Accueil Politique Allongement du départ à la retraite.
Allongement du départ à la retraite

Allongement du départ à la retraite.

par Trugluff

Allongement du départ à la retraite, les taux de retraite se resserrent.

 

Ce matin le rideau métallique du Balto se lève comme un bâillement d’étudiant qui écoute une conférence de Balladur sur la fécondation in-vitro des libellules en haute montagne.

 La journée promet d’être belle. L’exception française est en marche, transformer une journée de grève en journée d’action pour la suppression de l’Allongement du départ à la retraite.

 

Huby – Y’en a marre de ces grèves qui ne servent à rien. On manifeste en brandissant des banderoles qui louent la solidarité alors même qu’elle n’existe pas, il n’existe qu’une coalition d’égoïsmes. Chacun reste avec les autres pour se sauver soi-même. 

Madgic – Je ne suis pas du tout d’accord avec toi si l’on ne se mobilise pas, jamais rien ne changera. 

ARCHIBALD – Mais rien ne change jamais et rien ne changera tant que les motifs qui conduisent les foules seront fondés sur le mensonge et l’imbécillité. Comme dans les stations service, il n’y a plus de bon sens. 

Madgic – Pourquoi dis-tu cela ? 

ARCHIBALD – Tout le monde sait, la gauche, la droite et le milieu, que le régime des retraites est en déficit et pour payer l’Etat s’endette. Nous voyons nos voisins Allemands, Anglais, Espagnols et d’autres passer l’âge de la retraite à 65 ans. La durée de vie s’allonge… 

Magmax – Tant mieux ! Comme ça je serais mort moins longtemps ! 

Blaireau – 62 ans ? Pourquoi pas 69 ? Quitte à se faire baiser…

ARCHIBALD – Avec un peu d’intelligence on peut sans doute considérer que le temps de travail puisse lui aussi s’allonger. Alors pourquoi les partis nient-ils cette évidence en public et l’admettent-ils dans la coulisse ? D’ailleurs pourquoi n’en ont-ils pas débattu à la TV ? Ce climat politique devient incompréhensible, quand une partie des Français dit blanc on souffle noir à l’autre. C’est un débat qui devient inintelligible et inaudible qui de surcroît vient à opposer une moitié du pays à l’autre. Pour la doctrine ou le dogme politique on en viendrait à se fâcher les uns contre les autres alors que c’est ensemble qu’il nous faudra payer les déficits. Absurde posture politique ! 

Cake 40 – Le discours politicien est destiné à donner aux mensonges l’écho de la vérité, à rendre l’échec respectable et à donner l’apparence de la solidarité à un simple pet. 

Allongement du départ à la retraite

Madgic – Vous n’allez tout de même pas nier le mécontentement général ; les ambulanciers ruent dans les brancards, les bouchers défendent leur bifteck, les boulangers ont des problèmes croissants, les brasseurs sont sous pression, les cafetiers trinquent, les cheminots veulent conserver leur train de vie, les dessinateurs font grise mine, les électriciens entrent en résistance, les éleveurs de chiens sont aux abois, les éleveurs de poules en ont assez de se faire plumer, les kinés se sont massés dans les cortèges, les pédicures travaillent d’arrache-pied quand les marchands de chaussures sont lassés, les syndicats d’EDF sont sous tension et les veilleurs de nuit en ont assez de vivre au jour le jour. 

Cake 40 – De ce point de vue je suis d’accord avec toi, il ne s’agit pas de nier l’évidence, il convient de combattre la connerie et l’instrumentalisation qui est faite autour d’un sujet sur lequel, j’en suis sûr, tous les hommes politiques … je fais peut-être une exception pour les femmes … 

Huby – Ecoute-moi ce misogyne ! 

Cake 40 – Misogyne moi ? Exact ! Je ne pardonne pas aux femmes d’aimer les hommes. Huby ne distrait pas mon cerveau de ce raisonnement qui pourrait faire défaut au pays. Je poursuis donc, et constate que les partis instrumentalisent les jeunes pour les faire manifester. Les adultes, à cours d’arguments mettent dans la mêlée les lycéens pour faire avancer leurs idées ! C’est possible une telle connerie ? En France, tout est possible. 

ARCHIBALD – En 1789 nous avons fait la révolution pour finalement parvenir à remplacer la dîme et la gabelle par la TVA et la CSG, à part cela qu’est-ce qui a changé ? 

Magmax – La vente en ligne des sex-toys sur Internet. 

Cake 40 – Décidément, les retraites c’est comme l’horizon, une ligne imaginaire qui recule autant que l’on avance. 



