Accueil Politique Régularisation des sans papiers
Régularisation des sans papiers

Régularisation des sans papiers

par Trugluff
Régularisation des sans papiers
Papier bitte !
C’est en l’an de grâce 2007, période avancée de notre Civilisation, Madgic arrive au Balto selon lui en courant, pour un mec normal en marchant pour y rejoindre ARCHIBALD. 
 
ARCHIBALD – Qu’est-ce que tu fous ? Ca fait une heure que je t’attends !
Madgic – Il y avait encore une manif des sans papiers à VERY, alors j’ai fait comme eux, j’ai manifesté pour qu’on les régularise. Je suis pour la Régularisation des sans papiers
ARCHIBALD – Si je comprends bien, des étrangers irréguliers bafouent le Droit de ton pays pour exiger des droits, c’est cela ? lille2.jpg
Madgic – On ne peut pas les laisser comme ça ! 
ARCHIBALD – Je suis bien d’accord avec toi. Et bien commence par en adopter 2,3,4, le plus possible et à ce moment là je prendrai ton action pour crédible. 
Madgic – J’ai pas les moyens, tu sais bien ! 
ARCHIBALD – Tu voudrais donc faire porter à ceux qui ont les moyens, c’est à dire ceux qui paient par leurs impôts et taxes, le coût de leur entretien et ça en le leur imposant. Pourtant leur avis vaut certainement le tien, il n’est sans doute pas moins mauvais ! 
Madgic – C’est pas juste pourtant ! C’est déjà ce que je te disais hier. 
ARCHIBALD – C’est vrai, ce sont les vœux de la veille. Pour autant la France ne peut pas entretenir tous les malheureux. Malheureusement ! Elle ne parvient déjà pas à se suffire à elle-même ! 
Madgic – Mais Dieu ! Puisque tu existes, qu’est-ce qui t’as pris ? Quand on a la chance d’être Dieu on n’invente pas l’Homme… 
ARCHIBALD – C’est sans doute le meilleur du mâle ! 
 
à la next…

2 commentaires

kamilion 13 juillet 2008 - 6 h 49 min

Mais qui es-tu?
Troublant(e) personne!

Les commentaires sont fermés.

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 13ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.