Accueil Politique La retraite à 65 ans.
La retraite à 65 ans

La retraite à 65 ans.

par Trugluff

La retraite à 65 ans, aux larmes citoyens.

 

Les banderoles se froissent sur les certitudes des uns et les espoirs des autres. Les manifs se sont dispersées dans un désordre qui rappelle une course de morpions se shampouinant à la Marie Rose. Chacun est reparti gonflé d’une conviction collective qui prend valeur de Loi renforcée du plaisir d’élargir le mécontentement général.

 

Devant la contestation générale, les bières du Balto n’ont qu’à bien se tenir avant de battre la retraite, La retraite à 65 ans bien sûr. 

La retraite à 65 ans

 

Madgic – C’est incroyable ce Président qui est élu pour un programme et qui s’oblige à marquer son quinquennat par une réforme obsessionnelle des retraites par l’allongement du temps de travail. 

Cake 40 – Toi le Continental de la contestation, je te trouve un pneu gonflé ; faire référence aux engagements de Sarko pour justifier ton mécontentement… D’ordinaire tu n’entends que les mots d’ordre et de désordre exhortés de ton parti. Toi et tes copains vous ne faites jamais preuve d’imagination pour proposer quoi que ce soit. Quand on est dans l’opposition il faut s’opposer : le Point sait tout. 

Madgic – Pff ff ! Quelle désolation ce discours de petit bourgeois qui n’apporte rien d’autre que la consternation d’un raisonnement étriqué qui se ramollit aussi vite qu’une érection de pensée dans ton cerveau d’eunuque ! 

Blaireau Eh ! Doucement les eunuques ne vous battez pas, je ne voudrais être témoin d’un combat sans gland. 

Cake 40 – Eh! Bien tu vois Madgic c’est précisément cela mon point de désaccord avec toi ; des belles phrases jamais suivies de solutions constructives. Les retraites ça fait des décennies que les politiques en parlent en prévenant de l’implosion du système par répartition, mais personne ne veut prendre la patate chaude. Il n’est pas besoin d’avoir fait l’ENA pour comprendre qu’en vivant plus vieux et en commençant à travailler plus tard il faut travailler plus longtemps. 

Blaireau – Faut quand même reconnaître pour le cas où t’es chômeur, t’es chômeur jusqu’à 65 ans. 

Magmax – La retraite à 65 ans… même la retraite de Russie, ils ont fini plus tôt. Moi, je m’en fous s’ils augmentent le temps de travail, j’augmenterai le temps de faire semblant de bosser… 

Madgic – Tu feras comme tu peux, mais ce n’est pas en travaillant plus longtemps que l’on aidera les jeunes à trouver un emploi, n’est-ce pas Moonsieuuur l’égoïste bourgeois ! 

Cake 40 – Pour libérer des emplois fais comme moi, vieillis ! 

ARCHIBALD – Il convient dans ce débat, d’admettre objectivement que ce ne sont pas les propositions constructives, argumentées et chiffrées qui brillent de leur présence. Ne nous y trompons pas, si aujourd’hui nos comptes retraites sont en déficit ce sont nos enfants qui paieront capital et intérêts. La faute revient aux dirigeants politiques qui ont décidé l’abaissement de l’âge de la retraite de 65 à 60 ans, en 1981. Aucune estimation chiffrée n’a été faite sauf celle qui consiste à compter ses électeurs. 

Huby – C’est stupéfiant de constater qu’aucun média n’ait désigné les fautifs de cette situation, parce qu’il en existe bien des fautifs. La chasse aux coupables n’a pas eu lieu, pourquoi ? Quels amis veut-on protéger ? Tout çà dans l’intérêt supérieur du Pays ? Il existe en France une sorte d’impunité totale pour les politiques qui décident des conneries dont les conséquences sont d’un coût abyssal pour notre économie. C’est l’omerta, on croirait un silence mafieux. 

Magmax – A force d’entendre des travailleurs dire « vivement la retraite » je vais finir par croire que pour le Français, la retraite est le but suprême de son existence. C’est à se demander s’il ne trépigne pas d’impatience à l’idée de mastiquer avec ses gencives. 

Cake 40 – Les responsables politiques ne veulent pas se rencontrer sur un plateau TV pour débattre. Faut-il vraiment qu’il n’y ait pas beaucoup d’autre réponse à formuler, sinon pourquoi priver le Peuple d’une bonne solution s’il y en a une ? 

Blaireau – Il apparaît clairement trois grandes époques pour la Gaulle ; l’âge de pierre, l’âge du fer et l’âge de la retraite. 

Huby – Je hais l’âge de la retraite. La retraite, qu’est-ce donc sinon la permission officielle de rouiller. 

ARCHIBALD – Etre ou retraite, là est la question ! 



 

Maintenant, user de votre droit de réponse en utilisant les commentaires, juste en dessous, et faites connaître votre opinion. Ensemble nous sommes plus forts.

 

#LesTronchesDeCake #LaRetraiteA65Ans #AgedeLaRetraite #DépartALaRetraite

Sur le même thème  (cliquez sur le lien)

Allongement du départ à la retraite

Grève à la RATP pour les retraites

Les vieux ces jeunes de plus de 50 ans

 

Sources :  Retraite.com


Merci de poster un commentaire (ci-dessous)

close

Je m'abonne

dans le strict respect de la RGPD

Nous gardons vos données privées et ne les partageons pas. Seules les tierces parties qui rendent ce service possible y ont accès.

0 0 votes
Évaluation de l'article
4 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 14ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.