Arrêt maladie – le PERMIS d’être malade

arrêt maladie l'abus qui gangraine la sécurité sociale

Arrêt maladie – le PERMIS d’être malade

 

   Magmax – Aujourd’hui, je n’avais pas envie de travailler alors je me suis mis en maladie comme ça j’avais le temps de refaire la chambre de mon petit neveu.

   Huby – Est-ce que tu sais que c’est la collectivité, toi, moi qui payons ton absence ?

   Magmax – Je m’en fous ! Ça me coute moins cher que ça ne me rapporte, franchement j’aurais tort de m’en priver. C’est un droit, donc j’en profite, faudrait être con de ne pas en profiter et puis je ne suis pas le seul.

   ARCHIBALD – C’est précisément ça le problème, c’est que tu n’es pas tout seul à en abuser. Profiter est une chose, en abuser en est une autre.

   Madgic – Je ne donne pas raison à Magmax, loin s’en faut, mais je ne peux pas lui donner tort non plus. Nos élites montrent l’exemple – Yann DUBOSC (UDI) élu maire à Bussy St Georges clamait, tel un coq de basse-cour, sa victoire pour avoir bouté Chantal BRUNEL hors de son fauteuil.

   Cake 40 – Il aurait été pourtant bien inspiré d’avoir la victoire modeste. Il a été élu avec 38,30 % des suffrages exprimés avec seulement 37,49 % des inscrits d’une ville de 25 000 habitants qui se sont déplacés pour voter. Ce qui donne le résultat suivant : élu avec 12.6% des voix des inscrits !

   Blaireau – Voilà des voix tranchantes, il a dû se fendre la gueule.

   Madgic – Mais ce n’est pas le plus grave.

   Blaireau – C’est moins grave que si c’était pire !

   Madgic – Presque. Ce Monsieur élu du Peuple, depuis de nombreux mois est en arrêt maladie de son poste de Secrétaire Général de la Chambre des Métiers de Seine-Saint-Denis. Jusque-là rien d’anormal, il peut lui aussi être malade. Mais quand dans le même temps il publie sur Facebook des films et des photos de son activité de Maire : inaugurations, fêtes et réunions publiques, là ça démontre un sentiment d’impunité, d’irresponsabilité ou de connerie –les trois peut-être !

   Cake 40 – Parce que bien sûr il fait cela avec sa voiture de fonction, aux frais des cotisants de la Sécu et de ses Administrés – une activité, deux revenus.

   ARCHIBALD – Nos Hommes publics devraient se rappeler que ceux qui donnent de bons conseils construisent d’une main, quand ceux qui donnent un bon conseil et qui donnent l’exemple bâtissent avec les deux, mais ceux qui donnent un bon conseil et un mauvais exemple détruisent des deux ; sans doute une raison pour laquelle les Français se détournent des urnes.

   Cake 40 – Je crois me souvenir qu’à la Chambre, il occupe un poste stratégique de Responsable du personnel. Au-delà du message qu’il adresse, son absence bloque tous les recrutements et les avancements. Bravo l’exemple ! Sur ce plan aucune personne ne lui arrive à la cheville.

   Blaireau – Si, la seule qui lui arrive à la cheville c’est encore sa chaussette.

   Huby – Outre la moralité absente de tels agissements, la complicité des médecins qui distribuent des arrêts maladie à qui les demande est tout autant coupable. On s’en fout c’est la collectivité qui paie.

   Magmax – A telle enseigne qu’aujourd’hui le docteur est devenu moins cher que le coiffeur. Maintenant, je ne vais plus chez le coiffeur, je vais chez le docteur :  » Je vous prends la tension ? – Non, non, faites-moi plutôt une petite coupe. « 

   ARCHIBALD – Cette dérive de la morale devient très inquiétante car elle anesthésie le respect – du temps de nos parents ils ne tombaient pas malades car il existait une certaine « honte » à s’absenter de son boulot parce qu’avant eux leurs parents ne tombaient pas malades faute de protection sociale.

   Blaireau – C’est comme avant, quand on était analphabète comme ses pieds, on en avait honte et on se cachait. Maintenant on est star de télé !

 

 

Maintenant, user de votre droit de Citoyen pour répondre en utilisant les commentaires, juste en dessous, et faites connaître votre opinion.

 

Info le Parisien

 

20 Commentaires

  • Les plus malhonnêtes ne sont pas les médecins mais les malades imaginaires.
    Il est moins coûteux de bonnes. Jours d arrêt que de faire un
    tas de bilans pour «  coincer «  les fraudeurs

    • Ce n’est pas faux pour autant les médecins portent toujours leur part de responsabilité qui n’est pas mince.

