Accueil Écologie Vote sur les cornes des vaches.
Suisse un vote bien vache ruminée par les Elites

Vote sur les cornes des vaches.

Suisse un vote bien vache.

par

Les personnages                   et                      Qui sommes-nous ?


Suisse un Vote sur les cornes des vaches, bien ruminé par les Elites.

 

La Suisse quel beau pays, l’air y est vif comme une pastille de menthe et les cerveaux lents comme une pensée d’oursin. Les décisions y sont si longues que le jet d’eau de Genève reste le plus haut édifice jamais réalisé de la Confédération Helvétique.
Et pourtant le 25 novembre* les neurones suisses vont être bien agités car ils sont appelés aux urnes pour voter sur les cornes des vaches. Voilà une sacrée vacherie bien ruminée par leurs élites.

Et au Balto ça broute déjà fort avec nos Tronches de Cake toujours bien vaches.

 

Blaireau – J’ai appris que les descendants de Guillaume Tell, nos cousins suisses, vont voter pour décider si leurs vaches doivent conserver ou pas leurs cornes !

Huby – Ah bon ! J’ignorais que ce peuple amoureux de ses vaches les écornait et se posait la question s’il fallait poursuivre cette mutilation tant physique qu’esthétique.

ARCHIBALD – De ce que j’en sais, trois vaches sur quatre ne portent plus de cornes. D’après les sondages, il semblerait que l’écornage l’emporte sur les vaches à cornes d’autant que les Autorités fédérales ont donné un avis allant dans ce sens. Selon eux, l’avantage de ces ruminants sans cornes limite les risques de blessures tant pour les bêtes elles-mêmes que pour les agriculteurs.

Blaireau – Si les paysans trouvent dangereux d’élever des vaches qu’ils se lancent dans le lapin. Les coups de corne sont peu fréquents, sauf peut-être avec les femelles cocues.

Cake 40 – Les cornes sont redoutables pour l’éleveur, sans doute, mais les coups de pied le sont tout autant, faudra-t-il pour ce motif leur couper les pattes ? La queue quant à elle reste un risque qu’il faudra soumettre à l’appréciation du rabin.

Madgic – Quelle bêtise cette mutilation. La corne est un organe vivant sensitif que l’on vient brûler à la racine. Les stigmates ainsi générés rappelleront à vie l’idiotie de cette amputation. Anesthésiées, les bêtes ne sentent rien, selon les bourreaux.

Huby – Je ne comprends pas cette obstination humaine à toujours vouloir détruire ce que la nature nous a donné. Cela fait des millénaires que nos vaches ont des cornes et que nous les aimons notamment pour cela. Pourquoi faut-il que des abrutis les mutilent, au nom de quel droit ?

Cake 40 – Leurs femmes, s’ils en ont, leur coupent-elles les burnes au motif qu’ils peuvent être menaçants pour leur tranquillité sexuelle ?

Blaireau – Moi, j’aime les vaches et j’espère qu’elles ruminent déjà leur vengeance. C’est un animal placide qui regarde passer tranquillement les automobilistes en voyant en chacun d’entre eux un collègue – des vaches à lait qui roulent.

Magmax – Quant à moi, je me suis toujours demandé ce que foutait avec cette vache le mec qui a découvert le lait ?

ARCHIBALD – On peut s’interroger en effet, de même on peut observer que la Vache qui Rit avec ses cornes rayonnantes aura duré bien plus longtemps que les Beatles.

*résultat du vote non aux vaches à cornes

A la semaine prochaine  …

                                               

Maintenant à vous de poster un commentaire et de noter l’article (ci-dessous)    


Sur le même thème  (cliquez sur le lien) 

Poussins broyés vivants

Un chien meurt traîné par une voiture

We are the champions

[ivory-search id=”10856″ title=”Default Search Form”]

 


Sources : France 3      24 heures       swissinfo.ch

#LesTronchesDeCake #suisse #EcornageDesVaches #BienEtreAnimal

Choisissez le nombre d'étoiles pour noter cet article

Note moyenne 5 / 5. Nombre d'avis 1

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le/la premier(e) à noter cet article.

Laissez un commentaire

7 commentaires

Zoiseau 28 novembre 2018 - 17h25

Il semblerait que la culture des escargots soit la filière idéale pour nos amis suisses…
C’est un animal très lent en parfaite harmonie avec le tempérament helvétique, leurs cornes ne sont pas dangereuses car ils auront le temps d’esquiver les coups.

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 29 novembre 2018 - 12h10

Bravo, c’est une super suggestion. Merci pour eux.

Réponse
GUY BENICHOU 28 novembre 2018 - 22h18

Ce qui serait encore plus logique, c’est de voter l’obligation aux ministres suisses de s’émasculer cela serait la seule façons que les cons ne se reproduisent plus!

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 29 novembre 2018 - 12h09

Bonne idée, et moi j’achète.

Réponse
Anonyme 29 novembre 2018 - 9h59

Fils de paysan j ai toujours vu des cornes a des vaches. Pourquoi les couper et a tous ces guignols qui veulent faire ça si a eux-mêmes on leur coupé les claoui la il ne pourrait plus baiser pourquoi pas un référendum la dessus cela les ferais peut être réfléchir sur ce sujet la ???

Réponse
les Tronches de Cake
Trugluff 29 novembre 2018 - 12h09

Je vote pour et je prendrai même les photos.

Réponse
Rocky des bois 29 novembre 2018 - 20h11

Il faudrait surtout, à tous ces penseurs, leur couper les C….. Effectivement après analyse, c’est bien plus dangereux que des cornes dès lors qu’on ne s’en sert pas à bon escient…et c’est bien plus ridicule d’en voir pendre que d’en voir fièrement dressees sur des tetes ( A vous d’imaginer ce qui vous arrange…)

Réponse

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 17ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non ! Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons. A lire sans modération et à partager.