Accueil Actualité Le réchauffement climatique
Le réchauffement climatique

Le réchauffement climatique

par Trugluff

Le réchauffement climatique

 

Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des connards sauvages

 

 

Le Balto ce havre de paix dans lequel il semble ne jamais rien se passer réunit à nouveau nos Tronches de Cake qui commentent à l’intérieur ce qui se passe à l’extérieur : Le réchauffement climatique.

 

Madgic qui finit la lecture de son journal C’est invraisemblable ces grêlons gros comme des balles de tennis qui sont tombés dans la Loire. Avec le réchauffement climatique les pierres tombent du ciel. 

Blaireau – Il a bon dos le réchauffement climatique. D’après Nicolas Bulot tout est normal, au Nord comme au Sud les moules ont des poils. 

ARCHIBALD On met tout sur le dos du réchauffement climatique et de la pollution. C’est peut-être une vue un peu raccourcie du problème, pour autant si elle sert la cause écologique je n’y suis pas hostile encore faut-il dire les choses comme elles sont. 

Blaireau Les écolos me font rire avec la pollution, mais ils lui doivent tout ; plus de pollution plus de Verts. Enfin libres, parce que quand tu vois la tronche de certains écolos tu as de la sympathie pour la pollution 

Cake 40 Quand le matin ils viennent au boulot en vélib j’explose de rire. C’est génial de les voir arriver en sueur avec les bonbons qui nagent dans le papier. Vive la bagnole qui pollue, au moins tu arrives sec avec les bonbons bien emballés. 

Huby ARCHIBALD pourquoi dis-tu, il faut dire les choses comme elles sont ? Tu ne peux pas nier les promoteurs immobiliers qui ravagent nos rivages, l’oxygène O2 qui s’acoquine d’un C, la banquise qui fond, …  

Madgic Tu critiques les promoteurs immobiliers, mais ce sont de vrais écolos : ils sèment du béton et récoltent du blé. Pour ma part je n’ai pas une grande sympathie pour ce courant de

 pensée qui a l’origine est vertueux mais à l’arrivée uniquement politique. Je suis un homme de gauche mais je crois que ce mouvement doit échapper à ce coté partisan, sectaire et réducteur. J’ose croire qu’un habitant de cette Terre qu’il soit de droite ou de gauche se sent responsable à la protéger. 

Magmax Eh ! Dominique VOINET pour écouter le dernier tube bio de Jean Ferrat, ne demande pas à Mamère NOEL est une ordure de pédaler dans la cave ! Moralité, c’est le nucléaire qui permet d’écouter bio ! 

Cake 40 Je crois surtout que le bio c’est devenu une histoire de terroir-caisse. 

ARCHIBALD Maintenant je vais peut-être pouvoir te répondre Huby. De tout temps notre planète a eu à subir des variations climatiques extrêmement fortes, l’optimum médiéval et le petit âge glaciaire. L’optimum médiéval va s’étendre de 900 à 1300. On voit apparaître sous l’effet de la chaleur des vignobles chez les Anglais, et pour le spectaculaire les Vikings s’installent au Groenland. Pour mémoire Groenland en français signifie le pays vert. Il ne devait donc pas y avoir tant de glace pour lui donner un tel nom ! 

Huby Non bien sûr, et la glace est … matière à réflexion. 

ARCHIBALD Cette période de réchauffement a eu lieu sur toute la planète avec des sécheresses extraordinaires. Cela n’a pas empêché d’avoir dans le même temps quelques hivers terribles. Les fleuves sont gelés en Europe et le Rhin reste sous la glace durant 5 mois. Après cette période de réchauffement la Terre retrouve son équilibre pour se diriger ensuite vers une période tout aussi extrême : le petit âge glaciaire qui va de 1550 à 1850. Les lacs d’Europe gèlent tous. Les populations meurent de faim et de froid par millions. A la cour du Roi Soleil il fait –15°. Depuis, notre planète se réchauffe à nouveau. Ce qui m’embarrasse lorsque tu reprends ces faits historiques, c’est de constater ce consensus médiatique qui claironne un même discours. Nous sommes sur un sujet aléatoire, incertain et que nous ne mesurons que depuis quelques petits siècles. Autrement dit rien, rapporté à l’histoire de le Terre. Ce qui m’insupporte c’est cette culpabilisation que l’on vient te mettre dans le cerveau. Et tous ces politiques, lorsqu’ils sont Maires, qui tiennent de beaux discours sur la protection de la planète sont pour la plupart infoutus de nettoyer le bord de leurs routes ! On commence d’abord par balayer devant sa porte. 

