Assassinat d’un flic sur les Champs Elysées

un flic est assassiné

ASSASSINAT D’UN FLIC sur les Champs Elysées

   Huby – J’ai été choquée par l’attitude du candidat POUTOU à l’élection suprême qui, lorsque il a appris l’assassinat d’un policier sur les Champs Elysées n’a pas eu la moindre compassion et a poursuivi son argument pour désarmer nos Forces de Police !

   Magmax – Poutou ! On croirait un code promo pour club sado-maso – Poutou, le saigneur des anneaux.

   Blaireau – Dans ce tête à tête à deux balles où le flic en prend une, sa mort l’a fait connaître, il devrait pouvoir revenir maintenant.

   Cake 40 – Je ne crois pas au hasard des faits et je ne voudrais pas que cet assassinat à quelques jours de l’élection présidentielle soit une méthode obscure pour orienter l’électorat.

   ARCHIBALD – Que sous entends-tu ?

   Cake 40 – J’ai toujours en tête la manière dont les Nazis se sont approchés du pouvoir en tuant l’un des leurs pour faire porter le chapeau aux Juifs avant de leur faire porter l’étoile qui les mènerait à l’extermination !

   Madgic – Quelle imagination, tu divagues !

   Cake 40 – L’imagination, c’est la mémoire du possible et j’espère simplement me tromper.

   ARCHIBALD – Il est sûr que pour les parties prônant la fermeté et l’expulsion des fichiers S cette information tombe à point nommé. La revendication de cet attentat par l’Etat islamique paraît, pour l’heure quelque peu confuse… donc prudence.

   Huby –Au-delà du raisonnement de Cake, toujours extravagant, je reste consternée de voir qu’un multi récidiviste condamné et libéré avant terme soit l’auteur d’un attentat. Preuve, s’il en est que quelque chose ne fonctionne plus sur le plan judiciaire.

   Blaireau – Tu me fais rire Huby, les magistrats ne peuvent pas être efficaces et écrire sur le mur des Cons pour porter des jugements, qu’on ne leur demande pas, sur le Président de la France. Aujourd’hui, c’est comme cela lorsque l’on juge à l’aune d’un dogme socialiste.

   Cake 40 – Un dogme, ce n’est pas l’absence de réflexion, mais sa fin.

   Blaireau – Ce qui me consterne, moi, c’est de voir un Président qui ne rend pas visite immédiatement à la veuve du policier assassiné, pas plus qu’il ne l’avait fait auprès des familles de flics incendiés. Sans doute se réserve-t-il pour papoter avec Théo, le grand costaud qui s’est fait sodomiser par les forces de l’Ordre !

  ARCHIBALD – Et bien voilà matière à méditer : rentrer à l’intérieur de soi, tout le contraire de sodomiser.

Merci de nous donner votre avis et de le partager avec nos nombreux lecteurs

Les personnages qui sont-ils ?

10 Commentaires

  • je constate que peu d’entre nous ait pris conscience du bon fonctionnement du systeme de securité mis en place .
    En effet , un individu tire sur la police , ceux ci repliquent et l’abattent .Il fut un temps ou la police aurait hesité ou tergiversé, Il faut se  » rejouir  » de cette réaction policiere et l’encourager.Seulement , le résultat des élections ne va pas dans ce sens .
    Les differents individus généralement de gauche qui pronent le déarmement de la police ont récolté de nombreuses voix ,( environ 30% ). Ce sont les mèmes qui crient aux violences policières comme principe de déarmement .Cependant , quand on analyse les » violences policières « , on constate quelles touchent essentiellement les habitués des services de police . constat jamais enoncé dans les medias car peu vendeur .
    je suis comme tout le monde , je n’aime pas les flics du bord de la route , mais quel bonheur de les voir supprimer un repris de justice incurable et relacher par notre justice .
    heureusement , les elections ont changé la donne , tout va devenir beau comme Macron qui n’a fait que 24 % malgré un matracage mediatique incessant ( je n’appelle pas cela une victoire ) .
    quel honte de voir TF1 ecrire sur son ecran en haut a gauche  » soirée speciale macron  » le soir du premier tour .
    c’est le retour de la dictature , et c’est puant
    je ferais bien mes valises , mais je ne sais pas ou aller!!!

