Accueil Politique Décapitation et attentat rue Barbare.
Décapitation et attentat rue Barbare

Décapitation et attentat rue Barbare.

par Trugluff

Décapitation et attentat rue Barbare.

 

La terre est ronde et pourtant il y a des assassins dans tous les coins même aux quatre coins de l’hexagone. Décapitation et attentat, la rue redevient barbare. C’est notre quotidien que l’on regarde en laissant faire. Au mieux quelques-uns s’en offusquent devant une caméra, mais une fois coupée, se précipitent chez eux pour regarder sur l’écran plat leur lâcheté en 16/9ème.

 

Cake 40 – Et un, et deux, et trois et quatre, et cinq zéro. Non ce n’est pas le score d’un match de foot mais le triste résultat de la barbarie islamiste intégriste :

  • Samuel PATY professeur d’histoire-géographie décapité à l’arme blanche,
  • trois morts à la basilique Notre-Dame de Nice, égorgés et poignardés,
  • prêtre orthodoxe à Lyon, s’est fait tiré dessus au fusil à canon scié,

sous les cris de « Allahou Akbar ».

Madgic – Ces meurtres de sang-froid commis en quelques jours sont de véritables ice crimes. Ces terroristes de l’âme égorgent sans chichis des innocents captifs d’une République engluée dans sa démocratie permissive. Intégristes de tout poil, rasez-vous car j’espère une réaction forte d’une France unie autour de sa laïcité.

Cake 40 – Tiens, nous partageons la même vision des faits, ça me fait peur. Quand tu es du même avis que moi, j’ai l’impression de m’être trompé.

Blaireau – Moi, l’Islam je n’ai rien contre, mais je ne suis pas pour … c’est comme pour la peine de mort. On l’a abolie, mais sans demander l’avis aux criminels. Nous aurions pu demander : Messieurs les assassins, commencez les premiers.

ARCHIBALD – Et bien voilà notre Blaireau qui se voit à la bataille de Fontenoy. Pour ma part je suis un peu plus tolérant que toi par peur de devenir un assassin. Sans doute par lâcheté et pour satisfaire au politiquement correct, position beaucoup plus confortable.

Huby – Je ne pourrais jamais admettre, même au nom du politico-gaucho-bobo correct que l’assassinat soit l’unique expression de la censure. Au nom de l’idéologie, ces actes s’assimilent à mes yeux au tragique épisode d’Oradour-sur-Glane. C’est un acte de guerre. En même temps que nous luttons contre le COVID 19 il nous faut combattre l’autre virus, l’ATENTA-KUL 2020. Décidemment, difficile quinquennat que celui de Macron !

Blaireau – J’espère seulement que les Pouvoirs Publics vont mettre en œuvre des solutions radicales pour protéger nos Concitoyens de ces fous intégristes dont le nouveau slogan est « L’important c’est de participer ».

Magmax – J’ajouterais comme l’aurait dit Bécaud, « L’important c’est l’atroce ». Bin en attendant, c’est pas une époque géniale pour les jeunes. Un qui a eu une belle vie, c’est Tarzan.


 

Maintenant, user de votre droit de réponse en utilisant les commentaires, juste en dessous, et faites connaître votre opinion. Ensemble nous sommes plus forts.

 

#LesTronchesDeCake #DecapitationEtAttentatRueBarbare #SamuelPaty #AttentatNice

Sur le même thème  (cliquez sur le lien)

Attentat de Manchester

Terrorisme islamique

Arnaud Beltrame ce héros

 

Sources : WIKIPEDIA


Merci de poster un commentaire (ci-dessous)

Laissez un commentaire

9 commentaires

Tatajo 7 novembre 2020 - 22 h 33 min

Faisons bref , faisons court….arrêtons déjà de donner l’envie de vivre dans ce qui a été notre beau pays des merveilles. Avant il y avait les princes charmants maintenant nous avons les ….armés.

Réponse
Trugluff 8 novembre 2020 - 11 h 00 min

Merci Tatajo pour ce commentaire empreint de mélancolie. A bientôt sur nos lignes

Réponse
Charles Hulsmans 5 novembre 2020 - 17 h 11 min

Les Sames voient chaque été le soleil tourner dans leur ciel lapon, et n’ont jamais dit des platitudes sur les courbes de la terre.
La tradition bonapartiste du roi Karl-Johan Bernadotte n’a pas empêché Ingmar de faire des films avec sa muse Ullmann.
Les lois de nos ancêtres légaux étaient dans les bois, et le chemin, à moins que les gars l’y layent, reste le même.

La route étant alors déjà longue, le tournant moderne semble futile.
L’escarcelle des asiles supporte mal, plus que jamais, l’escarre coûteuse.
Et, nous le savons tous ; ceux qui ont perdu la tête sont réticents à aller se faire pendre ailleurs.

