Accueil Actualité Guerre Israël-Hamas.
Guerre Israël-Hamas

Guerre Israël-Hamas.

Une entreprise de bombes funèbres.

Temps de lecture : 3 min

Les personnages                   et                      Qui sommes-nous ?


Guerre Israël-Hamas, une entreprise de bombes funèbres.

 

Guerre Israël-Hamas : Nations Unies le 12 octobre 2023 – Commission sur les crimes contre l’humanité.

« Des centaines de terroristes ont perpétré un pogrom en le filmant en direct pour leurs partisans barbares, s’attaquant à des bébés, des enfants, des personnes âgées ». Résultat :  plus de 1 300 Israéliens tués et 3 500 blessés lors de cette attaque du Hamas, « organisation terroriste génocidaire ». « Le Hamas est pire que Daech, on ne peut pas dire autrement d’une organisation qui décapite des bébés d’un mois et des enfants pour faire de leurs têtes un trophée ». Malgré les horreurs perpétrées La France Insoumise refuse de traiter le Hamas d’organisation terroriste !!! Qui ne dit mot consent.

 

On ne consent pas

Madgic – Même si je suis un musulman amateur, j’ai de la compassion pour le Peuple israélien qui s’est fait attaquer dans son sommeil par le Hamas. Ces fous dégénérés qui, au nom de Dieu, veulent imposer la paix par la guerre en commettant des actes de barbarie qui dépassent l’imagination du Diable.

Cake 40 – Merci de ce soutien qui me va droit au cœur ; comme quoi juif et musulman peuvent s’aimer, même si nous ne partageons pas toujours les mêmes avis. L’essentiel étant de partager les valeurs véritables de la vie – l’amour et l’amitié. Pourquoi se massacrer, puisque de toute façon la vie est une histoire qui finit mal ?!

ARCHIBALD – Je peux comprendre cette animosité séculaire entre les Juifs et les Arabes, pour autant il faut accepter que les Juifs vivent sur la terre promise de la Bible, de même qu’il faut admettre la présence des Jordaniens, fussent-ils de la bande de Gaza, en Jordanie pays de leur origine. Finalement, je me demande si l’on n’aurait pas mieux fait de donner en 1945 un bout d’Allemagne aux Juifs, plutôt que de les mettre au milieu des Arabes.

Blaireau – Il n’y a rien à regretter, nous avons bien mis des Arabes à Villejuif.

Huby – Comme toujours, une minorité impose au Peuple une guerre qu’il ne veut pas : tous ces jeunes veulent s’amuser, partager leurs différences, faire l’amour et pas la guerre, pour finalement s’entretuer. Ils ne se connaissent pas, n’ont aucune raison de s’en vouloir, mais ils se massacrent parce que quelqu’un l’a décidé pour eux !

But de la guerre

Madgic – Décidemment, le but de la guerre n’est pas de mourir pour son pays mais de faire en sorte que le salaud d’en face crève pour le sien.

ARCHIBALD – Outre les horreurs commises par le Hamas sur des enfants, je suis effaré, écœuré par Mélenchon, cet homme autant cultivé que dément, constipé cérébral permanent qui largue ses diarrhées verbales sous le regard admiratif des merdias. Le Hamas est désigné groupe terroriste par Israël, les États-Unis, l’Union Européenne, le Royaume-Uni, ainsi que par d’autres puissances, mais pas par LFI ! Sans doute admirative pour cette légion d’horreurs.

Cake 40 – Pour nous Français, c’est le fait marquant de cette guerre. Concernant, cette entreprise de bombes funèbres, légitime ou pas, je n’ai pas la compétence pour juger, comment est-il possible que des responsables politiques français ne condamnent pas avec la plus grande fermeté de telles exactions ?

ARCHIBALD – Malgré tous les prétextes insinués, un terroriste n’a jamais sauvé personne. Il se prétend combattant, alors même qu’il agit avec la pire des lâchetés, masqué en abattant dans le dos ou couchés à terre des innocents. Certes, il faut lutter contre les terroristes avec la plus extrême dureté, mais il faut surtout viser la main qui les nourris : l’Iran, le Qatar… le PSG !

Magmax – A la fin de la guerre en France, il y avait du petit vin blanc et des maçons qui sifflotaient Piaf, mais sur la bande de Gaza, ce sera quoi ?

Blaireau – En attendant, ce n’est pas parce qu’on ne mange pas du cochon qu’il faut égorger ou mettre des bombes partout !

Cake 40 – Si les terroristes avaient à disposition des idées, des arguments, des dons de tribun et des micros, ils poseraient sûrement moins de bombes.

Blaireau – Moi, les bombes, je les préfère sexuelles.

A la semaine prochaine  …

                                               

Maintenant à vous de poster un commentaire et de noter l’article (ci-dessous)    


Sur le même thème  (cliquez sur le lien) 

Violences anti sémites

Utilisation de l’étoile jaune

Sarkozy et la shoah


Sources :         Nations Unies

#LesTronchesDeCake #GuerreIsraelHamas #Gaza #Hamas

Choisissez le nombre d'étoiles pour noter cet article

Note moyenne 4.4 / 5. Nombre d'avis 7

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le/la premier(e) à noter cet article.

