Accueil Politique Retraite des Présidents de la République.
Retraite des Présidents de la République

Retraite des Présidents de la République.

par Trugluff

Retraite des Présidents de la République.

 

Durant la nuit du 4 aout 1789, l’Assemblée constituante abolit tous les droits et privilèges féodaux ; ils pensaient abolir les privilèges et n’ont en fait changé que les privilégiés. La retraite des Présidents de la République reste un sujet qui n’est jamais abordé par les intéressés en exercice ni par les médias. Pourtant, quatre hommes ont coûté à la Nation dix millions par an.

L’un d’entre eux a reçu de l’État plus de 85 millions d’euros, selon les chiffres calculés par l’ancien député socialiste René Dosière !

Eh oui, il s’agit de Valéry Giscard d’Estaing, l’homme à la calvitie précoce et au zizi féroce. A la retraite depuis 39 ans – même la retraite de Russie n’a pas duré aussi longtemps ! Il coûte à la France 6.849 euros par jour !

Ah, j’oubliais de compter la quinzaine de gendarmes chargés d’assurer la sécurisation de leurs résidences, les locaux meublés et équipés mis à leur disposition ainsi qu’un secrétariat de sept collaborateurs pendant les cinq premières années, et qui se réduit à trois jusqu’à leur mort ! Bien sûr il faut ajouter à cela, la voiture et son chauffeur !

Il n’est pas tout seul ; au total ils sont encore trois anciens Présidents de la République – Valéry Giscard d’Estaing , Nicolas Sarkozy et François Hollande à bénéficier des largesses de la Nation qu’ils ont été appelés à diriger et à réformer. Réjouissons-nous, la retraite du camembert Président n’entre pas dans le cadre ! François Mitterrand et Jacques Chirac quant à eux, ont eu la grandeur d’âme de mourir.

René Dosière estimait que, chaque année, VGE coûte ainsi 2,5 millions, Sarkozy 2,2 millions. Hollande touche depuis mai 2017, 5 184.00 € comme ancien locataire de l’Élysée, 6 208.00 € comme ancien député, 3 473.00 € comme ancien conseiller référendaire de la Cour des Comptes et en cumul 948.00 € au titre de diverses fonctions : avocat, enseignement et élu local. Ce n’est pas fini, le Trésorier du Conseil Constitutionnel lui verse à vie 12 000.00 € brut. Soit, au cumul une retraite nette annuelle de 330 000.00 € (hors frais).

ça rapporte de défendre les pauvres ! Sur ce point, l’abbé Pierre n’avait pas la même observation.

Pour rappel, le général de Gaulle auquel ces hommes se réfèrent sans sourciller avait, lui, refusait de bénéficier de cette manne républicaine. À l’heure où les gilets jaunes demandent plus de justice, n’est-ce pas un privilège de trop ? Ne serait-ce pas un témoignage significatif de solidarité que ses trois successeurs décident à leur tour, d’abandonner leurs droits à cette rente à vie ? Les percevoir c’est cracher à la gueule de nos paysans et des plus modestes retraités !

Imaginons maintenant qu’Emmanuel Macron ne soit pas réélu en 2022, il sera le plus jeune Président retraité de France puisqu’il n’aura que 44 ans. Faudra-t-il que la République verse à un quatrième larron une pension hors-sol pendant une cinquantaine d’années ?

Pourquoi j’écris des choses pareilles ? Me voilà maintenant de mauvaise humeur, sûrement parce que les privilèges c’est comme les pets, on ne supporte que les siens.

 

Remerciements à JP Romeo pour cette information


 

Maintenant, user de votre droit de réponse sur les Pédophiles de luxe en utilisant les commentaires, juste en dessous, et faites connaître votre opinion. Ensemble nous sommes plus forts.

 

#LesTronchesDeCake #RetraitesDesPrésidentsDeLaRépublique #RégimeDexception #AvantagesDesElus

 

Sur le même thème  (cliquez sur le lien)

Harlem Désir premier secrétaire du PS

Syndicats et chateaux brillants

Nombre des députés en France

 

Sources : IFRAP


Merci de poster un commentaire (ci-dessous)

Laissez un commentaire

10 commentaires

Coyote 27 octobre 2020 - 20 h 58 min

Alors, oui, c’est vrai, c’est couteux, et ça peut agacer surtout lorsqu’on se compare – maintenant, honnètement, il y en a *au moins* 2 sur les 3 que j’accepte de payer *pour qu’ils la bouclent et surtout ne reviennent pas* : ils nous ont couté bien plus collectivement lorsqu’ils étaient au pouvoir. Voir pour s’en convaincre (et comme aujourd’hui 27 octobre est la Journée Européenne de la Dépression – je n’invente pas, et je reste dans le thème) : l’étude du Centrum für Europäisches Politik sur le cout de l’euro depuis 1999… plus de 3000 Milliards … ce qui fait plus de 150 milliards par an… à ce tarif, on a de quoi s’en payer encore, des anciens Présidents (des bien faits, des un peu coulant, et des qui sentent un peu l’amoniaque).
Allez hop, un lexomil, un tranxène et au lit!

a1 2c 4

Réponse
Trugluff 28 octobre 2020 - 11 h 05 min

Toujours plein de bon sens ce Coyotte. A bientôt et merci pour ta pertinence de jugement

Réponse
Anonyme 17 octobre 2020 - 20 h 11 min

Bien d’accord avec vous ! scandaleux que les média n’en parlent pas ! Quand cela cessera, les privilèges des roitelets que nous payons à n’en plus finir !!

Réponse
Trugluff 19 octobre 2020 - 12 h 08 min

merci de la visite et à bientôt.

Réponse
Charles Hulsmans 15 octobre 2020 - 12 h 00 min

Les privilèges, fait au dos, favorisent les culs beurrés.
Selon le spectre de l’insurrection, l’assemblée qu’on s’y tue ; hante encore.
Dans la cave (c’est un comble) de Monsieur Guillotin se trouve en réserve plusieurs cordes à monarque.
À la restauration, l’appentis sort scié.
Les US-aliens n’attendent pas la retraite pour jouer aux putts. Les p. respectueux (Jean-Sol Partre, dans Les Vîs Ans.)
Et le prix des gaulées et des pétasses a augmenté depuis la guerre de naguère.
Pour les anarchistes, la meilleure défense c’est l’attaque. Pour les ministres, c’est la retraite.
Les habitants des pays limitrophes comprennent pourquoi les manuels français doivent travailler plus.

Réponse
Trugluff 19 octobre 2020 - 12 h 10 min

Les jeux de mots sont excellents mais le texte reste un peu difficile à la compréhension. Tu nous as habitué à l’excellence alors nous devenons exigeants. A bientôt et merci

Réponse
Fischer 14 octobre 2020 - 10 h 21 min

Il n’y a pas que les retraites des président qu’il faut supprimer mais aussi les têtes de tous les politiques collabos des gouvernements responsables de la destruction de notre démocratie et des citoyens Français.

Réponse
Trugluff 14 octobre 2020 - 10 h 41 min

Humm ! Ca sent la révolution. Même malgré le fait de couper des têtes, ce qui n’est pas beau, nous n’abolirons pas les privilèges nous changerons de privilégiés. Il faut juste trouver des hommes et femmes intègres et honnêtes, c’est tout !
Tiens, je rêve à haute voix maintenant !

Réponse
guy benichou 13 octobre 2020 - 8 h 55 min

Les RE-TRAITRES ont augmentés, et la laine des moutons aussi !

Réponse
Trugluff 13 octobre 2020 - 10 h 54 min

quel dommage ! Merci pour la visite

Réponse

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 13ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.