PMA pour toutes

PMA pour toutes

PMA pour toutes

 

   Sans père et sans reproche

 

Après la PME, la PMI et le PMU voilà la PMA (procréation médicalement assistée). C’est sous cet acronyme rêveur que notre créativité enchanteresse réduit l’acte d’amour. L’intelligence supérieure de notre génération sur toutes les autres, autorise tout. Faute de pouvoir créer la vie et de supprimer la mort, l’Homme en apprenti sorcier défie Dieu. En devient-il plus heureux ?

Voilà l’Homme prêt, en nouveau Bayard qu’il est devenu, pour créer une civilisation « sans père et sans reproche ».

 

 Huby – Ce nouveau débat sociétal qui s’ouvre sur la PMA m’effraie un peu. Je peux comprendre que l’on ouvre, comme cela est déjà le cas, cette technique de fécondation in vitro aux couples hétéros qui ne peuvent pas avoir d’enfants. Par contre, j’ai du mal à admettre que l’on généralise cette pratique à toutes les femmes notamment homosexuelles !

 Madgic – Quelle discrimination !

 Huby – Mais pas du tout. Ce n’est pas moi qui ai décidé qu’il fallait un homme et une femme pour faire un enfant. Lorsque tu es lesbienne tu n’ignores pas ce fait !

 Madgic – Mais c’est ça l’égalité des sexes. La femme hétéro ou homo peut enfin disposer de son corps. Son émancipation sexuelle a dissocié la jouissance de la procréation. Pourquoi ne déciderait-elle pas de procréer sans acte d’amour ?

 Magmax – Eh ! Les deux, avant de vous maillocher éclairez-moi ! La fécondation in vitraux c’est bien le droit de baiser dans une église ?

 Cake 40 – Oui c’est ça, puisque tout ce qui touche à la création, c’est le Vatican qui perçoit les droits d’auteur.

 Huby – Ton raisonnement Madgic n’est pas faux, il est juste incomplet. Tu as une vue égocentrique uniquement centrée sur la femme. Mais l’enfant que devient-il dans tout cela ? Il a besoin pour son développement d’un père et d’une mère. C’est sans doute ringard et au risque de te surprendre, c’est une pratique millénaire. Les faits sont là, observons-les. Prenons en exemple les « familles » monoparentales, c’est encore plus vrai dans les couches populaires. On y voit des enfants livrés à eux-mêmes. L’absence d’autorité nourrit le terreau d’une délinquance en germe. C’est indéniable !

 ARCHIBALD – Je rappellerai que l’Académie nationale de médecine estime dans son avis rendu public, que « la conception délibérée d’un enfant privé de père n’est pas sans risque pour son développement psychologique ». J’admets que sur ce point elle dispose d’une compétence que je n’ai pas. J’aurais donc une tendance légitime à me ranger à son avis.

 Huby – Moi j’aurais une tendance morale à suivre son conseil.

 Madgic – Qu’est-ce que la morale sinon le fer de lance d’un dogme religieux !

 ARCHIBALD – Absurde argument ! Selon moi, la morale, c’est de faire chier les autres le moins possible.

 Blaireau – Vous me faites rire avec vos raisonnements. Ce n’est pas nouveau la fécondation surnaturelle. Jésus a été conçu sans péché de chair. Preuve qu’avant notre ère, les Juifs connaissaient déjà l’insémination artificielle.

 Magmax – soupir. Ah ! Il est bien loin le temps où les spermatozoïdes s’agitaient furieusement pour se mettre ovaire.

 

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

Je m’abonne et c’est gratuit

Nous gardons vos données privées et ne les partageons pas. Seules les tierces parties qui rendent ce service possible y ont accès.

Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Sources cliquez sur le lien :            France 24               Atlantico               Le Figaro

6 Commentaires

  • L’inventeur de la poudre à canon ne l’a raconté à personne.
    Marie Curie ne savait pas ce qu’elle faisait ; du temps où la radio n’était pas si active.
    Et les soigneurs cons contagieux étaient pleins de bonne volonté.
    Sans parler du scientifique président US-alien et de sa scie anti-fake défectueuse.

    Les médecins peuvent se tromper, mais pas sur les certitudes apprises aux études commerciales.
    Les techniciens, jadis habiles du poignet peuvent s’emmêler les poignées de laboratoire.
    Certains praticiens font des choses avec les patientes sous narcose, et s’éloignent du but envisagé.
    L’expertise générale est si neuve, que l’on risque beaucoup. Rien de neuf sous les trop piqués.
    Quid des Petits Mals Arrangés ? Les psychologues nécessiteux y voient un potentiel de clients futurs.

    Va-t-on sélectionner des paillettes comme pour la race de l’haras ?

  • Nouvelles paroles D’ADAMO:
    Vous sperm-mettez monsieur que j’emprunte votre ovule
    Nous promettons un bel outrage, l’originelle va faire naufrage
    Voue permettez monsi……

    • Voilà une belle chanson que j’avais oubliée. Merci du rappel et à bientôt

  • En tout cas, moi, j’étais Dimanche dernier dans l’un des cortèges (il a fallu en faire deux tellement il y avait du monde) qui a défilé à Paris contre ces absurdités sociétales que nous concocte un gouvernement d’idéologues hors-sol. J’espère que ceux qui prédisaient un ‘flop’ pour cette manifestation ont mangé leur chapeau. Et nous marcherons autant de fois qu’il le faudra pour dire NON NON et NON! SY

Participer

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.