Accueil Actualité La fin du confinement.
La fin du confinement

La fin du confinement.

par Trugluff

La fin du confinement pour un déconfinement de la fin.

 

Enfin, La fin du confinement dont l’Histoire retiendra deux choses sur l’ironie de cette période :

  1. être confiné chez soi par un Gouvernement « La République en Marche »,
  2. que nous sauvions des vies en restant allongés et confinés toute la journée. Durant notre belle jeunesse nos parents nous ont rabâché que nous n’arriverions à rien dans la vie en restant sur notre lit. Pauvres ignorants – les temps ont changé, aujourd’hui nous sauvons le monde en bullant !

Autres points positifs de cette pandémie qui, comme les attentats, pousse d’une part les touristes à rester en France quand d’autre part de nombreux parents prennent conscience que le problème, ce n’est pas l’enseignante.

Comme quoi, en chaque chose aussi négative soit-elle, nous pouvons en sortir du positif. Cela dépend essentiellement de notre volonté à voir la réalité autrement.

Blaireau – Ouf ! Vive le déconfinement, j’en avais assez de cette mise au placard. Ma seule sortie a été d’aller à l’hôpital … pour une fausse alerte je vous rassure. C’était cool, ils ont bien amélioré l’accueil – il y avait des Martiniquaises et des Guadeloupéennes toutes en costume folklorique : blouse verte, gants Mapa, balai et serpillière orange.

Magmax – Moi, je n’ai pas eu de fausse alerte, alors je n’ai pas bougé de chez moi. Alors quand j’ai pu, je suis allé faire le plein de courses. Attention, aux fausses infos qui circulent ! Pour faire ses courses, on nous a dit qu’un masque et des gants suffisaient … faux, ils m’ont trompé ! Quand je suis arrivé, tous les autres étaient habillés !!!

ARCHIBALD – Avec cette surinformation permanente, je crois que je deviens paranoïaque. Je viens de tousser devant mon PC et j’ai vu l’antivirus démarrer.  

Madgic – Bin moi c’est comme toi, je deviens parano. Je reçois tellement d’infos du COVID 19 sur mon téléphone que maintenant il ne sonne plus, il tousse.

Huby – Durant le confinement c’est ma sœur avec ses deux enfants qui a souffert. Elle me racontait son quotidien : nombre réel d’enfants : 2 – nombre ressenti : 17. Et de conclure qu’elle croyait que le plus beau mot du monde était « Maman ». Mais quand tu l’entends 53 fois par jour tu as des visions de meurtre qui te cachent la beauté de la vie. Et dire qu’elle a pleuré de joie la première fois que ses enfants ont prononcé « Maman ».

ARCHIBALD – Dans cette euphorie du déconfinement, j’attire votre attention à tous, qu’il convient de maintenir les gestes barrières. Le virus est toujours présent.

Cake 40 – Pas de problème là-dessus. A force de me laver et rincer les mains j’ai découvert une antisèche de géo pour l’épreuve du bac 2010.

Magmax – D’accord, ils nous disent d’éternuer dans la Manche mais moi, mes parents habitent le Cantal, ça fait trop loin pour eux. Je leur ai dit de tousser sur place.

ARCHIBALD – Quand je pense à mon petit neveu Enzo, je pense qu’en 2040, le 10 mai à 9h 30 il prendra le dernier rouleau de PQ que ses parents avaient acheté en 2020 !

Blaireau – Moi, contre le Coronavirus, je mange du Maroilles et 2 gousses d’ail par jour. Aucun effet direct sur le virus, mais les gens restent à 2 mètres.

Remerciements à l’AFB (Association Familiale de Bondoufle) qui m’a inspiré pour cet article.



 

Maintenant, user de votre droit de réponse sur La fin du confinement en utilisant les commentaires, juste en dessous, et faites connaître votre opinion. Ensemble nous sommes plus forts.

 

#LesTronchesDeCake #COVID19 #Coronavirus #déconfinement

Sur le même thème  (cliquez sur le lien)

CORONAVIRUS vive la quarantaine

L’expérience ultime du confinement

Homélie du Pape François

 

Sources :  Le Parisien


Merci de poster un commentaire (ci-dessous)

Laissez un commentaire

6 commentaires

Charles Hulsmans 20 mai 2020 - 18 h 40 min

La Nature reprenait ses droits, les mures couvraient les tags.
Il paraît qu’en Belgique, il y a eu une quarantaine de quarantaines depuis belle lurette. Pourtant, malgré la fermeture des frontières, bien des bourgmestres ont été trop loin. Leurs administrés ne pouvaient pas appeler leur maire, comme chez la soeur d’Huby.
Mais bon, si on a une remise sur le prix des vélos, pour la prochaine, on aura un vélo dans la remise.

Réponse
Trugluff 21 mai 2020 - 11 h 01 min

Toujours excellent ce Charles. Merci pour cette parfaite fidélité.

Réponse
patrondu17 20 mai 2020 - 14 h 35 min

bonjour a tous ,
je suis comme vous , deconfit !!
cependant , comme vous le presentiez, j habite au bord de la mer et j avoue que la promenade sur la plage reste un moment agréable.
Muni de mon equipement , je vogue sur la plage .Evidemment , vous vous demandez de quel equipement je parle !
je m equipe!!
pour commencer , je prends les derogations prefectorale afin de connaitre les communes autorisant l’acces aux plages , ensuite je prends mon GPS car sur la plage , il n y a pas de panneau de changement de commune , et rassurez vous , en cas d étourdissement , PAF , 135 euros pour moi, 135 euros pour ma femme !
En charente maritime , on ne plaisante pas avec le COVID les poches.
merci a la gendarmerie pour la rigueur de son travail .Grace a vous , le virus sera exterminé.

Réponse
Trugluff 20 mai 2020 - 18 h 33 min

Merci pour ce témoignage et je suis très content de retrouver le patrondu17. A bientôt

Réponse
GUY BENICHOU 19 mai 2020 - 19 h 07 min

Moi, j’ai été finé et définé , … LES AUTRES JE NE SAIS PAS? Pour autant, il était temps que le GROCONARVIRUS se barre!

Réponse
Trugluff 20 mai 2020 - 10 h 56 min

Je suis bien d’accord avec toi, mais puisque tu as été finé as-tu seulement été fini ?

Réponse

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 13ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.