Accueil Actualité Marques avenue
Marques avenue

Marques avenue

par Trugluff
Marques avenue
Marques a venu mais pas resté

C’est en l’an de grâce 2007, période avancée de notre Civilisation, qu’Huby rejoint son ami ARCHIBALD sur le parvis de la Clostro pour parler de Marques avenue.

 
Huby – J’suis vraiment écœuré de la vie. 
 
ARCHIBALD – Qu’est-ci qui t’arrive Huby, toi d’ordinaire si réfléchie et circonspecte. 
 
Huby – Tu sais qu’il était prévu au niveau des communes locales que MARQUES Avenue, ceux vendent au prix d’usines des vêtements de marque, s’installe sur l’ancien site industriel du fabricant de gâteaux LU
 
ARCHIBALD – Oui j’en ai entendu parler et alors ! 
 
Huby – L’autre média-con de Manu TANGO le maire de VERY au motif qu’il voulait protéger ses commerçants de la CLOSTRO a refusé leur installation sur la communauté d’agglo. Adieu impôts, taxes pro, emplois, etc. Sur ce point on ne l’a pas entendu ramener sa flûte devant les caméras lui qui d’habitude lutte contre ta connerie pour t’imposer la sienne. Ben du coup le maire de PANIER, le fabricant de deltaplanes, a récupéré le bébé sur sa commune. 
 
ARCHIBALD – Du coup la CLOSTRO supportera une concurrence encore plus proche mais cette fois ne passez pas à la case départ, ne prenez pas 20 000 euros ! Heureusement que le mec est intelligent car s’il était con on aurait pu s’attendre à pire ! 
 
Huby – Pour moi ce n’est pas un faux con, mais un vrai con ! 
 
ARCHIBALD – Pour le cas, j’ai le sentiment que le fait de le traiter de con n’est pas un outrage mais un diagnostic. 
 
à la next…
#LesTronchesDeCake #MarquesAvenue #CorbeilEssonnes #ManuelValls

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 13ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.