Réponse
Trugluff 5 novembre 2020 - 17 h 19 min

Formidable conclusion qui résume tout, bravo.

Réponse
Coyote 4 novembre 2020 - 10 h 47 min

Combien de fois faudra t’il rappeler que la Terre est plate? …comme le crâne et l’encéphalogramme de nos agresseurs!
…dès lors, pourquoi chercher à discuter… convaincre ou (pire) justifier de ce que nous, Gaulois, sommes? (y’en a qu’ont essayé – ils ont eu des problèmes!… celà dit, c’est vous qui voyez)
Le souci en somme, est
qu’à chaque fois certains ont choisi la collabo avec l’envahisseur (qu’ils soient Romains, Anglois, Nazis ou aujourd’hui avec …d’autres – je remets à plus tard le problème de la désignation de l’ennemi) ou ont cherché à en tirer profit personnel (par le marché noir, la captation des miettes de pouvoir… le niveau de compromission s’est payé par la tonte+bleus+horions, la reconquète/la nationalisation des territoires/entreprises impliqué(e)s, ou plus prosaïquement de quelques trous dans la carcasse)
que la grande majorité a toujours laissé souffler le vent en cherchant surtout à ne rien changer à son mode de vie (ce qu’on décrit aujourd’hui sous le terme pompeux de résilience) il n’est qu’à superposer les calendriers des fêtes celtiques et ‘catholiques romaines’ pour s’en convaincre… (approx début novembre, début février, début mai, mi-aout – qui n’est pas une fête féline) et de constater que les fêtes purement romaines ont disparu (c’est à se demander qui a conquis l’autre).
et que peu sont entrés en résistance (ça fait le plus souvent des martyres à la cause nationale et toujours des héros dont tout le monde se réclame après coup… demandez à Vercingétorix, Jehanne d’Arc, ou De Gaulle ce qu’ils en pensent… même si ce dernier n’est certes pas tombé aux mains de l’ennemi intérieur qui l’avait condamné à mort – ses prédécesseurs le lui cèdent largement sur le terrain de la récupération politique) …
jusqu’au moment où collectivement, les Gaulois portés à ébullition disent “ia basta” (oui, ben, c’est du gaulois du sud…), et là, ça donne les Champs Catalauniques (Attila, le round-up de l’époque, en est resté sur le cul!), Valmy, et à l’extrème, les guerres Napoléoniennes, contre l’alliance de la carpe Anglaise avec les lapins du continent … il faut alors rien moins que l’hiver russe pour nous refroidir!
seulement, voilà! l’affrontement et l’ennemi ont changé de forme et de nature! Avant (c’était mieux) on savait qu’il fallait cogner sur les Huns (ou sur les autres); ils venaient de chez eux pour envahir chez nous; ils avaient un chef qui se faisait obéir de sous-chef qui eux même etcaetera jusqu’à la base de la pyramide; leurs armes et leurs modes d’action ressemblaient furieusement aux nôtres – bref : on pouvait se donner rendez vous pour s’écharper une bonne fois, compter les survivants et décider autour d’un bol de cidre qui avait raison. une plume d’oie, un parchemin et hop tranquilles pour au moins quinze jours (..bah, faut que ça cicatrise un peu quand même!)
Aujourd’hui, qui est l’ennemi? où est il? quels sont ses relais? qui sont ses complices intérieurs/nos traitres? chacun possède sa propre réponse, semblerait! ce qui ne simplifie pas!
Comme, en sus (ce qui me rappelle une excellente amie), nous nous sommes ligotés, englués, emberlificotés dans la melasse des bons sentiments, du politiquement correct et des directives européennes à la noix, on n’est pas sortis de l’auberge espagnole! (pensez donc que le fait d’être clandestin n’est même plus un délit grâce à l’Europe!)
je n’envisage pas sérieusement de laisser retomber ma colère, ni mon courroux… coucou!

A1 2c 4

Réponse
Trugluff 4 novembre 2020 - 12 h 31 min

Ton raisonnement sur la collaboration est excellent, j’espère qu’il aura beaucoup de lecteurs. Merci pour cet excellent point de vue.

Réponse
Benichou 4 novembre 2020 - 7 h 44 min

LA JUSTICE DOIT TRANCHER CETTE AFFAIRE AU PLUS VITE, ET CELA SANS PASSER PAR LA CASE PRISON !

Réponse
Trugluff 4 novembre 2020 - 12 h 26 min

Je suis assez d’accord avec toi. Nous voilà devenus deux barbares qui un temps militaient pour la suppression de la peine de mort. C’est triste de vieillir. Merci et à bientôt.

Réponse
Benichou 5 novembre 2020 - 17 h 56 min

L’instituteur lui était JEUNE et il n’a pas eu le temps de vieillir parce qu’il a voté , lui aussi, la suppression de la peine de mort ; erreur de jeunesse !

Réponse

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 13ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.