Accueil Actualité CESAR 2020 discours racialiste d’Aïssa Maïga.
CESAR 2020 discours racialiste d'Aïssa Maïga

CESAR 2020 discours racialiste d’Aïssa Maïga.

par Trugluff

Quand le racisme s’invite à la télé avec le CESAR 2020 discours racialiste d’Aïssa Maïga.

 

Quelle drôle d’époque ! Après les Gilets Jaunes et la réforme des retraites, c’est au tour des CESAR d’apporter la contestation par la nomination de Roman Polanski, la polémique sur le salaire de Florence Foresti sans oublier au cours des CESAR 2020 le discours racialiste d’Aïssa Maïga point d’orgue d’une cérémonie que la nausée abonde.

 

 

Madgic – J’ai regardé la Nuit des César. D’ordinaire on y voit que des compliments en habit du dimanche, or cette année la polémique s’est invitée. J’ai bien aimé. J’ai bien aimé cette contestation que l’on ressent ici comme dans toutes les strates de la société

Cake 40 – Pour ma part je n’ai pas aimé du tout durant les CESAR 2020 le discours racialiste d’Aïssa Maïga. D’ailleurs qui peut aimer, à part peut-être quelques Bobos égarés entre deux taffes de cannabis !

Madgic – Mais quel raciste tu fais ! J’avais oublié à quel point tu étais atteint. Je vais finir par croire que le racisme est une glande. Pour ta part tu en as deux et peut-être plus !

Cake 40 – Je vous prends à témoin les copains – imaginez une seconde un Blanc dire :

  • Ça fait plus de deux décennies que je ne peux pas m’empêcher de compter lors des réunions du métier le nombre de Blancs,
  • J’ai toujours pu compter sur les doigts d’une main le nombre de non-noirs,
  • Je sais que l’on est en France et qu’on n’a pas vraiment droit de compter,
  • On a survécu au whitewashing, au blackface, aux tonnes de rôles de dealers, de femmes de ménages à l’accent chti, on a survécu aux rôles de barbares, à tous les rôles de filles hypersexualisées… Et en fait, on voudrait vous dire, on ne va pas laisser le cinéma africain tranquille,
  • Comment on dit blanc, face de craie, métro, babtou, Rednecks, white-trash, blanche neige, cul blanc, blanc bec, bon appelez-nous comme vous pouvez,
  • On est une famille, on se dit tout, non ? Vous tous qui n’êtes pas impactés par les questions liées à l’invisibilité, aux stéréotypes ou à la question de la couleur de la peau… la bonne nouvelle, c’est que ça ne va pas se faire sans vous. Pensez inclusion. Ce qui se joue dans le cinéma africain ne concerne pas que notre milieu hyper privilégié, cela concerne toute la société, (en interpelant un spectateur) n’est-ce pas monsieur qui est sur votre téléphone portable là ?

qui plus est à une heure de grande écoute télévisée ! Cet audacieux se prend un procès dans les minutes qui suivent. Alors je pose une question : pourquoi une artiste noire qui doit toute sa réussite à son pays d’accueil, la France, se croit-elle autorisée à dire tout cela sans crainte de subir la moindre foudre médiatique ou à défaut judiciaire ?

Blaireau – ça y est j’ai compris ! Le racisme à l’envers, ça consiste à rendre visible les minorités invisibles alors que le racisme à l’endroit consiste à rendre invisibles des minorités visibles. C’est le message d’Aïssa Maïga.

Magmax – Ben moi j’ai pas compris ! Par contre je comprends que c’est quand même grâce au racisme qu’on est blancs !

Cake 40 – Si tu ne comprends pas, je t’explique : racisme positif, on met plus de Noirs à la télé – racisme négatif, on met plus de Noirs en prison.

Blaireau – A contrario de la France, aux États-Unis, ils ont des Noirs capables de devenir présidents, alors que nous, on a que des Noirs normaux. Alors à mon avis, le racisme aura vraiment disparu de notre pays le jour où un Noir nul et incompétent dirigera la SNCF.


#LesTronchesDeCake #Cesar2020 #AïssaMaïga #racisme #Cesar2020DiscoursRacialisteAïssaMaïga

Sur le même thème  (cliquez sur le lien)

Touche pas à mon pote, mais cogne ta femme – Le Président SOS Racisme Dunkerque

Touche pas à ma hotte – les subventions à SOS racisme

La haine au ventre – Chemise attentat du 11 septembre 2001

 

Sources :   HUFFPOST        Tribune          YOUTUBE discoursd’Aïssa Maïga

 


Laissez un commentaire

2 commentaires

scipion 15 mars 2020 - 14 h 55 min

Salut les tronches!
Méditez là dessus : Il vaut mieux l’avoir longue et dure que black et d’équerre ! hi ! hi ! hi ! et n’y voyez aucun racisme !

Réponse
Trugluff 15 mars 2020 - 22 h 21 min

Non, non j’ai beau essuyer mes verres je ne vois rien.

Réponse

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 13ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.