Accueil Actualité Il faut sauver le citoyen René ESTEVE.
il faut sauver le citoyen René

Il faut sauver le citoyen René ESTEVE.

par Trugluff

Comment est-il possible de se dire, Il faut sauver le citoyen René ESTEVE.

 

Vous qui pensiez disposer d’une presse libre de toute influence politique voilà un contre-exemple qui vous remettra les pieds sur terre. Il y a quelques semaines j’apprenais par ma radio quotidienne une effarante nouvelle qui a été d’une terrifiante discrétion, motif pour lequel j’ai eu beaucoup de difficultés à trouver l’information nécessaire. C’est navrant, en opposition à toutes ces conneries stériles qui font trop souvent la une sur tous les médias.

Tout ça, à cause d’un incroyable problème administratif. Une nouvelle preuve que l’Administration est un problème pour chacune de nos solutions.

 

 

ARCHIBALD – Il faut sauver le citoyen René ESTEVE – j’ai appris qu’un homme de 76 ans, atteint d’un cancer de la vessie, une maladie qui coule de source, ne peut pas être soigné à cause d’un blocage administratif. Le médicament prescrit a obtenu l’AMM (autorisation de mise sur le marché) mais le prix n’a pas été fixé par les autorités – donc pas de traitement…

Huby – … mais il peut en mourir !

ARCHIBALD – Bien sûr et à mes yeux il y a non-assistance à personne en danger. Que le prix du pembrolizumab n’ait pas été arrêté par l’Administration est une chose mais ne pas l’administrer parce qu’on ignore le montant de son remboursement par l’assurance maladie en est une autre.

Madgic – Je peux comprendre que pour juguler les déficits chroniques des hôpitaux on soit attentif à ces basses dispositions mercantiles, mais quand il s’agit de la vie d’un homme le débat doit s’élever et ce malgré un coût annuel estimé pour René à 70 000.00€. D’autant que dans le même temps on est capable de maintenir une vie artificielle durant des décennies pour Vincent Lambert ou pour d’autres ! Et à un coût trop ibitif … mais presque !

MagmaxSoupir – Depuis de trop longues années, l’hôpital nous a habitué à être un établissement qui se fout de la charité, même quand elle est bien ordonnée.

Blaireau – Encore une fois les fonctionnaires concernés se distinguent pour leur inefficacité. Je ne comprends pas d’ailleurs qu’on les appelle des « fonctionnaires », parce qu’en réalité ils ne fonctionnent pas beaucoup. Sans doute à cause de leur compte temps à être malade, des vacances, RTT, grèves et surtout de la sécurité de l’emploi.

Magmax – J’ajouterai que les fonctionnaires sont des gens qu’on paie pour leur faire croire qu’ils ont un travail et qu’ils sont utiles.

Cake 40 – Se sentir utiles, l’objectif de leur vie même en faisant quelque chose qui ne sert à rien – conséquence de leur appétence à ne rien faire.

ARCHIBALD – Bonne nouvelle tout de même, il y a quelques jours seulement, la polyclinique St Jean de Cagnes sur mer a accepté d’assumer la dépense liée au traitement de René. Enfin ! Je crois surtout que sans le SOS médiatique du Docteur Barrière, le médecin traitant, rien n’aurait bougé.

Huby – Tout est bien qui finit bien, mais sur un plan administratif le problème n’est toujours pas réglé. Voilà un vrai motif de fierté à être fonctionnaire – ne rien faire et laisser mourir.

Magmax – Comment peut-il en être autrement quand tu passes ton temps à la machine à café à attendre le réparateur ?


#LesTronchesDeCake   #RenéEsteve   #AMM   #pembrolizumab

Sur le même thème  (cliquez sur le lien)

Sécurité Sociale, plus toujours plus

CORONAVIRUS Covid 19

Vincent Lambert

 

Sources : Nice Matin     RTL     Nice Matin 


close

Je m'abonne

dans le strict respect de la RGPD

Nous gardons vos données privées et ne les partageons pas. Seules les tierces parties qui rendent ce service possible y ont accès.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
16 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 14ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.
16
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x