La Grande Guerre l’élément terre et les Hommes

La Grande Guerre l’élément terre et les Hommes

La Grande Guerre l’élément terre et les Hommes

 

 

Soldats inconnus, à chaque fois que retentit notre Marseillaise je pense à vous, vous qui l’avez chantée bien avant moi en partant au combat un jour où je n’y étais pas. Les plus chanceux, fiers de leur victoire la célébraient en rentrant chez eux. J’ose croire que nos Champions du monde en l’entonnant pensent à vos sacrifices qui font aujourd’hui de nous des Hommes libres.

 

Pour preuve, nos Tronches de Cake s’expriment librement sur ce sujet de mémoire autour d’un café bien chaud dont vous rêviez au fond de vos tranchées puantes.

 

   Huby – Notre Président Emmanuel MACRON veut faire du centenaire de la victoire de 1918 un symbole de paix. Il a raison. Il ne faut pas oublier tous ces morts qui au terme, ont servi la liberté. C’est la paix obtenue par le sacrifice de ces Français que nous devons célébrer plus que la guerre.

   Blaireau – Il est vrai que la bataille de Verdun fut une horrible catacombe …

  Cake 40 – Pour le coup c’était une boucherie humaine à ciel ouvert qui a trouvé son prétexte par l’attentat du 28 juin 1914 à Sarajevo. Deux morts, l’archiduc Ferdinand et sa femme en échange desquels 18.6 millions de vie effacées et 21 millions de blessés, gueules cassées et trembleurs.

   ARCHIBALD – Voici donc l’unité de mesure de l’orgueil enfin définie !

   Madgic – On peut rajouter quelques chiffres faciles à retenir :

  • un milliard d’obus (l’équivalent de 2 bombes atomiques),
  • 9 villages sont morts pour la France, rasés, effacés des cartes. Seules les forêts de Verdun gardent les stigmates de cette apocalypse où les corps disloqués des deux camps s’unissaient pour l’éternité.

   Huby – Ajoutons à cela la faim, une hygiène corporelle inexistante, pigmentée de poux et puces, linge sale porté durant des semaines voire des mois, l’absence de toilette régulière qui transformait nos Poilus en putois. Quant aux latrines il n’y en avait pas, au mieux une fosse d’aisance nauséabonde et quand la nausée abonde avec la putréfaction des cadavres, les rats par centaines envahissaient ce bagne sanglant. Les soldats avaient à se protéger des leurs attaques tout aussi agressives que celles des Allemands.

   Madgic – En fait ces tranchées puant le cadavre et la chimie n’étaient autres que des fosses communes prêtes à l’emploi – mort tu étais déjà en terre. Aujourd’hui, aucune armée au monde n’accepterait de telles conditions de vie pour mourir.

   ARCHIBALD – Tant mieux. Un siècle après la fin de cette Grande Guerre, les sols en zone rouge sont toujours pollués et rejettent au fil du temps les atrocités de cette folie humaine.

   Blaireau – ça c’est sûr. Dans les bois environnants Verdun, à chaque endroit tu trouves un obus, un os, un champignon.

  Huby – Décidemment, je ne comprendrais jamais cette aberration meurtrière qu’est la guerre et ce qui la motive. Faites l’Amour et la guerre à la guerre.

   Cake 40 – Tu as raison de le rappeler mais si certains font la guerre, c’est parce que d’autres ont fait l’amour.

   Madgic – Florilège de l’Histoire, on ignorait en 1918 que le plus grave restait à venir. Cette guerre semait les prémices de celle qu’allait mener un peintre revanchard à la moustache ridicule surlignée d’une mèche gominée à la bave rageuse.

   Magmax – Oui ben moi je trouve que le 11 novembre, c’est triste comme date pour fêter la fin d’une guerre, çà manque de soleil.

   Cake 40 – C’est vrai que çà manque d’éclat pour illuminer le sacrifice de millions d’hommes morts pour notre liberté.

   ARCHIBALD – Du fond du cœur je dis à tous ces Héros inconnus : mes souvenirs sont les vôtres, votre vie est la mienne. Notre point commun, nous nous retrouverons tous pour l’éternité.

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

 

Sources cliquer sur le lien : OREP     herodote.net    chemins de mémoire    musée de la Grande Guerre de Meaux

6 Commentaires

  • PAROLE DE POILU : Mais bon sang, faite comme moi, achetez un âne et une carotte! ainsi vous aurez le temps d’apprécier la nature, vous ne polluerez pas et vous ferez des économies d’argent et de CO2 , …elle n’est pas belle la vie! Et oui le monde est ABSURDE! et il s’y complaît.

  • Honneur à vous les troches d’avoir abordé ce sujet avec sérieux.Lorsque je lis le cadre à médailles, des campagnes auxquelles mon vieux grand-père a participé,j’en frémis d’horreur et d’emotion.Après Verdun,ce fut les Dardanelles,la Grèce et la turquie puis son évacuation pour le paludisme.Enfin il en est revenu avec un fessier déchiqueté et un godillot éclaté par un obus.C’est pour celà que je suis là aujourd’hui pour rendre hommage à mon tour à tous ces poilus .Ps: Mon grand -père (pied noir), faisait partie des zouaves venus d’Algérie,alors Française,pour défendre la mère patrie. d’où la chanson: C’est nous les Africains ..;.etc etc…… PAIX à VOUS TOUS !

  • En découvrant le sujet du dernier tronches j’ai éprouvé quelques craintes de mots d’esprits amusants certes, mais qui eussent pu être mal venus sur un sujet aussi grave…
    Je constate avec plaisir qu’il n’en est rien, merci à ces braves tronches de nous faire sourire à bon escient !

    Vous pourriez peut-être prendre en ligne de mire notre trop cher Président qui se fout ouvertement de notre g… avec ses préoccupations écologiques liées au coût du carburant et qui se permet d’affréter un jet privé sous prétexte de gagner 2 heures de sa précieuse vie ? C’est juste un exemple !
    Pour prétendre donner un réflex écolo il faudrait montrer sois-même l’exemple ! Ensuite le fait de racketter lourdement les automobilistes qu’elle solution préconise t’il ?
    Le tout électrique ? et si on le prenait au mot non seulement on ne trouverait assez de matière premières pour fabriquer assez de batteries, mais que faire des vieilles ? sans oublier que notre réseau électrique s’enverrait en l’air quotidiennement, ce que ne font même pas tous les français, lorsqu’ils rechargeraient leurs batteries le soir !
    L’hydrogène ? et nos routes deviendraient un enfer de feu permanent transformant nos véhicules en bombes roulantes, mieux que tous le anarchistes du coin.
    Quant aux hybrides, c’est une véritable absurdité écologique puisqu’on dépense du carburant pour fabriquer du courant à partir d’un alternateur au rendement catastrophique ! Il parait qu’on récupère du courant en freinant… alors que l’économie conseil de freiner le moins possible en conduisant !

    Dans tous les cas Honneur à nos poilus ! Il ont bien mérité une petite reconnaissance !

    • Merci pour ce commentaire éclairé et à bientôt.

      • bravo mais malheureusement en france on veut tout et son contraire personne ne veut faire des efforts pour rien et l électricité si on ne la fait pas par nucléaire on va la faire avec du charbon ????? soit disant c est bon pour la planette les écolos vont geuler en entendant cela le solaire c est bien mais ou va t on le mettre sur les toits certains vont avoir peur de s électrocuter el pour en finir si on met que du solaire le Sahara n est pas assez grand pour simplement la france et les autres pays que vont il faire ??????????????
        réfléchisser et bonne journée

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.