Huby Excellente démonstration. Ce qui me lasse est d’entendre sans cesse « c’était mieux avant » Depuis le temps qu’on entend ça, qu’est-ce que ça devait être chouette, au paléolithique ! Et pourtant les dinosaures ont tous disparu. 

Blaireau – Ben heureusement ! Les villes arrivent à peine à gérer les cacas de chiens, imagine avec les cacas de dinosaures 

                                     
à la semaine prochaine sur nos lignes 

 

bibliographie : et si la terre s’en sortait toute seule de Laurent CABROL

 

#LesTronchesDeCake   #RéchauffementClimatique   #NicolasHulot   #Verts

11 commentaires

Nad 21 juin 2009 - 9 h 31 min

j’adhère complètement à ton discours que ce soit sur la récupération politique de l’écologie qui devrait être l’affaire de tous les bords, aux écarts climatiques qui en effet se reproduisent dans le temps sans que cela ait mis fin à la survie du monde par contre la dernière canicule a permis de nous soutirer du fric au décours (lundi de pentecôte…)
bizzz

Luc+Leconte 2 juin 2009 - 2 h 38 min

Un monde sans pet, c’est comme une ferrari sans conducteur : y’a la couleur et le bruit, mais il manque le plus chiant. Je propose que dans un premier temps, on garde le droit de péter dans les transports en commun. Un sacré pétrin en perspective.

Rocky+des+Bois 2 juin 2009 - 2 h 26 min

D’après certains scientifiques, le 21° siècle subira une nouvelle extinction massive des espèces, ce serait la 6° depuis la création de notre belle planète bleue! C’est donc le cycle naturel de notre planète! Afin de retarder le plus possible cette échéance, unissons nous tous contre les flatulences, créons la journée sans pet, donnons des nouilles à manger à nos vaches, mettons des PV aux culs pourris et relançons le marché des bouchons en liège! Unissons nous et nous vaincrons!

Luc Leconte 1 juin 2009 - 6 h 08 min

Salut. Ben moi je suis un écolo, adhérent aux Verts. Et je me marre à la lecture de vos échanges. Et ça m’empêchera pas de rire jaune ou de voir rouge. Tous autant que vous êtes, vous votez pour ces putains de politiques le 7 juin ?

Piero 1 juin 2009 - 9 h 37 min

J’ai étudié le climat de la région lyonnaise  : Il y a 12000 ans, 200 m de glace sur Fourvière. On a eu raison de tuer ces cons de mammouths qui pètaient sans arrêt si non on aurait des palmiers sur le Mont ex Blanc !

Le Huron 30 mai 2009 - 0 h 00 min

Votre titre me fait penser à cette devise qu’on attribue au CPNT (le parti des chasseurs):
“Faut pas prendre les canards sauvages pour des enfants du Bon Dieu!”

vkarole 30 mai 2009 - 3 h 41 min

Il est super ton blog , tu sais moi aussi je serai trés embêtée si j’avais des dinausores a la place des chiens, surtout quand il faut mettoyer aprés eux .
J’ai une caniche de 19a qui s’oublie de temps en temps alors je met un journal pour qu’elle fasse ses besoins dessus , mais si c’était un dinausaure , est ce que le journal suffirai ????
Amitiés bonne journée et bon dimanche

lemard jean pierre 29 mai 2009 - 7 h 55 min

ah ben ça c’en ben vrai !!! ça .

bellamy 28 mai 2009 - 3 h 09 min

Et bien mes philosophes , vous êtes toujours aussi profonds ! Vaste problème et comme disait Clémenceaux va falloir créer une commission ……..pour évacuer le problème .
Saluts lestronches .
Amicalement .
Pépé jean.

Pangloss 28 mai 2009 - 9 h 15 min

Ce qui serait juste, c’est que seuls qui nient l’influence humaine sur le réchauffement en subissent les conséquences.

sixtine 27 mai 2009 - 5 h 23 min

La terre s’en sortira toute seule…encore une fois !
il lui suffit de se débarrasser de l’espèce humaine, le pire fléau qu’elle ait dû porter et supporter durant des siècles !

Les commentaires sont fermés.

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 13ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.