaires, juste en dessous, et faites connaître votre opinion. Ensemble nous sommes plus forts.

 

#LesTronchesDeCake #journalisme #médias #MensongeMediatique 

Sur le même thème  (cliquez sur le lien)

connivence entre Politique et journaliste

hollande et Pujadas sur France 2

Les médias au service du Pouvoir

 

Sources :  Education aux écrans


Merci de poster un commentaire (ci-dessous)

7 commentaires

cerisette 19 avril 2011 - 1 h 17 min

bisous

LADY MARIANNE 18 avril 2011 - 0 h 19 min

bonsoir TRUGLUFF
ton article était encore arrivé dans les mails indésirables !!
oui les journalistes en plus ne disent pas tous la même chose sur le même incident
ils déforment pas possible – font leur soupe pour la vendre – ils nous gavent
marre –
assez de souscis –

bises amicales   Lady Marianne

chouette-chouette 18 avril 2011 - 6 h 25 min

Vous fréquentez les endroits où vont les personnes qui ont de l’argent à dépenser. Allez du côté d’Émaüs, des Petits Frères des Pauvres, du Secours Populaire, d’ATD 1/4 Monde, du Secours
catholique, j’en passe et des plus bondés de personnes qui n’ont pas un rond, éventuellement pas de papiers.

Bien évidemment il y a du fric, mal réparti mais il y en a. Les écarts se creusent de façon drastique.

Et pour que le couvercle ne saute pas Monsieur Le Média, à la botte du nabot de service, nous sert la soupe qui est fade, inodore et sans saveur.

Le gros oeil bleu allumé tous les soirs endort/anesthésie, Pendant ce temps là on ne réfléchit pas.

 

JETEZ VOS TELES ET SORTEZ DANS LES RUES. 

Coyote 17 avril 2011 - 8 h 55 min

Chers tous,

Pardon mais “militant gauchistes à Fronce 3 “… y a pas comme un pléonasme?! il n’est qu’à regarder avec un peu de recul l’ensemble de leurs reportages aux JT pour s’en convaincre (à part peut
être Thalassa…)

Non pas que les journaleux aient tort d’exposer les petites et la grande misère, mais est ce en s’appesantissant de la sorte sur ces seules choses qu’on fait avancer la société ou qu’on provoque
la réflexion? perso, j’en doute! Dénoncer est facile, solutionner l’est souvent moins! J’ai plutot l’impression qu’on manipule le bon petit peuple de Gaule: un coup de misère , un coup de foot :
regarde comme ils sont plus à plaindre que toi, oublie ta propre condition!

Ne nous trompons pas: tout est politique, et nos mérdias cherchent tous à nous influencer (que ce soit pour nous faire acheter du Coca ou nous faire voter pour mitterrand!). Tout ça parce que
depuis tout petits leurs mentors (grands anciens, enseignants, collègues) leur ont mis en tête qu’ils sont le contre-pouvoir. C’est peut être vrai, et c’est sans doute même très sain de pouvoir
exprimer ses idées, mais ça n’excuse pas tout, et il ne faudrait pas que ça leur monte à la tête… n’est ce pas Florence A, valeureuse rapporteuse qui n’a même pas daigné remercier ses
libérateurs d’être venus la chercher au risque de leur peau (“ben, c’est normal: c’est leur métier”). Le plus grave, c’est que même si elle était de nouveau enlevée, on irait encore une fois la
chercher, c’est pas de la connerie, ça?

Internet et ceux qui l’animent (à l’image de notre trublions préféré) seront ils un jour un vrai contre-contre pouvoir? En 2012: Votez Trugluff!

a1 2c 4

Pangloss 14 avril 2011 - 9 h 22 min

Il faut dire qu’ils ne sont pas très malins les Talibans: ils ont confondu ces deux zigottos avec des Français.

vkarole 13 avril 2011 - 2 h 10 min

Je n’ai jamais vu autant de voiture neuve, même si il ya eu des reprise intérréssante , il faut arrivé a payer le crédit qui suit, perso je fais toujours réparer ma vieille voiture !!! ici aussi
les magasin sont toujours pleins, les chariots remplisau raz bord , les  restos sont toujours complet , les cinémas, et tout ce qui est loisirs!!! je ne vois vraiment pas ou est la crise !!!
Le Fraçais a toujours été un bon plaignant , il faudrait les envoyer faire des stages ,dans les pays vraiment pauvre !!!

Bonne journée

Trugluff 13 avril 2011 - 2 h 10 min

Ah! Nous avons donc observé la même chose. Ca me rassure je me sens un peu moins seul. A la next et bisous

Les commentaires sont fermés.

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 13ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.