Accueil Actualité Poussins broyés vivants.
poussins broyés vivants

Poussins broyés vivants.

par Trugluff

Poussins broyés vivants: Une honte pour notre Civilisation.

 

Pythagore disait : “Tant que les hommes massacreront les bêtes, ils s’entre-tueront.

Alors nous n’avons pas fini de nous massacrer quand j’observe juste un fait en France : les 50 millions de poussins mâle broyés vivants. Oui, vous avez bien lu !

Concrètement, les poussins éclosent dans des couvoirs, les femelles sont vendues dans des élevages pour devenir de futures poules pondeuses. Quant aux mâles, ils sont tués au motif qu’il n’est pas rentable de les nourrir, car ils ne pondent pas. Quant à leur chair, elle est moins savoureuse comparée à celle des poulets. c.q.f.d : ce qu’il faut détruire

Tout n’est peut-être pas perdu ; ces éleveurs fous ont tout de même compris que ce n’est pas en écrasant une poule mouillée qu’ils auront une omelette baveuse.

Pas d’œufs brouillés mais eux broyés.

 

Huby – Notre civilisation qui n’a de civilisé que le nom, devient folle. Je viens d’apprendre que dans notre beau pays des Droits de l’Homme, la filière de l’élevage intensif envoie 50 millions de poussins vivants se faire broyer ! Mais quel esprit humain, normalement constitué, peut prendre une décision pareille et vivre avec ?

Blaireau – Une chose est sûre, il n’a pas inventé la poudre le mec. Mais vu sa tronche il n’était pas loin quand ça a explosé..

ARCHIBALD – Je comprends ton écœurement face à une telle cruauté mais la castration à vif des porcelets, ce n’est pas mâle non plus question bien-être animal ! Coupons court à la castration à vif. Que l’on castre certaines espèces pour optimiser la viande, je peux le comprendre, ce que ne comprends pas c’est la pratique à vif. Ce que je ne comprends pas c’est cette assimilation de l’espèce animale à un objet manufacturé, trié, stocké, livré ou jeté le tout exempt de toute douleur et d’âme.

Madgic – Tout un programme, une véritable doctrine fasciste : une âme saine dans un porcin.

ARCHIBALD – Face à ces pratiques très controversées d’élevage, si tant est que l’on appelle cela de l’élevage, le Ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a annoncé la mise à l’arrêt de ces pratiques fin 2021 ! Un peu moins de deux ans à attendre. Dommage qu’il n’y en ait pas un dans le lot qui se nomme François Fillon ! Cela aurait été réglé en moins d’une semaine.

Magmax – Pourquoi se presser ? L’élevage en batterie, pour les cochons … d’accord c’est moche, mais pour les poussins on s’en fout, ils n’ont pas de système nerveux !

Blaireau – Du reste, il n’y a qu’à Pâques que l’on pense à eux, le reste du temps on mange leurs mères.

Cake 40 – Ne nous voilons pas la face devant autant d’ignominie, il nous faut manger certes, mais en respectant l’animal. N’oublions surtout pas, la patrie du cochon se trouve partout où il y a des glands.

Blaireau – … et des glands cons, bien pire que les p’tits cons. Je vous rappelle les p’tits Gars, la principale activité du porc, c’est la charcuterie.

ARCHIBALD – Désappointé, j’observe tous ces animaux abandonnés par la morale de l’Homme, n’ont pas de meilleur refuge que dans le pâté.

Magmax – Et pour le porc, une fois transformé en terrine, ça devient un porc ex-porc.

 

Joyeuses Pâques à toutes et tous.



 

Maintenant, user de votre droit de réponse en utilisant les commentaires, juste en dessous, et faites connaître votre opinion. Ensemble nous sommes plus forts.

 

#LesTronchesDeCake #PoussinsBroyés #CastrationAvifPorcelets #BienEtreAnimal

Sur le même thème  (cliquez sur le lien)

Gaspillage et abattage industriel

Pratiques halal et casher

We are the champions

 

Sources :  MOUV’    Le Monde    franceinfo   


Merci de poster un commentaire (ci-dessous)

Laissez un commentaire

2 commentaires

Charles Hulsmans 13 avril 2020 - 11 h 53 min

Avant la guerre, au poids, le bovin autonome sur son pré valait moins cher que la volaille qui demandait de l’attention.
Puis les batteries du conflit furent recyclées dans l’élevage moderne.
Dans les années soixante, de l’étable à l’étal, tout se faisait encore à la main ; je le sais.
Tuer les animaux avec tout le respect qui leur semble dû, n’était parmi mes meilleures vacances.
Mais ce qui se passe aujourd’hui donne la chair de poule.

Réponse
Trugluff 13 avril 2020 - 13 h 08 min

C’est bien dit, comme toujours.

Réponse

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 13ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.