Accueil Actualité Braquage d’un bijoutier à Nice.
Braquage d'un bijoutier à Nice

Braquage d’un bijoutier à Nice.

par Trugluff

Une balle pour un trou de balle avec le braquage d’un bijoutier à Nice.

 

Madgic – Alors, je m’absente quelques jours pour qu’il y ait le Braquage d’un bijoutier à Nice. C’est un ice crime ; un meurtre de sang froid.

Cake 40 – Arrête de braire ! Il n’y a pas de meurtre mais de la légitime défense. Je te rappelle les faits : le bijoutier M. Turk se fait braquer par deux mecs, se prend un coup de crosse dans la gueule et tu appelles ça un meurtre de sang froid ? J’appelle ça trois hommes et un coup fin.

Blaireau – Il a tiré sur ses agresseurs et il a eu raison, j’aurais fait la même chose. Tirer avec son flingue c’est comme le jokari sauf que la balle ne revient pas.

Madgic – Mais il y a eu un mort, je te le rappelle. Tu es vraiment trop con.

Blaireau – Pas d’accord avec toi, je pense être suffisamment intelligent pour ce que je suis. Plus, ça serait du gâchis et quand je me vois, j’ai envie de cliquer sur « devenir fan ». Oui c’est dommage qu’il y ait eu un mort mais ça fait partie des risques du métier. Si tu ne veux pas prendre de risque tu fais politique : tu promets tout, tu ne réussis rien et on ne manque jamais de t’interviewer pour solliciter ton avis.

 

Braquage d'un bijoutier à Nice

 

Huby – Ce qui est terrible dans cette affaire c’est que le bijoutier, qui est la victime se retrouve en tôle pour avoir tué son agresseur. Le droit de se défendre est un droit naturel que les citoyens ont délégué à l’Etat qui l’exerce par sa police. Mais lorsque l’on est seul face à sa survie, ce droit on le reprend et franchement je préfère lire qu’un braqueur s’est fait tuer plutôt qu’un bijoutier. L’idéal est que personne ne meurt et que le braqueur se convertisse à la broderie.

Madgic – Je comprends, néanmoins une vie ne vaut pas les quelques euros volés, on ne peut pas accepter la loi du talion.

ARCHIBALD – Et pourtant elle a eu ses bienfaits, notamment celui d’introduire dans la société un début d’ordre. Ce qui est effarant aujourd’hui c’est de constater l’inversion des valeurs par déni des faits. Pour appuyer ce que disait Huby, un bijoutier flingué comme un chien ça fait quelques lignes, un braqueur descendu par la victime ça remplit tous les journaux des merdias. Il n’y aurait pas comme un truc qui déconne ? 

Huby – Même si le Procureur de la République ne croit pas à la légitime défense, je pense qu’il ne tient aucun compte de l’état dans lequel on se trouve durant une agression. On est dans un état de choc qui fait perdre ses repères. D’ailleurs, le Droit Suisse admet cette notion car le juge doit intégrer le choc subi avant de se prononcer.

Cake 40 – J’ai pour ma part signé la pétition sur Fesse de Bouc pour la libération du bijoutier et pour ce qui me concerne il a eu raison de flinguer son agresseur, je regrette même qu’il n’ait pas eu le second.

ARCHIBALD – Il faut toujours que tu exagères pour te faire passer pour un méchant que tu n’es pas.

Cake 40 – Non et ce n’est même pas pour provoquer mon ami Madgic. Je te rappelle que le flingué était impliqué dans 14 affaires du même type. Il ne tenait donc aucun compte des avertissements donnés par la Justice, il se sentait intouchable.

ARCHIBALD – C’est juste ! Mais est-ce la cause ou la conséquence ? Il nous suffit d’observer pour constater une explosion des braquages avec violence car l’accès aux armes est devenu facile et ce n’est pas avec les messages qu’envoie notre Garde des sots que cela va endiguer le phénomène, malheureusement.

Blaireauça c’est sûr ! Avec la justice actuelle, Attila aurait écopé de trente heures de travail d’intérêt général, ramenées à 15 heures pour replanter l’herbe qui n’a pas repoussé.

Cake 40 – Autant je suis content de la libération provisoire de M. Turk autant j’ai un gout amer au fond du cœur. Je n’arrive pas m’enlever l’idée selon laquelle notre bijoutier a recouvré la liberté d’une part parce qu’il y a eu cette mobilisation et d’autre part parce que c’est un étranger. Je me demande ce qu’aurait donné cette même situation si un Gaulois était impliqué !

Blaireau – Pour lutter contre la délinquance des mineurs, il faut les occuper avec des ateliers poterie, photo, macramé ! Retiens bien l’idée : un jeune passionné par son macramé, c’est un bijoutier d’épargné.



 

Maintenant, user de votre droit de réponse en utilisant les commentaires, juste en dessous, et faites connaître votre opinion. Ensemble nous sommes plus forts.

 

#LesTronchesDeCake #BraquageDunBijoutieràNice #braquage #HoldUp

Sur le même thème  (cliquez sur le lien)

Le Président de SOS Racisme

Révélations à répétition du Canard Enchaîné

Le sexe m’a tuer

 

Sources :  Le Point


Merci de poster un commentaire (ci-dessous)

close

Je m'abonne

dans le strict respect de la RGPD

Nous gardons vos données privées et ne les partageons pas. Seules les tierces parties qui rendent ce service possible y ont accès.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
137 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 14ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.
137
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x