Laissez un commentaire

8 commentaires

Mazon 17 octobre 2023 - 11h19

Juste pour faire réfléchir sur une condamnation rapide des propos de LFI :
https://www.facebook.com/reel/705528674968927/

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 17 octobre 2023 - 12h10

Merci pour ce complément d’info qui porte en effet à réfléchir. Tout n’y est pas dénué de fondement.
Encore merci pour cette publication qui éclaire le débat. J’apporte néanmoins moi aussi un complément d’enquête qui bouscule quelque peu le raisonnement Mélenchoniste :
Tentative de définition du terrorisme par les Nations unies
La Convention internationale du 9 décembre 1999 pour la répression du financement du terrorisme définit, dans son article 2.1 (b), un acte terroriste comme « tout acte destiné à tuer ou blesser grièvement un civil ou toute autre personne qui ne participe pas directement aux hostilités dans une situation de conflit armé, lorsque, par sa nature ou par son contexte, cet acte vise à intimider une population ou à contraindre un gouvernement ou une organisation internationale à accomplir ou à s’abstenir d’accomplir un acte quelconque ».

Réponse
Zoiseau 17 octobre 2023 - 17h31

Excellent article que je partage totalement !
Je lisais récemment un article expliquant qu’Israël tissait des liens économiques avec des pays Arabes ce qui déplaisait bcp aux membres du Hamas, en perte de vitesse, dont le seule fond de commerce réside dans la haine soigneusement entretenue entre les Juifs et les Arabes.
Cette agression bestiale tombe à point pour ranimer la flamme !
Bref le Hamas aura voulu redorer son blason au prix de milliers de morts autant chez les Israëliens que leurs « frères »… 
Une autre chose à noter c’est que derrrière la plupart des foyers de guerre et de haine dans le monde il y a l’Islam radicalisé… je n’exprimerai pas plus ma pensée car mes propos deviendraient politiquement incorrectes !

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 17 octobre 2023 - 18h24

alors merci d’avoir exprimé ce point de vue engagé.
A la semaine prochaine, si tu le veux bien Zoiseau rare.

Réponse
luidgi 19 octobre 2023 - 8h25

t’es chrétien ? ” non ” , alors tu es protestant ? ” non ” , ah ben t’es islamiste ? ” non ” bouddhiste ? ” non plus ” alors t’es rien ? ” oui , c’est ça , je suis terrien ” … toutes ces religions qui prônent la paix sont toutes entachées de guerres … et quand je pense que le Qatar finance le Hamas sous le regard bienveillant de B.NETANYOU pensant acheter ainsi la paix sociale : décidément , il n’y a pas beaucoup d ‘espoir sur l’humanisme … snif…

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 19 octobre 2023 - 19h00

Bravo ! Du coup, moi aussi je pleure avec toi. snif !

Réponse
Bernard56 21 octobre 2023 - 16h23

Sujet sensible, pour ne pas dire explosif, quant à cette situation au Moyen-Orient, datant du 14 mai 1948, date de la proclamation de l’État d’Israël par David Ben Gourion et début de la première guerre israélo-arabe, qui contraint les Palestiniens à s’exiler massivement ; et début du long conflit israélo-palestinien. Mais dont l’origine remonte déjà à 1920, année au cours de laquelle la Société des nations (qui deviendra par la suite l’ONU) confie à la Grande Bretagne le mandat sur la Palestine, après la défaite de l’Empire ottoman.
La création d’Etat palestinien en 1988 a été compromise de fait par la prise de contrôle de la bande de Gaza en 2007 par le Hamas, (créé fin 1987), tandis que le Fatha dirige l’Autorité palestinienne en Cisjordanie.
Une succession de conflits, entrecoupés d’accords et de cessez-le-feu et qui perdurent depuis 75 années, entretenus par la « mésentente » et les intérêts divergents entre pays arabes de la région.
L’UE et d’autres pays occidentaux considèrent le Hamas comme une organisation terroriste, soutenue par certains pays arabes avec lesquels l’UE n’en continue pas moins à entretenir certaines relations. Le Hamas a confirmé malheureusement cette qualification par son type d’actions le 7 octobre dernier, s’en prenant essentiellement à une population civile.
En raison des ressources pétrolières et gazières indispensables au fonctionnement de l’économie mondiale et plus particulièrement de nombre de pays occidentaux, dont l’UE, ces derniers subissent de plein fouet l’effet papillon de ces conflits.
Pour combien d’années encore ?
Pour clore mon avis sur ce sujet, si sensible, je suis d’accord avec Blaireau, en ce qui concerne les bombes… sexuelles !

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 23 octobre 2023 - 12h08

Merci beaucoup pour ce rappel historique toujous nécessaire à la compréhension du présent.
A bientôt.

Réponse

A découvrir et à lire sans modération