  • L’arrêt maladie, le cancer du salariat…?
    C’est génial de pouvoir s’arrêter quand on est malade, … et en plus, continuer à toucher son salaire !
    C’est notre sacro-saint « système social » dont on est si fier et dont les français sont persuadés qu’il est gratuit.
    Pourtant il nous coûte cher, très cher !
    On est mal soigné.
    Le salaires net, dans la poche du salarié en fin de mois, n’est que, presque, la moitié du coût total payé par l’entreprise.
    La France reste championne du taux de chômage.
    Les entreprises françaises ne sont pas compétitives.
    La sécu est en faillite chronique…
    Il mériterait, ce sacro saint système, qu’on en prenne soin, qu’on le respecte, qu’on le protège.
    Et, là, je rejoins Huby. C’est la complaisance ou l’incompétence des médecins qui est en cause. Ces BAC+12, bien incapables de diagnostiquer quoi que ce soi, et encore moins de le soigner, distribuent des arrêts maladie avec une inconséquence coupable.
    Je propose une solution qui consisterait à les soumettre à une « taxe à l’incompétence » qui serait calculée sur le nombre d’indemnité journalière distribuée, et qui stigmatiserait leur incapacité à influer réellement, en curatif comme en préventif, sur la santé des patients qui les ont choisi comme médecin référent, précisément pour bénéficier d’une attention et d’un suivi. Peut être retrouveraient t’ils les bons réflexes des anciens médecins de famille qui ne se contentaient pas d’encaisser les 23 €, après avoir pris distraitement votre tension, et indiqué la sortie de leur cabinet, pour libérer la salle d’attente comble, de 23€ supplémentaires.

  • ce constat est triste , la republique est malade , peut etre qu un bon arret maladie de 10 ans lui ferait du bien , une bonne chimio pour nettoyer ceux qui vivent a son crochet …..une boite d aspirine ; et ca repart

    • Ca c’est un traitement de choc pas très chic, mais c’est dit. Bravo pour la franchise

  • Nota : mon commentaire n’a pris en compte tous les caractères!! Bug ?

    • Ce n’est pas grave, il parait que l’essentiel c’est de participer.

  • On devrait établir un ratio pour qu’il n’y ait plus de dispute : temps de travail / résultat ou l’inverse d’ailleurs résultats / temps de travail :
    => si résultat > 1 et temps de travail = 0 : ARNAQUE ou mafia… ratio = erreur : c’est pas possible, ma calculatrice dit que ce n’est pas possible de diviser par 0 :S
    => si résultats =100% et Temps W si résultats = 50% et temps W = 50% = il faut augmenter l’employé …! (il y a de forte chance qu’il cherche ailleurs d’ailleurs …. oups!); ou il est en train de draguer sa collègue ? bref son attention se porte ailleurs…. peut être les directives manquent elles de clarté ?…
    => si résultats < 50% et temps W maladie
    => si résultats 50% => ce salarié se moque de vous … lol
    => si résultats le salarié est probablement sur internet
    Bien à vous,

    • c’est une bonne idée ce commentaire. Dommage que l’on devine plus le sens qu’on ne le comprend. Merci pour ces règles.

      • Oui et je m’en excuse; tous mes caractères ne sont pas passés :S dégouté! Bug ?

        • Je me doutais que tu avais sales caractères, mais à ce point, tu restes imbattable. A bientôt ami du Net.

  • C’est toute une Monarchie ENA Cour…. Nous, nous sommes descendants des sans dents…
    Et ….condescendants !

  • L’exemple vient toujours d’en haut!… le citoyen suit et s’applique les préceptes du grand timonier du moment (sur le mode du « pourquoi se priver, puisqu’ils le font bien …’eux’?)
    Prenons, au hasard, deux citations historiques!
    1/ « L’exemplarité n’est pas UNE façon de commander … elle en est l’Unique » (aurait dit un certain Buonaparte… dont les manuels d’histoire ont effacé toute trace)
    2/ « ça coute rien… c’est l’Etat qui paye » (No-land)

    méditons

    a1 2c4

  • Dites-moi monsieur le président, ça vous chatouille ou ça vous grattouille?

    • les deux, comme Papa

      • Il ne s’agit pas du dessous de la ceinture, mais d’un classique cinématographique  » Le docteur knock » admirablement bien joué par le grand « LOUIS JOUVET »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.