Accueil Politique L’austérité française
L'austérité française

L’austérité française

par Trugluff
L’austérité française
Facture sociale et fracture morale : les deux gamelles de la France

C’est en l’an de grâce 2008, période avancée de notre Civilisation que L’austérité française est à son comble.

 

ARCHIBALD– Eh! Bien qu’est-ce que tu fais ? Cela fait au moins une heure que je t’attends.

Hubby – Désolée, mais il paraît qu’il y a un problème de pouvoir d’achat dans notre pays que L’austérité française frappe à toutes les portes et il y a la queue partout. Dans les magasins, sur les routes et tu ne peux te garer nulle part, il  y a des voitures dans tous les sens et pour la plupart des neuves ! Tu as vu la taille des caddies dans les supermarchés ? C’est hallucinant ce que les « pauvres » achètent ! DVD, yaourts aux fruits, alcool, Caka light, etc …

Blaireau – Eh, oh ! C’est de plus en plus dur de vivre ! On a de moins en moins d’argent pour se payer portable, GPS, NIKE, Internet 3G+ et son paquet d’ESMERALDA filtres. On est dans la merde depuis qu’en France on importe des pauvres ! D’ailleurs, il n’y a pas que les pauvres qui se plaignent.

ARCHIBALD – D’un autre coté quand on gagne 20 fois plus que quelqu’un qui ne s’en sort pas, on a 20 fois plus de raisons que lui de se lamenter.

Blaireau – Le problème tient essentiellement au fait que l’on veut améliorer le sort des défavorisés qu’à la condition que cela profite aux favorisés, et ça ne fait qu’augmenter la facture sociale. 

Hubby – Je ne vois pas en quoi c’est un fait nouveau cela a toujours été. Ce n’est pas tant notre pouvoir d’achat qui se dégrade c’est surtout notre mode de consommer qui s’upgrade.

ARCHIBALD – Par chance la France reste encore un pays riche … 

Blaireau – Oui ! Et ça se voit à son BNP : partenaire de tous les pénis … en terre battue.

Hubby– Alors ! C’est quoi la solution ?

ARCHIBALD – C’est assez simple. Il y deux méthodes pour aider ceux qui sont dans le besoin : la bonne et la mauvaise.

 

 

à la next…

#LesTronchesDeCake #austérité #FractureSociale #pauvreté

12 commentaires

maria 26 décembre 2008 - 2 h 15 min

que du vrai… clair, net et précis……. bravo pour cette belle tranche de réflexion… bonne soirée. bises…

Chris-Tian Vidal 15 juin 2008 - 0 h 51 min

Excellent ton blog.
La France, pays riche et des gens, maintenant, sonnent à ma porte pas pour me demander de l’argent, non, pour manger.
Il y a un souci grave mais nos gouvernants gavent leurs ouailles de people!!!
Misères!

Nolween Eawy 24 mai 2008 - 2 h 23 min

(rires) fan des aventures d’archibald et hubby! ils ont tellement raison … j’adore leurs ironies!

stellamaris 21 mai 2008 - 3 h 19 min

Super !

bernard beaudet 8 mai 2008 - 9 h 56 min

Une bonne chute, qui n’arien dr drôle car elle un peu le leitmotive de ceux qui nous gouvernent ! en exagérant un peu Par contre les étrangers qui traversent la >France de long en large ont du mal à y voir un pays en voix d’appauvrissement ! C’est pourqoi beaucoup y voit la terre béni . Il suffit poutant d’y vivre pour voir que la façade cache des difficultés, des injustices, pas seulement celles qui sont défendus ç force de millionsd’Euros; non les handicapés et les personnes agées, celles et ceux qui ont travaillé très dure sans compter leur heures et qui ce jour sont des rejetés de la sociétés. La grande diqstribution nationaler ne va pas forcément vers celles et ceux qui le méritent leplus

jean bellamy 8 mai 2008 - 8 h 55 min

J’aime bien la réflexion d’Archibald ” ……quand on gagne 20 fois plus……”
C’est quoi la solution ……. RÉVOLUTION ?  Mais pour ça faut des c au c !
Bonne fête !
Amicalement .
Jean.

opzed 7 mai 2008 - 9 h 23 min

Quelle plaie ces pauvres. Ils peuvent pas arrêter de se plaindre ? Surtout que si on analyse bien la situation, le gouvernement a trouvé le moyen de faire évoluer leur pouvoir d’achat !
Le litre d’essence à 1,60 euro.
Plus les moyens de se payer le carburant, donc avoir une voiture devient inutile, de même pour l’assurance auto et les vidanges.
Moins de mobilité implique également moins de sorties, donc moins de tentations, donc moins de dépenses irréfléchies. Du coup, ils ont à nouveau de l’argent pour l’essentiel : se tuer à grandes boufées de clopes à 6 euros le paquet, car qui dit moins de sorties dit aussi se faire chier comme un rat mort à attendre que le temps passe en imitant le dit rongeur à long terme tout en rapportant un max à l’état. CQFD !!!
Merci qui ?
J’adore votre blog, A+

crasyone 6 mai 2008 - 1 h 36 min

helas la soupe à la grimace ne se trouve pas seulement en boite de conserve…elle est même gratuite sur tous plein de visages !

Nad 6 mai 2008 - 0 h 11 min

J’aime cet humour décapant et ironique…
tout cela est tellement vrai !
à la next…
bizzzzzzzz

andrea 6 mai 2008 - 6 h 31 min

En conclusipn  Une société de consommation, des euros en soustration un régime capitaliste, pour un panier de RMiste
Au plaisir de te relire,

Marc de Metz 5 mai 2008 - 2 h 34 min

Bravo ! cette formule là il faut la mettre sur les frontons des mairies de France dès demain ! C’est un trait de génie ! Dire qu’on en prend encore pour 4 ans minimum… Superbe cette réflexion et elle est d’une « percutance » absolue ! Bravo, amicalement, Marc de Metz.

Les commentaires sont fermés.

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 13ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.