 

Maintenant, user de votre droit de réponse sur Allongement du départ à la retraite en utilisant les commentaires, juste en dessous, et faites connaître votre opinion. Ensemble nous sommes plus forts.

 

#LesTronchesDeCake #AllongementDuDépartALaRetraite #DuréeDeCotisationPourLaRetraite #AgeDépartALaRetraite

Sur le même thème  (cliquez sur le lien)

Grève à la RATP pour les retraites

Comparatif maisons de retraite et prisons

La retraite à 65 ans

 

Sources :  La CROIX


Merci de poster un commentaire (ci-dessous)

6 commentaires

cafardages 1 novembre 2010 - 9 h 19 min

ah ca remonte le moral ça tiens !

Coyote 30 octobre 2010 - 9 h 25 min

Cons-tribuables, mes frères, bonjour.

« Avec la retraite à 69 ans, on se fera sucer jusqu’à l’os! » « On n’a pas vu pire depuis la retraite de Russie! » « la 69 ans, on la prend dans les dents! » (je prépare les slogans de demain, histoire
de me dégourdir le neurone! … encore que la seule CGT à laquelle j’adhère signifie: Compagnons du Grand Trugluff)

Pouf-pouf!

Bien vu (encore!) la somme des individualismes! Les vrais élans de solidarité consisteraient à consentir tous à l’effort, plutot que de tenter de « sauvegarder des acquis personnels » car, après
tout, même si on admet conserver la retraite à 60 ans, il faudra

– soit la financer (voir article précédent, pour ceux que ça intéresse)

– soit rogner sur d’autres dépenses, toutes jugées aussi indispensables les unes que les autres (Combien d’hopitaux devra t’on fermer, ou de commissariats/brigades de gendarmeries, combien de
routes devra t’on se laisser se dégrader un an, deux ans, dix ans de plus??… vous croyez que tout ça n’aura pas d’incidence sur nos vies et celles de nos gosses?).

Evidemment, si on multiplie les raleurs sur des sujets locaux, ça les réduit au plan national (diviser pour régner?) et en général, les bouderies communales durent moins longtemps que les granges
facheries nationales (en tout cas, au JT 20 heures!) Alors réforme courageuse vs gouvernance médiatique?

Dans notre situation débitrice, le corps social n’a plus réellement le choix que sur le mode de paiement: le numéraire (augmentation/multiplication/diversification des
contributions) ou le troc (augmentation du temps de travail), en quelque sorte: la bourse ou la vie! – si quelqu’un a une autre idée… …-

mais à la fin, celui qui paye est, sera et restera, toujours le même: le contribuable consommateur qui bosse! (ben, oui, il ne faudrait pas croire qu’on va taxer le capital sans que les sociétés
réagissent, par l’augmentation de leurs prix, ou la délocalisation…ce qui serait pire, camarade chomeur!) Comme disait Coluche, « et qui c’est qui l’a dans le cul? C’est nous! …ceux qui
ont un cul! »

Finalement, comme les choses sont bien faites, les mêmes qui ralent aujourd’hui sont ceux qui beneficieront demain de la sauvegarde du système par répartition, et de pensions à peu près
décentes… sinon, comme disait la prévoyante Fourmi de La Fontaine à la bruyante Cigale: « vous chantiez? j’en suis fort aise! … eh bien, dansez, maintenant! » …ce qui était bien élégante
façon de l’envoyer se faire mettre

a1 2c4

Ô Trugluff! je n’arriverai décidément pas à lire un de tes article sans être atteint de logorrhée! 

LADY MARIANNE 29 octobre 2010 - 2 h 56 min

bonsoir et bravo pour cet article !
trés bien rédigé comme toujours !!!
si l’état payait les cotisations de ses employés ( depuis de années ) la sécu serait en pleine forme – et les caisses de retraite aussi – mais l’état  pred la liberté de ne pas reverser les
cotisations -si un pauvre artisan faisait la même chose — un efois pas pendant des années –
donc faute à qui ???
qu’ils paient leurs dettes !!!

bises   Lady M

Pangloss 28 octobre 2010 - 9 h 59 min

Excellent dans les pirouettes verbales. Il n’en reste pas moins que faire bosser les gens plus longtemps au prétexte que certains (seulement) d’entre eux vivront plus vieux est une escroquerie
intellectuelle.

vkarole 27 octobre 2010 - 0 h 17 min

des articles toujours aussi recherchés et véridiques  bonne soirée

Trugluff 27 octobre 2010 - 0 h 17 min

Merci VKarole pour ce compliment et j’espère à la next

Les commentaires sont fermés.

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 14ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.