    • Triste commentaire sur une réalité tout aussi triste, heureusement que l’on s’aime bien ! A bientôt en pleine forme.

  • Moi je pense que le monde est souvent en conflit se terminant pour la plupart du temps en drame. Alors, la plume prend ses armes littéraires et se manifeste en désignant l’ignominie avec ferveur. Hélas, rien ni même les plus grandes phrases lyriques ne peuvent arrêter l’absurdité humaine. Que nous reste-t-il alors pour apaiser la douleur des faits? En ce qui me concerne, je n’ai trouvé que l’humour, cela n’est pas grand-chose, mais je n’ai rien d’autre .

    • Pour ce qui me concerne, je suis comme toi, je n’ai pas trouvé mieux que l’humour d’où les tronches de Cake.

  • Moa président je vous amènerai au bord du gouffre.
    Moa président, …pour un choc de défiance. Un français sur cinq vote pour le chavez français… j’ai peur. Malgré la nationalisation de petroven et le flot des petrodollars, le bougre a réussi à couler son pays richissime et le plonger dans la quasi guerre civile… Qu’est ce que ca serait en France, sans les petrodollars ?! La justice à la dérive, la santé mal en point, l’éducation mal notée, la grande muette déboussolée, exsangue…

    Moa président, …pour un choc de complexification. Après des prélèvements records mondiaux, des crédits d’impôts, en veux tu en voila, qu’on ne sait plus combien on gagne combien on paye. Même les experts comptables s’y perdent pour l’arrêté des comptes. Une pénibilité érigée en loi qui explique un peu plus aux français que l’entreprise est un lieu de perdition quand 12% d’entre eux ne rêvent que de servir à quelque chose plutôt que d’être humilié par des fonctionnaires de pole chômage qui leur explique avec compassion à quoi il n’ont pas droit. Des diagnostiques dans tous les sens, des radars et caméras, des interdictions et des punitions, plus droit de foutre une baffe à son gosse insolent, des quotas pour ceci, des permis pour cela…On pourri le citoyen qui blesse un cambrioleur quand dans le même temps un quidam armé jusqu’aux dents peut mettre deux balles dans la tête d’un policier sur les champs Elysées. Je croyais que cela n’arrivait qu’à Lagos.

    Moa président, …pour un choc de perte de compétitivité… => Confère la balance du commerce extérieur, et sa corolaire l’endettement.

    Gagné ! en plein dans le mille, c’est un sans faute !
    Bravo les français, continuez comme ca, entre ceux qui n’ont plus rien à perdre et ceux qui perdent tout ce qu’ils ont, on va finir par se foutre sur la gueule ;-)

    • Excellent commentaire qui, je l’espère sera beaucoup lu car il y a de quoi méditer.

  • L’Histoire se répète… Il suffirait d’un petit retour en arrière, de temps à autre, pour s’en rappeler.
    D’ailleurs, c’est bien le but des  » commémorations « , non ? Ne jamais oublier !
    Verdun, le Chemin des Dames… et tant d’autres faits historiques vécus par notre Nation.
    On n’ en est plus aux atermoiements : l’ Etat d’Urgence a été instauré ; les policiers et agents des Forces de l’Ordre méritent tout notre respect, et doivent posséder tous les moyens pour nous/se défendre !
    Il faut aussi apprendre à vivre avec une part de risques ( hasard, destin ) et ne pas se laisser entrainer dans la spirale de l’insécurité dominante, qui est devenu le terreau de certains Partis, pour attiser les haines de  » l ‘autre  » !
    Du bon sens, encore du bon sens et toujours du bon sens :  » France, ressaisis-toi ! N’es-tu pas le glorieux Pays des Droits de l’Homme ? As-tu toi aussi oublié ta propre Histoire ?  »
    Bises ( j’allais dire patriotiques, mais pas de récupération politique pour moi ; non merci )
    A la next, mes chères Tronches ; je ne me lasse pas de vous.

  • Mesdames, messieurs,
    Suite à une sévère indigestion nationale , dorénavant le « Poulet aux Pruneaux » sera retiré du menu.

    • Tes billets sont toujours pleins d’humour. Merci pour ce bon sens en mouvement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.