Education des enfants – le maître est l’enfant

éducation des enfants

Education des enfants – le maître est l’enfant

   Madgic – J’entends ma mère qui est tout le temps en train de se plaindre de l’éducation des jeunes qui étaient mieux élevés avant et patati et patata …

   Cake 40 – … que de son temps c’était mieux et patati et patatarte. Je sais, j’entends la même chose à la maison.

   Blaireau – On les entend tout le temps dire :  » C’était mieux avant « , mais depuis le temps qu’est-ce que ça devait être chouette, au temps des hommes préhistoriques !

   Magmax – Ca je ne sais pas, je sais juste que les hommes préhistoriques faisaient pareil que nous : cuire la viande dans le jardin.

   Cake 40 – Et moi je sais que les jeunes se comportent comme les parents les éduquent et ce qu’ils leur apprennent :

  • Tarzan vit à poil, il passe sa vie en slip,
  • Cendrillon rentre à minuit passé sans prévenir,
  • Aladin est le roi des voleurs et on finit par l’aimer,
  • La Belle au Bois Dormant est une sacrée feignasse,
  • Batman roule à 320 km/h,
  • Blanche Neige vit avec 7 mecs,
  • Superman met son slip par-dessus son pantalon,
  • Pinocchio passe son temps à mentir à son père,
  • Shrek pète et rote à table,
  • Le Petit Chaperon Rouge n’écoute pas sa mère, et sans oublier Astérix qui se drogue à la potion magique fournie par un dealer qui est le curé du village. Après ça, il ne faut pas s’étonner qu’ils fassent des conneries !

   Madgic – Comme dirait ma mère c’était mieux avant quand l’éducation enseignait les préceptes de l’Eglise.

   Blaireau – Pour l’éducation, Dieu, il repassera. Il envoie son fils sur Terre, il le confie à une famille d’accueil, et démerde-toi ! Pas étonnant qu’il finisse délinquant.

   Huby – Cette difficulté à éduquer vient beaucoup du fait des couples séparés et/ou familles recomposée qui laissent ainsi libre court aux enfants qui se faufilent dans les méandres de cette abdication éducative – il est plus tentant de se faire aimer que de se faire respecter.

   Madgic – Etrangement, certains couples sont incapables de continuer leur vie commune pour élever leurs enfants, mais ils y parviennent pour maintenir une affaire.

   ARCHIBALD – Tout aussi étrangement les Hommes s’imaginent faire un enfant, alors qu’ils ne font qu’un autre homme qui cesse d’être un enfant lorsqu’il ne demande plus d’où il vient et qu’il ne dit plus où il va.

Maintenant c’est à vous de donner votre avis sur ce sujet délicat, merci.

 

A lire aussi sur le même thème :

Examen du BAC et Education Nationale ou la fugue de BAC

Prime de présence aux élèves – Le chèque : l’échec sans maths

Décadence de l’enseignement en France – Ceci explique Zola

 

Les personnages qui sont-ils ?

11 Commentaires

  • L’ ECOLE PRINCIPES DE BASE
    Apprendre et fermer sa gueule. Le prof (l’adulte) sait. L’éléve n’a qu’un droit : travailler, apprendre.
    METHODE
    • Par cœur pour les plus cons,
    • A coup de baffes pour les emmerdeurs
    • Gentiment pour les gentils.
    (+ répartition en trois types d’établissements sur ces critères).
    • Pour les incapables : au boulot à 15 ans. Refus de travailler ? Rien à bouffer. Démerde-toi, la Terre est vaste.
    RÈGLES COMMUNES •
    Avant 16 ans : si fait chier grave, parents sanctionnés .
    • Après 16 ans : si fait chier grave, enrolé d’office dans l’armée. Bataillon disciplinaire pour les cas les plus carabinés.
    • Si refait chier très grave : prison.
    • Si re-refait chier gravissime : travaux forcés.
    • Si poignarde, viole, tue : on vous laisse deviner.
    ORGANISATION •
    Une seule école : tout le monde en blouse ou en uniforme, pas de portables, pas de signes extérieurs de richesse ou de religion
    • Examens et Concours uniquement : sélection et méritocratie pure et vigilante. Alignement des programmes sur les meilleurs et pas sur les cons.
    • Bourses pour les fauchés, internats, aides.
    • Etat généreux pour les meilleurs, gentil avec les bons, neutre avec les cons, impitoyable avec les emmerdeurs.

    • Ce n’est pas faux, mais est-ce injuste pour autant ?

    • Ah que ce monde pourrait être simple et juste sous votre regard… pour ainsi dire parfait. et donc, parfaitement illusoire!
      Il semblerait pourtant que ce fussent là, les valeurs qui furent portée en 1789. celles dont nos politiques se réclament d’autant plus fort qu’ils les ont été complètement dévoyées!

  • Sous le bac la lessiveuse, dans la lessiveuse un canard, et sur le canard w.c, chevauchant, c’est bien connu, Don-qui-chiote! Non! plus sérieusement. Sous le tablier d’écolier, la page,… blanche est pour cause.

    • Voilà un sujet qui inspire vraiment ta créativité, car le moins qu l’on puisse dire est que tu n’en manques pas. Merci pour tes commentaires pertinents en temps que rigolos.

      • Mon cher ami, il y a aussi, dans mes créations deux romans, on ne sait jamais, cela pourrait intéresser quelques lecteurs fidèles de  » TRONCHES DE CAKE: voir Amazon romans Guy Benichou.

        • A l’ombre de la rose et le cimetière des papillons, les deux romans de notre ami Guy BENICHOU. C’est excellent. Pour ce qui concerne les Tronches de Cake il y a environ 400 à 500 visites/jour. Je te souhaite qu’elles t’apportent encore un peu plus de notoriété.

Participer

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.