Accueil Actualité Nouvelle génération
Nouvelle génération

Nouvelle génération

par Trugluff
Nouvelle génération
code barre.con

C’est en l’an de grâce 2007, période avancée de notre Civilisation, ARCHIBALD attablé au bar du Balto de la Clostro est en pleine conversation avec son cousin Childéric de 15 ans son aîné. Le rencontre de la Nouvelle génération et de l’ancienne.

 

 
ARCHIBALD – Toi qui es vieux, tu étais un gamin dans la fin des années 70, comment as-tu fait pour survivre ???
Enfant, tu allais dans des voitures sans ceintures de sécurité, ni airbags.
Ton berceau était peint avec des couleurs brillantes à base de plomb !
Il n’y avait pas de bouchons de sécurité sur les bouteilles de médicaments, ni sur les tiroirs ou les portes…
Quand tu partais à vélo, tu n’avais ni casque, ni protection pour les coudes ou les genoux.
Tes parents ne portaient pas plainte contre le Maire parce qu’il y avait un trou dans le goudron qui t’avait fait tomber.
Tu buvais de l’eau du robinet du jardin ou de la cave, jusqu’à ce que tu n’aies plus soif. Tu n’avais pas de bouteille d’eau minérale.
Tu mettais des heures à construire des voitures avec des caisses et des tuyaux qui ne respectaient pas les normes AFNOR ou CE.
Le SAMU n’intervenait pas à chaque chute.
Tu allais à l’école pour travailler et apprendre et non pour « développer ton potentiel de créativité ». 
Lorsque tu ne travaillais pas, l’instit te donnait des punitions ou des coups de règles sur les doigts. Tes parents ne sont jamais aller porter plainte. Ils savaient que tu l’avais mérité. 
Childéric – Je peux même te dire qu’on n’avait pas de portable … on écrivait des lettres et des cartes postales.
On se coupait, on se cassait une jambe ou des dents, mais, il n’y a jamais eu de plainte pour ces accidents. Personne n’était coupable… seulement nous-mêmes.
On jouait aux gendarmes et aux voleurs, on jouait avec des pétards, on n’a jamais fait brûler de voitures.
On partageait un Coca entre quatre… On buvait tous à la même bouteille et personne n’est mort pour ça.
On n’avait pas de Play Stations, MP3, Nintendo 64, XBoxs, 99 chaînes de TV par câble, son “surround”, ordis, “Chat”, Internet, etc … mais on avait de vrais amis.
On sortait, on prenait nos vélos ou on marchait jusqu’à chez nos copains, on n’envoyait pas un Wizz sur MSN.
Nos copains s’appelaient, Michaël, Jacques, Stéphanie et non Sacha31, Labelle75 ou Slup@XX.
On jouait avec des bâtons, des balles de tennis, aux policiers et aux voleurs, à cache-cache, au football, au ballon prisonnier et non aux SIM ’S ou à Second Life.
Certains n’étaient pas de très bons élèves, ils devaient simplement redoubler l’année quand ils ne réussissaient pas. Personne n’allait chez le psychologue, ni le psychopédagogue. Simplement, on redoublait et on avait une deuxième chance. Ceux qui ne voulaient pas faire d’études partaient en apprentissage. Ce n’était pas une sanction.
On a fait l’expérience de la liberté, des succès et des échecs, des responsabilités … et on a appris à se débrouiller.
Tu n’es pas de cette génération ? Mais si tu l’étais, je te dirais de prendre une minute de réflexion et de comparer tes actions d’aujourd’hui à tes rêves d’hier.
ARCHIBALD – Peut-être pendant quelques instants parviendrais-je à oublier ma vie agitée pour  redevenir un enfant d’autrefois… 
 


à la next…

 

#LesTronchesDeCake #NouvelleGénération #SMS #codeBarre

3 commentaires

balsatorus 31 décembre 2007 - 8 h 18 min

Tu sais Archi , moi j’étais gamin pendant le 2eme guerre mondiale , c’était encore plus dur que dans les années 70 et pourtant il y a plein de vieux cons comme moi qui ont traversés cette guerre pour retomber dans une autre , celle d’Algérie !
Ce qui nous a sauvé c’est l’imagination .
Mais le blog c’est tout de même pas mal . J’ai connu aussi la grande époque de la C.B .
Salut Archibald . Mon troquet c’est ” La Taverne à Balsy” avec de sacrés personnages …….Amitié et Bonne année .
Jean .

Circé 22 décembre 2007 - 3 h 44 min

Un peu bizarre le ton.
Il me semble aussi que j’avais des amis se prénommant Mohamed ou Yasmina et effectivement nous jouions ensemble.
Je ne suis pas sure pour autant que les redoublements donnés à qui mieux mieux aient été des deuxième chance, par contre orienter les enfants d’ouvriers vers les apprentissages et les usines, oui bien sûr j’ai connu !!!!
Je n’ai jamais retrouvé des enfants se prénommant Nicolas et Sarkozy de son patronyme en apprentissage par exemple…
Quand aux parents plan-plan qui ne font passer que leurs vieux souvenirs du style de mon temps… et non les luttes pour garder ce que leurs propres parents, grands-parents ont acquis, berk berk…
Et pourquoi pas en guise de fin ‘Il leur faudrait une bonne guerre pour leur remettre les idées d’aplomb” comme j’entendais dans la bouche de tous les petits fachos de service de cette époque bénie ?

Oncle Dan 29 novembre 2007 - 0 h 46 min

… et on n’avait pas de blog ! Mrd alors !

Les commentaires sont fermés.

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 13ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.