Parachutes dorés – Cynique ta mère

Parachutes dorés – Cynique ta mère

Le plafond bas de ce ciel d’automne mélange son bleu au gris nous faisant regretter un été qui fuit déjà. Les premiers frimas d’octobre accélèrent le pas d’ARCHIBALD, tout pressé qu’il est d’arriver au BALTO retrouver ses copains de toujours.


ARCHIBALD –
« Salut Roger. Je te vois bien absorber dans ta lecture des news. Les nouvelles sont-elles bonnes ? »

Roger – « Comme d’hab ! J’ai les globules absorbés par mes neurones qui se mettent en pelote à lecture de toutes ces fadaises. Il y a une telle couche de connerie que ça donnerait des cauchemars à Pampers. »
ARCHIBALD – « Eh ! Bien vas-y raconte. »
Roger – « Je lis un article sur les parachutes dorés. Le PDG de cette banque Franco-belge devrait toucher pour son départ calamiteux la somme de 3.7 millions d’euros ; la prime à l’échec. Comment veux-tu qu’un dirigeant soit vertueux, courageux dans ses décisions puisque de toute façon en cas d’échec il reçoit un pactole en échange de sa déclaration de sinistre. »
Huby – « C’est même à se demander, sous peu qu’il ait besoin d’argent, s’il n’a pas intérêt à conduire son entreprise dans le mur. C’est du cynisme pur jus. »
Roger – « Ce qui est révoltant ce sont les sommes dont il est fait état. Je ne sais même pas si en travaillant toute ma vie je parviendrais à gagner ça. A suivre ce raisonnement, pour mériter de telles récompenses il faut au moins être au bord du dépôt de bilan. »
ARCHIBALD – « Pour mériter cela il faut être de ces hommes cyniques qui lorsqu’ils sentent l’odeur du cercueil, cherchent encore où se trouvent les fleurs. »
Roger – « Alors que la réussite, c’est tout simple. C’est d’abord et surtout d’être au travail quand les autres partent à la pêche. »
ARCHIBALD – « Oui mais le cynique c’est cet homme sans foi et sans cœur qui connaît le prix de tout et la valeur de rien… »
Huby – « … c’est l’animal le plus dangereux de la création. »
Blaireau « Ah ! Non pas d’accord ! Le plus dangereux après la panthère noire, c’est la moule pourrie ! »

 

 

à la semaine prochaine …
sur nos lignes

12 Commentaires

  • Si vous voulez faire partie des cheminants et publier pour cette communauté, il faut que vous redéposiez une demande (que je validerai bien sûr). Je suis désolée, vous avez été supprimé de la liste alors que normalement je laisse toujours une semaine entre l’avertissement et la suppression. Toutes mes excuses.
  • Bonjour Vous n’avez jamais publié d’articles dans la communauté « les Cheminants ». En tant qu’administratrice de cette communauté, je vous préviens que vous allez être supprimé de la liste des blogs de la communauté.
    Bonne journée et bon blogging.

  • Seriez vous une dame aimable Trugluff!
    Pas certain!
    A plus Kamailion!
    suce dit Cédric

  • Serais-tu tenté par une petite devinette demain samedi ??? ce sera sur mon blog bien entendu et évidemement si le coeur t’en dit
    bizzzzzzzzzzzzzzzzz

  • c’est tout bonnement scandaleux ; j’avais déjà entendu parler d’une histoire comme ça ; un pdg qui avait accepté (évidemment) un poste en négociant son départ en cas d’échec d’un montant de je ne me rappelle plus combien mais exhorbitant !!!
    a quand pour nous de négocier notre prix de départ ???
    effectivement quand on s’aménage ce genre de porte de sortie il n’y a aucune motivation à être performant !!!
    le fric encore lui et les hommes encore eux… l’argent n’a pas d’odeur mais quand c’est grâce à la sueur de ceux qui bossent je me le demande…
    bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz à la next

  • Et le pire, c´est que quand ils se rétament la gueule dans le placement de nos sous, c´est l´argent de nos impôts qui rattrape leurs conneries. Mais pas d´inquiétude, ce seront les premiers à mettre LEUR argent en sureté.
    VBK

  • C’est un scandale. un scandale qui dure malgré les promesses.

  • et comme toujours tu as tout à fait raison  ,je touve particulièrement drole d’expression de l’odeur du cercueil et des fleurs
    sans bisous
    cerisette

  • Le fondement du système c’est la malhonnêteté : produits financiers « innovants », commissions réelles sur de l’argent fictif, voracité des financiers, complicité des politiques eux aussi commissionnés en liquide ou en nature etc.

  • iL VA Y EN AVOIR DES DISCUSSIONS A PROPOS DE MILLIONS … qui ne sont plus que ce que les anciens francs puisque nous n’entendons plus parler que de milliards … L’Euro est une valeur complètement dépassée !
    LIZAGRECE

  • tu vises Toujours très juste avec un humour décapant!
    Oué, c’est patrons voyous ont tout à gagner en coulant leurs sociétés!
    Cynique, mot juste!

    A bientôt
    Kamailion

Les commentaires sont clos