Comprendre les femmes – Femmes, je vous aime

Comprendre les femmes – Femmes, je vous aime

Le premier tome du livre « Comprendre les femmes » est enfin disponible en librairie … et en édition de poche !!!

Il était temps car tenter de comprendre les femmes est un effort de tous les instants.

Les mauvaises langues diront que Dieu a créé l’homme à son image et les animaux à l’image de la femme et notamment le perroquet qui répète tout ce qu’on lui dit. Pourtant quelle étrange créature qu’une femme ; sexy elle n’est plus une créature mais une récréature. Intellectuelle, son cerveau devient une cervelle capable de penser à plusieurs choses en même temps et lorsqu’elle pense elle ne pense qu’à ça. Elle pense donc pour ne plus y penser, mais en pensant à ne pas y penser, elle pense encore, même une blonde. Il faut donc qu’elle pense à ne pas y penser et d’ajouter sans sourciller de peur de ne pas y penser, « Chéri tu peux m’y faire penser ».

Il parait que nous n’utilisons que 10% de notre cerveau, et pour cause ; les femmes occupent déjà tout le reste. Quel gâchis ! Vous remarquerez la curiosité du raisonnement féminin, c’est toujours lorsque l’on est pressé de déjeuner que votre femme vous fait des artichauts en entrée et des moules marinières.

Le poète disait la femme est l’avenir de l’homme – n’avait-il donc pas observé que la femme n’est que la femelle de l’homme ?

Reconnaissons-leur le mérite de la grossesse, qui n’est par ailleurs qu’un état de fait punitif divin de leur désobéissance … pour une simple pomme. Parce que pour nous les hommes, on nous met un enfant dans le ventre, on le digère !

Si vous êtes un macho, merci de faire connaître autour de vous

24 Commentaires

  • Bonjour,

    Je suis certainement ringard, mais je me permets de dire que sans arrêt les femmes doivent écouter les délires des hommes. Je suis de moins en moins persuadé que c’est de la plaisanterie sans arrières pensées d’ordre machiste. Je crois que ceux qui ont la parole doivent savoir comment sont reçus leurs écrits par la population. Par mon travail je m’occupe d’accueillir des jeunes et des adultes pour des questions de logement. Je suis effaré du discours d’un grand nombres de garçons en direction des filles (agression verbales et physiques, plaisanteries incessantes et insultantes, aussi bien dans la sphère public que professionnelle). Il faut se dire que certains, de plus en plus nombreux prennent les plaisanteries au 1er degré. Alors je crois qu’il faut baliser nos dires et nos écrits avec des balises de mise en garde pour rester dans la plaisanterie. De plus les bonhommes dont je fais partie peuvent plaisanter sur eux même…. Désolé mais vous savez quand vous êtes confronté, ce qui est mon cas, à certaines situations vous ressentez le besoin de dire attention. Serge DAVID

    • Merci pour ce commentaire que le sexe faible saura apprécier tout comme moi. Pour ma part j’aime taquiner les femmes car elles nous sont tellemnt supérieures qu’il serait injuste de ne pas se venger. A bientôt

  • Il y a toujours un moment dans leur vie où les gens s’aperçoivent qu’ils m’adorent.
    une blonde modeste

  • En lisant vos témoignage les filles, Le temps guérit toutes les blessures, prenons Just le temps qu’il nous faut, on n’est pas presser !
    Femme blonde

  • Que bedwyr se rassure. L’article de trugluff stipule ;<> etc… or,ce n’est qu’une plaisanterie sans plus. Blondes ,brunes ou autres ….femmes je vous aime, chante Julien clerc et je pense que trugluff est comme moi ,il les aime toutes.

  • Nom de MWA !
    Un siècle ou presque je n'étais pas passée par ici et VOUS revoilà par là … sur un sujet qui est l'OBJET permanent de rigolades parfois sympatoches :-)
    Mais, bien sûr, VOUS avez raison sur toute la ligne … TRUGLUFF … et je m'en vais vous en remettre une couche : savez-vous que l'UTERUS que portent les dââmes en guise de MATRICE ne leur a été donné au fil des gènes et  des générations que pour qu'elles comprennent que leur seule devise, CONTRE LE MACHISME & les Truglufferies, C'est
                                                                           "LUTTE ET RUSE"
    Un cadeau du Créateur, en somme, lorsqu'il s'est rendu compte à quel point IL avait raté sa première création , LUI qui SE RECONNAÎT aussi capable de se tromper :-(
    IL s'en est remis, grâce à son immense intelligence qui lui permet de SOUFFLER l'ESPRIT … à celles et ceux qui en manquent !
    Avec toute mon amitié, à toutes et tous, bien évidemment :-)))

  • Non mais !!! je vous aime quand même vilain garçon !! Marcelle.

  • Bonjour, à vrai dire je voulais plus témoigner sur votre site : j'ai pas votre liberté dans la vie, j'ai pas autant que vous la parole ni autant d'estime que vous n'en recevez… bridée, c'est ce que j'ai été toute ma vie : respect des parents, des professeurs, des hierarchies, des moralisateurs, de votre regard… de mon ex compagnon violent qui prétendait que rien de valable ne pouvait sortir de ma bouche… C'est vrai je suis soumise; et lorsque je me mets à réver, à penser à vouloir dire, je me retrouve comme une handicapée autiste. Alors à ce que vous prosiez plus haut : Voulez vous dire : Ai je le droit de m'exprimer sans que vous y compreniez quelque chose au préalable ? Devez vous valider la forme, la syntaxe, l'organisation, la symétrie pour que cela vous soit plaisant et audible ? MAis la blonde vous dit qu'elle apprends monsieur, et j'apprends vite! Sans avoir eu aucun de vos avantages, ni amis, ni soutien! Je fais face. Un jour je vous aurais oublié complétement… je serai et rirai aux éclats!

    • Merci pour ce joli commentaire très attendrissant. Comme je l’ai déjà indiqué, je taquine les femmes parce qu’elles nous sont tellement supérieures qu’il faut bien se venger. Femmes je vous aime

  • Tant que ce monde existera ,l'homme à besoin de la femme et la femme a besoin  de l'homme bisous Trugluff 

  • Mais bien sûr ! Et la marmotte …
    C'est aussi un peu l'histoire de l'oeuf ou la poule, non ?
    N'oublions pas que cette étrange créature reste quand même le sujet de conversations et distractions préférés de la plupart de ces messieurs … même et surtout les blondes, encore que les brunes ne comptent pas pour des prunes !
    Bien à vous, chères tronches !

  • vous y allez quand meme un peu fort,et je suis bonde;

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.