Le Bobo Olivier Besancenot, l’attaque du fourre-cons postal

Le Bobo Olivier Besancenot, l’attaque du fourre-cons postal

Comme tous les matins les lumières s’allument sur le Balto et fait rayonner son vieux zinc griffé par le temps. Toutes ses griffures portent le poids des souvenirs que les vapeurs d’alcool n’ont pas effacé du cœur des hommes. Ces hommes qui en frappant les verres l’un contre l’autre hypnotisent la vie, comme le rêve illusionne la réalité.

 

Cake 40  « Salut Roger. Tient, je suis le premier aujourd’hui ? »

Roger le patron du Balto  « Pour une fois tu es le premier. Je vois que tu as bien récupéré de ta soirée, tant mieux ! »

Cake 40  « J’ai sans doute un peu forcé hier soir mais tu n’es pas prêt de me voir ivre. »

Roger  « Super ! Mais je connais la chanson. Beaucoup pensent que l’on n’est pas ivre tant qu’on peut rester allongé par terre sans avoir besoin de se tenir au plancher. »

Cake 40  « Tu as raison papa Roger mais quand on a des copains l’organe du sentiment ce n’est pas le cœur, c’est le foie. En parlant plus sérieusement tu as regardé l’émission de Drucker « vivement le septième jour » qui avait pour invité le petit postier à la gueule d’ange ? »

Roger  « Non je n’ai pas eu le temps de regarder, je bosse moi Môsieur !… »

Cake 40  « Eh ! Bien je vais te faire un résumé et une explication de texte que les médias se sont bien gardés de faire. Etonnante cette discrétion autour du leader de feu la Ligue Communiste Révolutionnaire. Organe de gauche extrême qui soutient des criminels et encourage sans cesse la révolte ! Je suis étonné du peu de vagues autour de ce dangereux personnage, le seul capable de faire pleurer des oignons ! »

Roger  « J’entends déjà  le bruit des bottes de ces extrémistes. »

Cake 40  « Ce n’est pas sur ! Ils mettent des chaussons. Comment Besancenot a-t-il progressé aussi vite dans la hiérarchie de son parti jusqu’à en devenir le candidat à la Présidentielle ? Il a eu pour compagne la fille d’Alain KRIVINE, fondateur de la LCR et encore le véritable « boss » … »

Roger  « … le véritable boche du parti ? »

Cake 40  « Oui ! Le petit postier a rompu il y a 3 ans mais il est resté proche du beau-papa. Et en quelques années il devenu le porte-parole de ce parti grâce à l’action efficace du beau-père. La solidarité d’accord, mais d’abord en famille ! »

Roger  « Où Besancenot travaille-t-il réellement ? »

Cake 40  « A cette question, Besancenot parle de salaire de moins de 1200 euros à La Poste. »

Roger  « Même dans le camp de la contestation on nous prend pour des cons ! Nous devons certainement l’être un petit peu. »

Cake 40  « Toi c’est sur, pour ce qui me concerne laisse-moi le doute. Pourtant la réalité est un peu différente, Besancenot n’est à La Poste de Neuilly-sur-Seine que pour les médias, c’est-à-dire, quasiment jamais. Il est surtout rémunéré par le parti. Il a touché très régulièrement une indemnité de 5000 euros mensuels d’assistant parlementaire européen lorsque Alain KRIVINE était Député européen. Pour son patrimoine Besancenot parle avec modestie d’un petit studio dans le 18ème arrondissement populaire de Paris. Le journaliste ou le lecteur avisé ira voir sur place: un appartement en réalité de bonne taille et dans le quartier du Sacré Cœur en plein Montmartre. Le quartier le plus cher du 18ème et le plus recherché des Bobos* parisiens. Il en est du reste propriétaire. Un salaire à vie de postier n’y suffirait pas ! »

Roger  « Si c’est vrai, comment expliquer ce black-out médiatique sur Besancenot ? »

