Accueil Actualité Crise des subprimes
Crise des subprimes

Crise des subprimes

par Trugluff

Crise des subprimes

 

 

Un joujou extra qui fait krach, boum, hu !

 

 

Ce mois d’octobre s’éteint comme soufflé par un vent froid qui mord les joues, roses comme un cochon de tire-lire, de nos Tronches de Cake. Et c’est autour d’un bon café au Balto qu’ils viennent se réchauffer le cœur sous le crépitement des palabres vertueux autour de la Crise des subprimes.

 

Cake 40 En plein krach le Président du FMI, un Gaulois, nous remet en mémoire qu’un éléphant ça trompe énormément.

Huby – Quand dans le même temps Sœur Emmanuelle s’en est allée dans un silence religieux. Sœur Emmanuelle, de son vrai nom Madeleine CINQUIN, portait un nom à faire rêver les Bleus

Madgic – Oui sans doute, parce que la démonstration de notre coq français n’est peut être pas vraiment opportune dans le contexte économique actuel. Crise de confiance née d’une prise de conscience collective dont personne ne comprend vraiment les causes. Comment les subprimes américaines peuvent à ce point bousculer l’ordre économique établi ?

ARCHIBALD – Précisément parce qu’il n’est pas établi ! Il est vrai que nos médias soucieux de nous en imposer, présentent toujours les faits sous un angle plus technique qu’explicite. Je vais vous expliquer et vous allez comprendre. Roger le patron  du BALTO pour augmenter la recette du bar proposent maintenant à ses Clients de leur faire crédit. 

Blaireau – Ben c’est comme maintenant. 

ARCHIBALD – Non parce qu’aujourd’hui Roger ne fait crédit qu’aux Clients âgés de 95 ans accompagnés de leurs parents. Donc Roger décide de faire crédit à tout le monde en poussant même la consommation. Du coup tous les alcooliques, souvent au chômage, rappliquent. La recette du bar augmente, le besoin en achat d’alcool aussi et la trésorerie chute. Le jeune et ambitieux directeur de l’agence bancaire locale, pense que les “ardoises” du BALTO constituent des actifs recouvrables. Il ouvre donc une ligne de crédit à Roger, les dettes de nos ivrognes faisant garantie. Jusque là c’est clair ? 

Huby – On ne peut plus clair. 

ARCHIBALD – Au siège de la banque, des traders avisés transforment ces actifs recouvrables en SICAV et autres sigles financiers inconnus du petit Peuple. Ces instruments financiers servent ensuite de levier au marché actionnaire et conduisent, au NYSE, à la City de Londres, aux Bourses de Francfort et de Paris, etc., à des opérations de dérivés qu’il faut appeler en clair ; les ardoises des poivrots de Roger. Ces “dérivés” sont alors négociés pendant des années comme s’il s’agissait de titres très solides et sérieux sur les marchés financiers de 80 pays. Jusqu’au jour où quelqu’un se rend compte que les alcoolos du BALTO n’ont pas une tune pour payer leurs dettes. Immédiatement il s’ensuit la faillite du BALTO entraînant tout le reste dans sa chute. Voilà ce n’est pas plus compliqué que cela ! 

Huby – Avant quand il y avait un krach les Banquiers se jetaient par la fenêtre au point que les hôteliers de Wall-Street demandaient à leurs clients « c’est pour une chambre ou un suicide ? » 

Blaireau – Quel dommage, ces traditions qui se perdent ! 

 

 

Sur une explication économique de Jean – Pierre RETORD

 

à la semaine prochaine sur nos lignes

 

#LesTronchesDeCake   #CriseDesSubprimes   #WallStreet   #Bourse

2 commentaires

Le huron 9 novembre 2008 - 6 h 35 min

C’est très bien expliqué! Juste un détail: tous les acteurs de cette comédie ne sont pas aussi bêtes qu’ils voudraient le faire croire. Loin de là! C’est la PREMIERE arnaque mondiale! Un chef d’oeuvre du genre! Tous ces gens ont gagné des sommes colossales en commissions sur les sommes qu’ils ont échangées et qui ne correspondaient à rien. C’était ça le but.
Hélas! Hélas! Hélas! c’est nous qui allons payer.

FUXA et FUXY 8 novembre 2008 - 6 h 27 min

Bonjour,

Un commentaire pour tout d’abord te dire bonjour et te signaler que FUXY le renard vient de mettre à la disposition des chroniqueurs de la meute, dont tu fait partie, une nouvelle fonction mise en place par le staff d’Over-Blog, à savoir un forum de discussion.

Ce forum appelé “Forum du terrier” est ouvert à tous. Comme dans le terrier un seul mot d’ordre “LE RESPECT” des autres. A part cela tu peux venir déposer, échanger, répondre aux discussions déjà mise en places. Tu peux en outre créer toi même une discussion, alors n’hésite pas et viens faire un tour dans le terrier des renards pour en savoir plus.

Bonne journée,
Amitié.
FUXA et FUXY

Les commentaires sont fermés.

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 13ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.