Trump et Kim deux Playmobil comparent leur coiffeur

Trump et Kim deux Playmobil comparent leur coiffeur

Trump et Kim deux Playmobil comparent leur coiffeur

 

Cake 40 – ça y est le concours de coiffure le plus protégé du monde, couvert par plus de 3000 journalistes s’est ouvert sur l’ile de Sentosa, un caillou relié à Singapour pour recevoir les deux Playmobil les plus imprévisibles du monde. 

ARCHIBALD – Je suis bien d’accord avec toi et je ne suis pas le seul : le sommet n’avait pas commencé que la journaliste Abby Huntsman a commenté cette rencontre en parlant « sommet entre deux dictateurs » ! Lapsus révélateur ou diagnostic ?

Madgic – Je n’aime pas Trump mais de là à le décrire en dictateur la marche est un peu haute. Ce que je trouve troublant ce que ce grand blond à la chaussure noire se fâche avec ses alliés pour faire copain-copain avec un ennemi historique !!!!

Huby – Pourquoi la chaussure noire ?

Madgic – Parce qu’une lui résistait, alors il l’a bouffée.

Cake 40 – C’est comme ça qu’il fait avec ceux qui lui résistent, mais ça reste quand même un mec qui a réussi tout seul, à la force du pognon.

Blaireau – En attendant, avec sa tronche de pitbull ahuri et sa mèche blonde il manquera plus lorsqu’il partira qu’un Rom Coréen.

Magmax – J’espère pour lui qu’il ne pleuvra pas trop durant le sommet parce que les cheveux longs sous la pluie, ça fait calmar géant.

ARCHIBALD – Eh bien ! si, il pleut et ce sommet est loin d’être gagné. Demander la dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible (CVID) de la Corée du Nord est à mon sens, perdu d’avance. N’oublions pas que ce Kim reste l’œil de Pékin et le bras armé d’une Chine qui aspire à voir un Pacifique débarrassé des Américains. Ainsi ils pourront confirmer et asseoir définitivement leur position dominante sur tous les plans : économique, militaire, géographique et faire de cet océan une mer intérieure chinoise.

Cake 40 – Tu parles de sommet c’est un lieu que l’on atteint lorsque l’on est descendu très bas.

ARCHIBALD – Et c’est bien le cas.

Huby – Le plus dur, ce n’est pas d’arriver au sommet, c’est d’y être et d’y rester.

Blaireau – Il n’y a pas que l’aigle américain qui atteint les sommets, les escargots aussi, mais ils en bavent !

Vous aimez ? Abonnez-vous et faites connaître Les Tronches de Cake autour de vous, merci.

 

Sources :   20 minutes    Le Monde     LCI

7 Commentaires

  • Yesss Archibald !
    Je le sens bien comme ça aussi… A mon humble avis, je pense que ce qui se passe en Asie du Sud-Est est le  » début des emmerdes » et sera bien pire pour nous…
    Pendant qu’on s’offusque et qu’on cristallise sur les « déviations de culture » voire cet envahissement maghrébin que certains prennent un malin plaisir à mettre en exergue pour faire peur, on se la fait mettre profond (pardonnez-moi la trivialité) par l’Asie, en douceur et sans la moindre effusion de sang.

    L’Art de la Guerre selon Sun Tzu : Gagner et maîtriser sans faire de victimes !
    Je crains effectivement plus l’hégémonie asiatique que l’envahisseur sarrasin, qui, d’ici une ou deux générations sera « européanisé » et rentrera dans le rang, comme tous les bons moutons du monde, sous la botte de Pékin !
    Les nomades n’ont jamais fait prospérer le monde, ils ne construisent rien pour durer, consomment puis jettent…
    Les peuples anciens, comme la Chine, l’Inde, la Corée (on en parle justement…), le Japon, sont, par leur nombre et leurs traditions qui traversent les siècles, un formidable contrepoids aux financiers occidentaux. Et à un moment, la balance penchera forcément vers ceux qui auront faim (ils dépasseront les 3 milliards), qui veulent vivre dignement et consommer, ceux qui seront alors les plus nombreux puisque cette « putain de mondialisation » surproduit, disperses nos ressources et affame le monde !
    Patience…

  • Il y a encore 15 jours, ils nous promettaient la 3ème et dernière, vu qu’ils allaient mutuellement se nucléariser la truffe et que le reste du monde, après avoir admiré le feu d’rtifice (oh, la belle bleue, oh, label rouge) on n’aurait plus qu’à doucement s’éteindre dans la froideur de l’hiver nucléaire ou plus rapidement pourris de neutrons.. et là, c’est à deux doigts (un whisky avant?) de se rouler une pelle
    On ne peut décidément pas faire confiance aux hommes politiques
    a1 2c4

    • Ca c’est du bon sens à la Coyote et il y avait longtemps. A la prochaine.

  • PUB! bébé CADUM la douceur du savon .
    PUB! bébés CACA-D’hommes la lourdeur des bouffons!

    • On se lâche cher Guy ! Est-ce que cela fait du bien ?

      • Oh combien!
        Un jour j’ai écris ceci: LE RIDICULE NE TUE PAS, PARCE QU’IL N’A PAS D’ARME!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.