Cake 40  « C’est simple, le p’tit Besancenot a épousé Stéphanie Chevrier, qui est l’une des principales éditrices de Paris, appartenant à la direction de Flammarion. Pour lui c’est tout bénef ! Elle a plusieurs avantages: c’est l’un des plus hauts salaires de l’édition mais c’est surtout une habituée des médias. Ancienne compagne du chanteur Yves Simon, elle a construit sa carrière sur les relations avec la presse. Dirigeant une armée d’attachées de presse, elle a certains moyens de pression et de rétribution, ce qui incite sans doute les journalistes à modérer leurs attaques jusqu’au silence. »

Cake 40 en s’adressant à nos lecteurs  « Tous ces faits sont strictement exacts, vous pouvez en parler autour de vous puisque la presse française oublie de faire son travail complètement. Presse qui roule n’amasse pas mousse. »

Roger  « En attendant que nos lecteurs diffusent cette information, le mieux pour faire de l’audimat au Balto c’est encore de payer un coup ! Alors tournée générale. »

Cake 40  « Mais je suis tout seul, bonjour la tournée générale… »

Roger  « Soyons fous ! J’ai dit tournée générale, et toi retiens bien que quand je serai vieux je veux mourir au bistrot, comme Molière. »

*bourgeois bohème

 

à la semaine prochaine …


… sur nos lignes 

13 Commentaires

  • bonjour !!
    oui c’est connu pour la femme du petit facteur – qui n’a pas dû distribuer beaucoup de courrier dans sa carière à la poste –
    il est riche !!! un appart de luxe !!!
    pauvre petit facteur –

    bises lady marianne
    tournée générale de ma part !!

  • C’est vrai que la presse ne fait pas son boulot, mais franchement, je ne crois pas que la LCR soit un danger pour la démocratie chez nous, leur audiance est bien trop limitée. La menace est ailleurs. Ceci dit, c’est évident que les leaders de ces mouvements sont des bobos et je pense qu’ils ne trompent pas grand monde, enfin je l’espère.

  • Oui, ces infos ont pas mal circulé… Moi, ce qui m’embarasse avec Besancenot, c’est le soutien affiché à JM Rouillan d’une part et son refus de toute alliance, ce qui me paraît suspect. Peut-être devrait-il relire « la ferme des animaux » de G Orwell…

  • Je savais que, un jour où l’on apprend pas est un jour où l’on meurt un peu, et bien, je vais passer plus de temps au Balto, je vivrai vieux comme ça!
    « L’abus d’alccol est dangereux pour la santé biensûr! »

  • J’aime beaucoup ton Blog et la subtilité avec laquelle tu joue remarquablement bien avec les mots. Smack Ugly Gloupie

  • c’est bien connu que la presse écrite ou visuelle nous balade et ne nous raconte que ce qu’elle veut ou que ce qu’on veut qu’elle nous dise ! on nous prend pour des cons depuis longtemps l’essentiel est de ne pas tout croire et de savoir lire ou entendre entre les lignes ou encore d’aller vérifier par soi même
    ça s’appelle de la manipulation…
    heureusement qu’il y a encore quelques personnes comme ton équipe, moi et d’autres qui ne se laissent pas rouler dans la farine !
    bizzzzz

  • Si tu risques de croiser quelqu’un qui veut faire ton bonheur,  change de trottoir. (Henri Jeanson)
    En politique, l’altruisme est rarement désintéressé.

  • bonjour , j’avais effectivement entendu parle de ce Monsieur et de ses revenus…. bon qu’y pouvons nous !!!!!!je crois que pas grand choses est  bien autour de nous…bonne journée

  • eh bé ! on en apprends des choses au bistrot
    bisous
    cerisette

  • En politique, rien ni personne n’est blanc comme neige…
    Il y a même plusieurs couleurs : vert, rose, bleu…pourquoi pas rouge ?

  • on en apprend tous les jours!

Les commentaires sont clos